FAO
Département de la gestion des ressources naturelles et de l'environnement (NR)  

Le développement agricole et rural durable repose sur la gestion responsable des ressources naturelles. La FAO est depuis longtemps, à travers l’ensemble de ses activités, un des principaux promoteurs de la gestion des ressources naturelles et de la protection de l’environnement; depuis le 1er janvier 2007 cet engagement s’est encore renforcé, avec la création du Département de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement. Ce nouveau Département remplace l’ancien Département du développement durable; les activités en matière de parité hommes/femmes, d’équité et d’emploi en milieu rural continueront toutefois à être réalisées par le Département du Développement économique et social de la FAO. Les principales fonctions du Département de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement concernent l’appui aux services environnementaux; l’utilisation et la gestion durables de la terre, de l’eau et des ressources génétiques; et le renforcement des systèmes de recherche et de vulgarisation agricoles. Le Département assurera le leadership dans les domaines de la bioénergie, du changement climatiques, de la gestion de la terre et des eaux, des questions foncières, de la biodiversité en matière d’alimentation et d’agriculture, de la recherche et de la vulgarisation.

Les trois Divisions du nouveau Département de la gestion des ressources naturelles et de l'environnement sont:

  • Division de l’environnement, des changements climatiques et de la bioénergie
  • Division des terres et des eaux
  • Division de la recherche et de la vulgarisation

Le bureau du Sous-directeur général accueillera le Secrétariat de la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture, ainsi que le secrétariat du Conseil scientifique du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale.

Division de l’environnement, des changements climatiques et de la bioénergie

La nouvelle Division de l’environnement, des changements climatiques et de la bioénergie , se fonde sur le travail de l’ancien Service de l’environnement et des ressources naturelles, tout en accordant une attention particulière au rôle que les institutions rurales jouent en matière de développement local. Cette orientation reflète l’intérêt accru des pays membres sur les effets du changement climatique sur l’agriculture, les forêts et la pêche. La nouvelle Division assistera les pays membres à la mise en place de réponses adaptées au changement climatique dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche et des forêts. Cette assistance s’appuiera sur diverses approches et proposera une assistance technique, un appui à la conception et à la mise en place d’outils politiques, un soutien institutionnel, des directives et des exemples de bonnes pratiques. La FAO s’étant largement impliquée dans les questions de bioénergie au cours des trois dernières décennies, la structure du nouveau département mettra l’expérience acquise dans ce domaine au service de la réduction de la pauvreté, de la sécurité alimentaire et de l’atténuation des effets du changement climatique. Par ailleurs, le service renforcera sa coopération avec les pays membres et d’autres organisations et développera des partenariats avec les institutions publiques et privées. La Division demeurera le point focal d’organisation et d’animation d’une approche mondiale et multidisciplinaire en matière de bioénergie, à travers Plateforme internationale sur la bioénergie (IBEP) et le Partenariat mondial sur la bioénergie (GBEP). La IBEP constituera une source d’analyses et d’informations pour soutenir l’élaboration des politiques et les prises de décisions; construire et renforcer la capacité institutionnelle à tous les niveaux; renforcer l’accès aux services d’énergie dépendant des systèmes durables de bioénergie; et rendre plus efficaces les échanges et les collaborations au niveau international. Le Secrétariat du GBEP se situe au siège de la FAO; il bénéficie du soutien du Ministère italien de l’environnement de la terre et de l’eau. Il dirigera la coordination des communications et des activités de partenariat; facilitera les échanges internationaux de savoir-faire et de technologies; assurera la promotion des cadres de soutien politique; encouragera les institutions; et contribuera à la suppression des obstacles au développement et à la mise en place de projets conjoints

Division des terres et des eaux

La Division de la terre et des eaux intégrera le travail de l' Unité de la mise en valeur et de gestion des eaux, ancien Service des eaux – ressources, mise en valeur et aménagement, situé au sein du Département de l’agriculture, ainsi que celui de l' unité de la gestion et des institutions du régime foncier, qui comprend le Service des régimes fonciers du Département du développement durable ainsi que l’équipe de l’ancien Service de la gestion des terres et de la nutrition des plantes du Département de l’Agriculture. La Division abordera les questions relatives à l’utilisation productive et durable des ressources en terre et en eau à travers l’amélioration de leur régime foncier, de leur gestion, de leur développement et de leur protection, dans le but de renforcer la sécurité alimentaire, de réduire la pauvreté et d’assurer un environnement sain. Le travail de la Division sur le développement et la gestion de l’eau continuera à s’effectuer en étroite collaboration avec les Etats membres, avec l’objectif d’assurer une utilisation plus productive et plus efficace des ressources en eau, afin de mieux répondre aux demandes actuelles et futures de l’agriculture sur une base durable. La Division renforcera son assistance aux pays membres en élaborant des politiques, des programmes, des bonnes pratiques et des outils fonciers, dans le but de faciliter l’accès à la terre et d’assurer les droits des usagers, s’agissant notamment de l’accès aux ressources naturelles et l’amélioration du fonctionnement des marchés fonciers. En proposant une approche intégrée de la gestion de la terre et des eaux, la Division vise à assurer une durabilité à long terme de la terre et des eaux, en termes qualitatifs et quantitatifs ainsi que le développement de l’agriculture irriguée comme de l’agriculture pluviale.

Division de la recherche et de la vulgarisation

A travers son Unité Recherche & Vulgarisation, la Division Recherche et Vulgarisation procure des orientations appropriées à l’adresse de ses pays membres en vue de promouvoir/favoriser une approche intégrée dans le domaine de la Recherche et de la Vulgarisation agricole, l’Education en milieu rural et la Communication pour le développement. L’objectif de cette approche intégrée est de contribuer façon pertinente à la configuration et mise en œuvre effectifs des stratégies nationales de développement sous l’angle des besoins en matière de connaissances et de technologies agricoles, du renforcement des capacités humaines et institutionnelles et aussi d’information/implication du grand public. Plus spécifiquement, les travaux sont notamment orientés sur le renforcement d’une part des systèmes de Recherche et de Vulgarisation agricoles du secteur public-privé et d’autre part, des structures chargées des volets l'Education pour les populations rurales et Communication pour le développement avec un accent particulier pour la Radio Rurale.
Les activités de la division sont axées sur le construction et/ou renforcement des liens entre chercheurs, vulgarisateurs et conseillers techniques, éducateurs/formateurs, spécialistes de la communication, producteurs et utilisateurs des connaissances et technologies relevant de l’agriculture, du milieu rural, de l’environnement et des ressources naturelles. La division participe en outre à la promotion et au développement de partenariats de niveau national et international. L’Unité Recherche et Vulgarisation contribue également à des activités afférentes au renforcement des capacités nationales en matière de valorisation maîtrisée des produits résultant de la Biotechnologie moderne sur la base du principe de précaution édicté dans le Protocole de Carthagène sur la prévention des risques biotechnologiques.
En outre, la Division sert de centre de liaison pour le Système de la Recherche Agricole Internationale et constitue notamment une plateforme pour des fora et réseaux ainsi que pour le Groupe Consultatif pour la Recherche Agronomique Internationale (GCRAI) et centres Internationaux de Recherche Agricole constitutifs.
Enfin, la Division Recherche et Vulgarisation est le siège du Secrétariat du Forum Global pour la Recherche Agricole (FGRA). Le FGRA est un forum neutre crée sur l’initiative de partenaires et dont l’objectif premier est de promouvoir des échanges dans le domaine de la recherche agricole pour le développement. Ce forum facilite et promeut un partenariat efficace au moindre coût ainsi que la construction d’alliances stratégiques entre acteurs impliqués dans la recherche agricole pour le développement en vue de réduire la pauvreté, d’accroître le niveau de sécurité alimentaire et de promouvoir une utilisation durable des ressources naturelles.

Bureau du Sous-directeur général

Le Bureau de l’ADG abritera deux importantes activités multi acteurs:

  • La Commission sur les ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture; cette Commission, précédemment située au niveau du Département de l’agriculture, a été mise en place en 1983 en tant que Commission sur les ressources phytogénétiques; son mandat a été élargi en 1995 pour couvrir toutes les composantes de la biodiversité dans les domaines de l’alimentation et de l’agriculture. Elle comprend 168 pays membres, ainsi que la Communauté européenne et constitue le principal forum intergouvernemental au sein duquel les membres peuvent débattre et négocier les outils politiques, les cadres réglementaires, ainsi que des programmes d’action spécifiques destinés à protéger, à utiliser durablement et à partager équitablement les ressources génétiques relatives à l’alimentation et l’agriculture. Elle contribue également à assurer un partage juste et équitable des bénéfices dérivés de leur utilisation, pour les générations actuelles et futures.


  • Le Secrétariat du Conseil scientifique (CS) du Groupe consultatif sur la recherche agricole internationale (CGIAR) ); Ce conseil assure la promotion de la qualité, de la pertinence et de l’impact de la science dans les système CGIAR. Il appuie le système GCRAI en participant à l’établissement des priorités, à la planification stratégique, à l’analyse des plans et des priorités du Centre et en assurant des activités de conseil en termes de politique scientifique et de stratégies globales. Le secrétariat assure également les révisions périodiques externes des activités et résultats du CGIAR.

Structure du Département de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement (NR):

Bureau du Sous-directeur général

  • Secrétariat du Conseil scientifique du GCRAI
  • Secrétariat de la Commission sur les ressources génétiques sur l’alimentation et d’agriculture
  • Unité de coordination du Programme

Division de l’environnement, du changement climatique et de la bioénergie

  • Bureau du Directeur
  • Unité du changement climatique et de la bioénergie
  • Unité de l’évaluation et de la gestion environnementales

Division des terres et des eaux

  • Bureau du Directeur
  • Unité de la gestion et des institutions du régime foncier
  • Unité de la mise en valeur et de la gestion des eaux

Division de la recherche et de la vulgarisation

  • Bureau du Directeur
  • Unité de la recherche et de la vulgarisation
  • Forum mondial de la recherche agricole (FMRA)

Contacts:

SIÈGE DE LA FAO
Viale delle Terme di Caracalla
00153 Rome, Italy
Tel: (+39) 06 57051
Adresse télégraphique: FOODAGRI ROME
Télex: 625852/610181 FAO I
Télécopie: (+39) 06 570 53152

Bureau du Sous-directeur général
Alexander Julius Müller
Sous-Directeur général
Tel: (+39) 06 570 52630
Télécopie: (+39) 06 570 53064
Courriel: NR-ADG@fao.org

Division de l’environnement, des changements climatiques et de la bioénergie
Peter Holmgren
Tel: (+39) 06 570 52714
Télécopie: (+39) 06 570 53250
Courriel: Peter.Holmgren@fao.org

Division des terres et des eaux
Parviz Koohafkan
Tel: (+39) 06 570 53843
Télécopie: (+39) 06 570 56275
Courriel: Parviz.Koohafkan@fao.org

Division de la recherche et de la vulgarisation
Isabel Alvarez-Fernandez
Tel: (+39) 06 570 52787 Télécopie: (+39) 06 570 55246 Courriel: NRR-Director@fao.org

Secrétariat du Conseil scientifique du GCRAI
Tel: (+39) 06 570 56696
Télécopie: (+39) 06 570 53298
Courriel: SC-Secretariat@fao.org

Secrétariat de la Commission sur les ressources génétiques sur l’alimentation et d’agriculture
Tel: (+39) 06 570 54986
Télécopie: (+39) 06 570 53057
Courriel: CGRFA@fao.org


commentaires? écrivez au webmaître

© FAO, 2007