Eliminer les pesticides périmés


Cliquer sur le graphique pour la version agrandie
Cliquer ici pour la version pdf

Cliquer sur le graphique pour la version agrandie
Cliquer ici pour la version pdf

Photos de la FAO


D'énormes stocks de pesticides toxiques et périmés sont abandonnés et oubliés dans les pays en développement du monde entier, où ils constituent un péril mortel pour la santé humaine et une menace pour l'environnement. En comparant la situation à une bombe à retardement, la FAO a invité les gouvernements et l'industrie à accroître massivement et de toute urgence leurs dons afin d'accélérer les opérations de nettoyage.

"Si les financements en faveur de l'élimination des déchets restent au bas niveau actuel, met en garde un expert de la FAO, Alemayehu Wodageneh, il nous faudra plus de 30 ans pour nettoyer l'Afrique et le Proche-Orient". Il y aurait plusieurs centaines de milliers de tonnes de pesticides périmés - interdits, décomposés ou abandonnés - dans le monde entier, dont plus de 100 000 tonnes dans les pays en développement et quelque 20 000 tonnes en Afrique.

Eliminer une tonne de pesticides périmés en Afrique coûte de 3 500 à 4 000 dollars E.-U. Selon la FAO, nettoyer tout le continent africain des pesticides coûterait au total entre 80 et 100 millions de dollars E.-U.

L'industrie chimique s'est engagée à payer au moins un quart de cette somme - 1 dollar E.U. pour chaque litre/kg de stocks de pesticides éliminés en Afrique et au Proche-Orient, "mais elle est loin d'avoir tenu ses engagements", selon A. Wodageneh.

Jusqu'à présent, Shell International est la seule société à avoir participé à l'initiative, avec une contribution de 300 000 dollars E-U. pour l'élimination du dieldrine en Mauritanie, ce qui représente un peu plus d'un pour cent des sommes dépensées pour l'élimination des pesticides en Afrique depuis 1994. (voir graphique)

"Le soutien de l'industrie est crucial pour l'élimination des pesticides à l'avenir, car les organismes d'aide des pays donateurs ne peuvent couvrir l'ensemble des coûts sans une contribution substantielle de l'industrie", a fait remarquer A. Wodageneh. Aussi la FAO exhorte-t-elle les sociétés à renouveler leur engagement et à prendre une part plus active aux initiatives futures. Une réunion de donateurs est organisée au siège de la FAO à Rome les 24-25 mai.

Les ventes mondiales de pesticides augmentent chaque année considérablement, en particulier dans les pays en développement. Elles s'établissaient, en 1996, à 33 milliards de dollars E.-U.

Parmi les pesticides périmés qui parsèment le paysage urbain et rural des pays en développement figurent les substances suivantes: aldrine, DDT, dieldrine, endrine, fenitrothion, HCH, lindane, malathion, parathion, etc. Les populations sont généralement conscientes des dangers du DDT. Le dieldrine est censé être cinq fois plus toxique que le DDT si on l'avale, et 40 fois plus toxique par absorption cutanée. L'endrine est 15 fois plus toxique que le DDT chez les mammifères, 30 fois plus toxique chez les poissons, et 300 fois plus toxique chez certains oiseaux.

La plupart du temps, les pesticides finissent entre les mains des plus innocents et des plus pauvres qui n'ont pas les moyens de se protéger, nous dit A. Wodageneh. Les bidons sont souvent stockés en plein air, à proximité de magasins alimentaires ou de marchés et sont facilement accessibles aux enfants. Les produits chimiques mortels contaminent les sols, la nappe phréatique, l'eau potable et l'eau d'irrigation. Ces stocks "oubliés" constituent un grave risque et pourraient causer une tragédie écologique aussi bien dans les zones rurales que dans les grandes villes.

Pour plus ample information, contacter:
Alemayehu.Wodageneh@fao.org

Pour écouter ou télécharger une interview avec Alemayehu Wodageneh (en anglais uniquement) :

1/ En RealAudio(Realplayer G2): 447 Kb, Instant play mais moins bonne qualité que mp3
ftp://ext-ftp.fao.org/Radio/RealAudio/Pesticides.rm

2/ En mp3 (avec n'importe quel appareil mp3, Quicktime 4.0 ou Windows Media Player):
(qualité radio, 1.702 Kb à télécharger):
ftp://ext-ftp.fao.org/Radio/MP3/Pesticides.mp3

24 mai 1999

  

Autres liens:


Page d'accueil de la FAO

 Cherchez  

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 1999