Escargot Pomacea canaliculata dans les rizières asiatiques


Rizière des Philippines dévastée par les escargots

L'escargot Pomacea canaliculata (golden apple snail), originaire de la Floride et de l'Amérique latine, a été introduit à Taiwan, province de Chine, et aux Philippines au début des années 80 par des héliciculteurs privés qui espéraient tirer des bénéfices importants de l'exportation d'escargots sur le marché européen. Facile à élever et se reproduisant rapidement, la teneur élevée en protéines de l'escargot en faisait également a priori un supplément idéal au régime alimentaire faible en protéines des ruraux pauvres. Malheureusement, les escargots n'ont pas eu beaucoup de succès auprès des consommateurs et, bien que coûteux au départ, leur valeur marchande a rapidement chuté.

Les escargots qui s'étaient échappés ou qui avaient été rejetés se sont rapidement répandus par les cours d'eau et les canaux d'irrigation. Lorsqu'ils ont atteint les rizicultures, ils y ont trouvé un habitat idéal, se nourrissant la nuit et à l'aube de jeunes plants tendres comme les plants de riz à peine repiqués, et de mauvaises herbes. Leurs ennemis naturels étant peu nombreux, les escargots sont rapidement devenus une menace grave pour de nombreuses zones rizicoles de l'Asie. En raison de leurs taux de croissance et de reproduction rapides - les femelles peuvent pondre jusqu'à 500 oeufs par semaine - leur population atteint des niveaux susceptibles de détruire des récoltes de riz entières.

 

Masses de Pomacea canaliculata: oeufs récemment pondus (à droite) et sur le point d'éclore (à gauche)

Escargots se nourrissant d'azolla

 

Photos de M. Halwart (avec l'aimable autorisation de Margraf Verlag, Weikersheim, Allemagne)

30 avril 1998

Retour à l'article

Autres liens:


Page d'accueil de la FAO

 Cherchez  

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO,1998