FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: Réaction rapide de …
Réaction rapide de la FAO face aux catastrophes naturelles dans les Caraïbes et l'Asie du Sud
Aide d'urgence pour les pays affectés par les ouragans et les inondations
27 septembre 2004, Rome -- Face aux catastrophes naturelles dans les Caraïbes et l'Asie du Sud, la FAO a rapidement réagi accordant une assistance d'urgence aux victimes des ouragans et des inondations dans les pays les plus affectés.

Amérique latine et Caraïbes

La FAO vient d'approuver un projet d'assistance technique régional d'une valeur de 400 000 dollars en faveur de pays des Caraïbes et de certaines parties de l'Amérique latine dévastés par les ouragans.

Suite aux demandes officielles formulées par les gouvernements de la République dominicaine, de la Jamaïque, de Haïti, de Cuba et du Nicaragua, la FAO aidera les agriculteurs de ces pays ayant subi des pertes lors du passage des ouragans.

Le projet vise à réhabiliter l'agriculture et à faire redémarrer la production agricole rapidement grâce à la fourniture d'intrants aux agriculteurs, notamment des engrais, des semences et des outils agricoles.

En Haïti, la FAO exécute déjà cinq projets d'assistance d'une valeur totale de près de 1,6 million de dollars, suite à des situations d'urgence antérieures.

D'autres projets sont en cours de lancement pour la fourniture d'intrants agricoles supplémentaires dans les pays les plus touchés et pour aider les gouvernements de la région à réagir rapidement pour secourir les agriculteurs dans les zones qui ont été durement affectées par les inondations.

Evaluation des dégâts

Après le passage de l'ouragan Jeanne, le dernier d'une série de cyclones ayant ravagé les Caraïbes et l'Amérique centrale au cours des dernières semaines, la FAO a entrepris des missions d'évaluation à Grenade, en Jamaïque et en Haïti - trois parmi les pays les plus touchés - en vue de relancer le secteur agricole et les activités visant à assurer la sécurité alimentaire.

M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a rencontré des représentants des pays touchés par les ouragans et souligné la détermination de l'Organisation à contribuer activement au relèvement de l'agriculture tout en aidant ces pays à mobiliser des ressources internationales.

La FAO continue à recevoir des demandes d'assistance de pays de la région, notamment des gouvernements du Bahamas et de la Grenade. Des experts de la FAO sont déjà sur place dans ces deux pays pour évaluer les dégâts causés par les ouragans.

Asie du Sud

En Asie du Sud, des pluies torrentielles et des inondations en juillet et août ont provoqué des dégâts importants au secteur agricole et compromis les moyens d'existence des ruraux au Bangladesh, en Chine, en République démocratique de Corée, en Inde, au Myanmar et au Népal.

Un projet régional d'une valeur de 400 000 dollars à l'appui des efforts de réhabilitation agricole vient d'être approuvé. Il permettra de fournir une assistance d'urgence aux pays affectés par les inondations en Asie du Sud et du Sud-Est.

Bangladesh: récoltes compromises

Au Bangladesh, ou près de 33 millions de personnes ont été affectées par les inondations, la situation est très préoccupante.

Quelque 800 000 hectares de terres cultivées ont été inondés. Les petits agriculteurs sont les plus touchés. Ils ont perdu leurs récoltes de riz et de jute ainsi que leur bétail.

Des pénuries de semences et de plants et l'épuisement des stocks nationaux aggravent la situation et pourraient compromettre la prochaine campagne agricole.

Selon les estimations préliminaires, la perte immédiate de production agricole atteindrait 500 millions de dollars, mais ce chiffre devrait s'alourdir considérablement au fur et à mesure du reflux des eaux qui permettrait de se rendre compte de manière plus précise de l'ampleur des dégâts provoqués aux sols.

Lente réaction des bailleurs de fonds

Les besoins du secteur agricole du Bangladesh sont estimés à 11 millions de dollars, mais la réponse des bailleurs de fonds à l'appel lancé le mois dernier par les Nations Unies est lente.

A ce jour, la FAO a reçu environ 300 000 dollars grâce à une contribution du gouvernement norvégien visant à parer au plus pressé. Le gouvernement suédois a annoncé, pour sa part, une contribution de 650 000 dollars.

Une assistance extérieure est urgemment requise afin que les paysans pauvres puissent recevoir les intrants agricoles qui leur permettraient de repiquer le riz en temps opportun pour la prochaine récolte.

Contact:
Teresa Buerkle
Chargée d'information, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146

Contact:

Teresa Buerkle
Chargée d'information, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146

envoyer cette page
Réaction rapide de la FAO face aux catastrophes naturelles dans les Caraïbes et l'Asie du Sud
Aide d'urgence pour les pays affectés par les ouragans et les inondations
27 septembre 2004 - Face aux catastrophes naturelles dans les Caraïbes et l'Asie du Sud, la FAO a rapidement réagi accordant une assistance d'urgence aux victimes des ouragans et des inondations dans les pays les plus affectés.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS