imprimer | retour au site

Mise en œuvre du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques

 

Les ressources zoogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture sont indispensables au développement durable de l’élevage. L’érosion de ces ressources à l’échelle mondiale et en particulier, dans de nombreux pays en développement s’est accélérée dans les dernières années du fait des changements rapides affectant les systèmes d’élevage (intensification et industrialisation), ceux-ci répondant à la demande émergente en produits d’origine animale. Les épidémies, d’autres désastres et urgences (conflits armés, sécheresses, etc…) et la dégradation des terres de pâture sont aussi des menaces.

 

Le travail de la FAO dans le domaine de la gestion des ressources zoogénétiques prend une approche large – en abordant des questions techniques, politiques et institutionnelles et en tenant compte des interactions avec d’autres aspects de la gestion des ressources naturelles, des dynamiques des systèmes de production et du développement économique général.

 

L’État des Ressources Zoogénétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture dans le Monde a identifié des lacunes importantes dans la capacité à gérer les ressources zoogénétiques, en particulier dans les pays en développement. En réponse, la communauté internationale a adopté le Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques (PAM) à la Conférence Technique Internationale sur les Ressources Zoogénétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture tenue en septembre 2007. Le PAM a été ultérieurement approuvé par la 34ème Conférence de la FAO. Celui-ci inclut 23 priorités stratégiques d’action regroupées en quatre domaines prioritaires: caractérisation et surveillance; utilisation durable et mise en valeur; conservation; et politiques, institutions et renforcement des capacités.

 

La principale responsabilité dans la mise en œuvre du PAM revient aux gouvernements nationaux. Cependant, certaines priorités stratégiques sont particulièrement importantes pour la mise en œuvre à l’échelle régionale ou internationale. Le tableau suivant illustre les principaux niveaux auxquels chaque Priorité Stratégique doit être mise en application.


tableNiveaux de priorité de mise en place des domaines prioritaires (DPS) du Plan d’Action Mondial [cliquez pour agrandir]

 

La Commission des Ressources Génétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture supervise, surveille et évalue la mise en application du PAM. Elle a aussi adopté La Stratégie de Financement pour la Mise en Application du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques qui a pour objet d’améliorer la disponibilité, la transparence, l’efficacité et l’efficience de la fourniture de ressources financières substantielles et supplémentaires, et de renforcer la coopération internationale, afin d’appuyer et de compléter les efforts déployés par les pays en développement et les pays en transition en vue de la mise en œuvre du PAM.

 

La FAO soutient la mise en œuvre du PAM en facilitant la collaboration et les réseaux mondiaux et régionaux, en contribuant à l’organisation de conférences intergouvernementales, en maintenant et développant le Système d’Information sur la Diversité des Animaux Domestiques (DAD-IS), en mobilisant les ressources de donateurs pour les ressources zoogénétiques, en développant des produits de vulgarisation et en coordonnant la préparation de rapports sur la situation et l’évolution mondiales. La FAO développe également un ensemble de directives techniques et fournit une assistance technique et des formations pour soutenir le renforcement des capacités et l’action au niveau des pays.