Pays à faible revenu et à déficit vivrier

A la fin des années 70, la FAO a établi une liste des pays à faible revenu et à déficit vivrier (PFRDV) pour faciliter l'analyse et l'examen des problèmes de sécurité alimentaire. Selon la définition actuelle, les PFRDV sont:
  • pauvres - avec un revenu net par personne inférieur au niveau utilisé par la Banque mondiale pour déterminer s'ils peuvent bénéficier des prêts de l'IDA. Aujourd'hui, cela signifie que leur revenu net se monte à moins de 1 395 dollars E.-U par personne.
  • importateurs nets d'aliments - avec des importations de denrées alimentaires de base ayant dépassé les exportations au cours des trois dernières années. Bien souvent, particulièrement en Afrique, ces pays ne peuvent pas produire assez d'aliments pour couvrir tous leurs besoins et manquent de devises pour combler l'écart en achetant des produits alimentaires sur le marché international.

A moins que des mesures concertées ne soient prises, la situation pourrait empirer pour de nombreux PFRDV où, selon les prévisions, l'accroissement démographique dépassera les gains de production alimentaire, et où la libéralisation du commerce des céréales, au titre de l'Accord du Cycle d'Uruguay, risque d'entraîner une hausse des prix des denrées alimentaires à court terme.