FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: La Journée mondiale…
La Journée mondiale de l'alimentation 2004 souligne l'importance de la biodiversité pour la sécurité alimentaire mondiale
La diversité agricole est l'une des clés de l'éradication de la faim, souligne le Directeur général de la FAO
15 octobre 2004, Rome -- La diversité biologique est l'une des clés de l'éradication de la faim dans le monde, a déclaré M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, lors de la cérémonie qui s'est tenue, aujourd'hui, au siège de l'Organisation pour célébrer la Journée mondiale de l'alimentation.

Cette Journée, qui marque l'anniversaire de la fondation de la FAO en 1945, est célébrée à Rome et dans environ 150 pays dans le monde. Le thème de cette année est: "La biodiversité au service de la sécurité alimentaire".

"Notre planète regorge de vie et cette grande diversité est l'une des clés de l'éradication de la faim", a affirmé M. Diouf en s'adressant au président de la République de Hongrie, à des fonctionnaires de haut rang et à des représentants des Etats membres de la FAO, d'organisations internationales, d'autres institutions des Nations Unies, d'ONG, de la société civile et d'associations d'agriculteurs.

Dans son allocution, M. Diouf a souligné la nécessité de conserver la biodiversité dans la nature et dans les fermes pour garantir à tous un accès durable à une nourriture suffisamment diversifiée et nutritive.

"Mais nous tirons également la sonnette d'alarme", a-t-il ajouté. "La FAO estime que les trois quarts environ de la diversité génétique des plantes cultivées ont disparu au cours du siècle dernier. Aujourd'hui, seules 12 espèces végétales et 14 espèces animales nourrissent la plupart du monde."

Une clé pour la survie

"Pour de nombreuses familles rurales, l'utilisation durable de la biodiversité locale est la clé de leur survie. Elle leur permet d'exploiter des terres marginales et leur garantit une production alimentaire minimale, et ce, même dans des conditions particulièrement difficiles", a déclaré M. Diouf.

"Pour atteindre la sécurité alimentaire mondiale, il faut non seulement protéger les ressources génétiques mondiales, mais aussi garantir l'accès de tous à ces ressources", a-t-il souligné.

"La conservation de la biodiversité agricole mondiale doit être considérée comme un effort concerté, rassemblant agriculteurs, sélectionneurs commerciaux et scientifiques", a ajouté le Directeur général de la FAO.

Dans son discours liminaire, le Président hongrois Ferenc Màdl, invité d'honneur de la Journée mondiale de l'alimentation 2004, a déclaré notamment: "La communauté internationale ne devrait épargner aucun effort pour atteindre les objectifs de développement du Millénaire au service de l'humanité entière."

M. Màdl a exhorté tous les pays à "instaurer des conditions propres à faciliter l'accès aux ressources génétiques à des fins écologiquement rationnelles".

Il a également dit que son pays, qui a ratifié avec enthousiasme le Traité international de la FAO sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, remplit "un rôle de premier plan en Europe Centrale pour la sélection de variétés végétales à la fois traditionnelles et nouvelles".

Le Traité, qui est entré en vigueur cette année, est un instrument international juridiquement contraignant qui vise à assurer la conservation et l'utilisation durable de la diversité génétique agricole mondiale. Il garantit aux agriculteurs et aux sélectionneurs l'accès au matériel génétique dont ils ont besoin tout en assurant aux agriculteurs une part juste et équitable des avantages dérivés de leur travail.

Message du Pape

Un message du Pape Jean-Paul II soulignant l'importance de la biodiversité a été lu par Monsignor Renato Volante, Observateur Permanent du Saint-Siège auprès de la FAO. Le Pape fait observer que les célébrations de la Journée mondiale de l'alimentation contribuent, en attirant l'attention sur le problème de la faim et de la malnutrition, à libérer l'humanité de ce fléau.

Des allocutions ont également été prononcées par M. Teresio Delfino, Sous-Secrétaire d'Etat italien pour les politiques agricoles et forestières, M. Edouard Saouma, ancien Directeur général de la FAO, et M. Mamadou Cissokho, Président honoraire du Réseau d'Organisations paysannes et de producteurs d'Afrique de l'Ouest et du Conseil National du Sénégal pour le dialogue et la coopération rurale.

M. Diouf a décerné une médaille particulière de la FAO à son prédécesseur, M. Saouma, ainsi que des médailles de la JMA 2004 aux trois lauréats du concours de posters organisé par l'Association des femmes des fonctionnaires des Nations Unies.

Durant la même cérémonie, M. Diouf a présenté le nouvel Ambassadeur de bonne volonté de la FAO, la danseuse étoile italienne Carla Fracci, considérée comme une des plus grandes ballerines du XXème siècle, et actuellement directrice du Ballet de l'Opéra de Rome.

Les Ambassadeurs itinérants de la FAO sont des hommes et femmes de talent qui, de par leur profession et dans leurs vies quotidiennes, aident à attirer l'attention du public sur la nécessité de libérer le monde de la faim et de la pauvreté.

La cérémonie a été couronnée d'un spectacle musical avec la célèbre violoniste albanaise Anyla Kraja qui a joué "Schindler's list" de J. Williams, tandis que la chanteuse et danseuse angolaise Tasha Rodrigues et son groupe ont joué deux morceaux de son dernier CD "Kyra Kyra".

Manifestation des agriculteurs

Parmi les manifestations organisées pour la Journée mondiale de l'alimentation au siège de la FAO, citons un rassemblement d'agriculteurs et un forum de la société civile.

Pour la première fois à l'occasion de la Journée, des agriculteurs de différentes régions du monde ont pu parler de leur expérience en matière de renforcement de la biodiversité et de la production vivrière dans une optique durable.

Dans le reste du monde, diverses manifestations ont été organisées pour célébrer la Journée mondiale de l'alimentation.

Aux Etats-Unis, avec le parrainage du Comité national pour la Journée mondiale de l'alimentation, des centaines de sites de téléconférence ont été installés dans les facultés et dans les Ambassades des Etats-Unis dans le monde. Un certain nombre d'universités ont organisé des initiatives qui ont duré toute la semaine.

En Suède, des séminaires techniques pour les parlementaires, les médias et la communauté scientifique ont été organisés. Une conférence sur l'importance de la biodiversité s'est déroulée à Stockholm et un séminaire scientifique sur la diversité biologique a été organisé aujourd'hui à l'Université d'agriculture d'Uppsala.

En Inde, des concours de rédaction ont été organisés dans les écoles de Delhi. Dans plusieurs capitales d'Europe et du Moyen-Orient, les élèves ont participé à des concours de dessin sur la biodiversité et la sécurité alimentaire.

Contact:
Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473

Contact:

Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473

FAO/17826/A. Conti

La sauvegarde de la biodiversité est l'une des clés de l'éradication de la faim

Audio

Extrait du message de M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO (169 Ko) (ram)

Qualité broadcast (1209 Ko à télécharger) (mp3)

envoyer cette page
La Journée mondiale de l'alimentation 2004 souligne l'importance de la biodiversité pour la sécurité alimentaire mondiale
La diversité agricole est l'une des clés de l'éradication de la faim, souligne le Directeur général de la FAO
15 octobre 2004 - La diversité biologique est l'une des clés de l'éradication de la faim dans le monde, a déclaré M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, lors de la célébration de la Journée mondiale de l'alimentation 2004.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS