FAO index page AG index page
Print this page | Close
taking care of a sick piglet (Ankers; FAO)

Le secteur porcin et la santé animale



Un secteur porcin qui prospère va de pair avec une maîtrise de la santé des animaux. Le secteur porcin est exposé à plusieurs maladies infectieuses importantes. D'importants efforts ont été mis en œuvre et seront encore nécessaires à l'avenir pour minimiser l’impact des maladies virales, bactériennes et parasitaires chez  l'animal mais aussi pour contrôler les risques inhérents pour le consommateur et le public.

Les petits élevages porcins investissent généralement peu dans la santé animale; la lutte contre les maladies est souvent mal adaptée et des maladies qui pourraient être facilement évitées génèrent des pertes importantes. Dans les exploitations industrialisées et de grande taille, les maladies peuvent être contrôlées en améliorant la biosécurité et les mesures de prévention. Cela-dit, la densité d’animaux élevée et le mode de gestion favorisent l’apparition d'autres maladies et syndromes.

 

L’orientation de la lutte contre les maladies porcines est basé sur les priorités du secteur commercial. La plupart des recherches répondent à ces priorités. Moins d’efforts ont été investis pour réduire l’impact des maladies plus « liées à la pauvreté » telles que la cysticercose porcine ou la peste porcine africaine. Les investissements des secteurs publics et privés en matière de santé porcine devront être à l’avenir plus importants et viser un éventail plus large de systèmes de production.