FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: Grippe aviaire: le …
Grippe aviaire: le succès de l'éradication dépend de l'abattage massif
Des incitations financières aideraient à faire appliquer les mesures d'urgence dans les pays pauvres
Bangkok, 30 janvier 2004 -- Le succès de l'éradication de la grippe aviaire dans les pays asiatiques affectés par l'épizootie dépend de l'abattage massif, souligne aujourd'hui la FAO.

"L'abattage massif est actuellement le moyen le plus efficace de se débarrasser du H5N1, un virus extrêmement contagieux qui sévit dans dix pays en Asie", indique l'expert de la FAO Hans Wagner.

"Nous sommes toutefois préoccupés, car l'abattage massif ne se déroule pas aussi rapidement que l'exige l'urgence afin de circonscrire le virus", précise M. Wagner.

"Le problème de la compensation est capital. En effet, aussi longtemps que les petits exploitants, notamment dans les pays pauvres, n'auront pas reçu de compensation financière ils hésiteront à appliquer rigoureusement les mesures d'urgence", ajoute l'expert de la FAO.

"La plupart des petits exploitants tirent leurs ressources de la vente de la volaille et des oeufs sur les marchés locaux. La peur de perdre leurs animaux sans une quelconque contrepartie constitue, pour eux, une menace réelle que les gouvernements et la communauté internationale se doivent de prendre au sérieux", ajoute M. Wagner.

Les pays pauvres en particulier ont besoin d'une aide financière extérieure et de conseils pour mener à bien la lutte contre la grippe aviaire, selon la FAO.

La campagne contre la grippe du poulet ne peut réussir que si l'on parvient à persuader les éleveurs de toutes les régions affectées d'appliquer des mesures draconiennes comme l'abattage, poursuit l'expert de la FAO.

"Le danger c'est de voir le virus s'installer dans les pays les plus pauvres et sans ressources suffisantes pour appliquer les mesures de surveillance."

Jusqu'ici, plus de 25 millions de volatiles ont été abattus dans le cadre de la campagne contre la grippe du poulet.

Contact:
Erwin Northoff
Relations avec les médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
Tél. portable à Bangkok: (+39) 348 2523 616

Diderik de Vleeschauwer
Bureau régional de la FAO pour l'Asie et le Pacifique (RAP)
diderik.devleeschauwer@fao.org
Tél. à Bangkok:(+66) 2 697 4126

Contact:

Erwin Northoff
Relations avec les médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
Tél. portable à Bangkok: (+39) 348 2523 616

Diderik de Vleeschauwer
Relations avec les médias
Bureau régional de la FAO pour l'Asie et le Pacifique (RAP)
diderik.devleeschauwer@fao.org
Tél. à Bangkok: (+66) 2 697 4126

FAO/A. Vitale

Jusqu'ici, plus de 25 millions de volatiles ont été abattus dans le cadre de la campagne contre la grippe du poulet.

envoyer cette page
Grippe aviaire: le succès de l'éradication dépend de l'abattage massif
Des incitations financières aideraient à faire appliquer les mesures d'urgence dans les pays pauvres
Bangkok, 30 janvier 2004 -- Le succès de l'éradication de la grippe aviaire dans les pays asiatiques affectés par l'épizootie dépend de l'abattage massif, souligne aujourd'hui la FAO.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS