FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: Conférence panafric…
Conférence panafricaine sur l'eau, l'alimentation et les écosystèmes
La sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté en tête des préoccupations
4 novembre 2004, Addis-Abeba/Rome -- Les demandes grandissantes pour une utilisation durable des ressources naturelles ont un lourd impact sur l'agriculture, alors que le secteur peine à nourrir une population mondiale croissante, selon Mme Louise Fresco, Sous-Directrice générale de la FAO responsable du Département de l'agriculture.

Intervenant lors de l'ouverture d'une importante conférence panafricaine sur l'eau au bénéfice de l'alimentation et des écosystèmes, Mme Fresco a déclaré: "L'histoire de l'agriculture est caractérisée par un contrôle progressif de plus en plus important des processus biologiques en vue d'accroître la production alimentaire."

Coûts et besoins alimentaires mondiaux

Au XXème siècle, ce processus a permis de satisfaire les besoins alimentaires d'une population mondiale qui a plus que triplé, essentiellement par l'optimisation de la production alimentaire.

"Toutefois, a ajouté Mme Fresco, cette performance a eu des coûts. Les avancées en agriculture sont également associées à des atteintes aux écosystèmes naturels, notamment au regard de l'utilisation et de la pollution des ressources disponibles en eau douce."

Selon Mme Fresco, le principal défi de l'agriculture au XXIème siècle est "d'offrir à chaque être humain de la nourriture, des possibilités de développement et des services environnementaux en quantités suffisantes".

Libérer le potentiel agricole de l'Afrique

Se concentrant sur l'Afrique, Mme Fresco a estimé que la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté restaient de toute évidence des préoccupations persistantes et immédiates. "Une récente recherche montre que l'agriculture est le secteur, parmi tous les autres, dans lequel la croissance est la plus bénéfique pour les pauvres."

Pour l'Afrique, cela signifie, selon elle, que nous devons "continuer à investir pour libérer le potentiel des systèmes agricoles diversifiés du continent: l'agriculture pluviale, l'irrigation et les systèmes mixtes".

La mobilisation des ressources en eau pour l'agriculture en Afrique est encore inférieure au niveau d'autres régions, selon Mme Fresco. Seulement 5 pour cent de l'ensemble des ressources en eau renouvelables en Afrique sont utilisés, contre 20 pour cent en Asie.

En outre, 7 pour cent de la surface totale des terres arables sont irrigués en Afrique, contre 42 pour cent en Asie du Sud et 36 pour cent en Asie de l'Est et du Sud-Est. "Par conséquent, nous avons encore un grand potentiel et des opportunités pour satisfaire les besoins de l'Afrique en ce qui a trait à l'alimentation, à la réduction de la pauvreté et aux écosystèmes."

Equilibrer les besoins du XXIème siècle

Mme Fresco a incité les pays africains à développer les ressources en eau de façon intégrée pour de multiples services - de l'agroforesterie à l'irrigation en passant par la gestion communautaire des écosystèmes aquatiques. "L'agriculture du XXIème siècle a besoin d'harmoniser les besoins en alimentation et ceux des écosystèmes à travers une gestion durable de l'eau."

La conférence sur l'eau d'Addis-Abeba a été organisée par les gouvernements d'Ethiopie et des Pays-Bas, l'Union africaine et la FAO afin d'étudier les approches et actions prometteuses pour une gestion intégrée des ressources en eau.

Les résultats de cette réunion seront présentés lors d'une Conférence internationale sur l'eau au bénéfice de l'alimentation et des écosystèmes, qui se tiendra du 31 janvier au 5 février 2005 à La Haye (Pays-Bas). Cette conférence permettra ensuite de fournir des éléments à la Commission des Nations Unies du développement durable (CDD-13).

Contacts:
John Riddle
Chargé d'information, FAO
john.riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

Paul Fouda Onambele
Chargé d'information
Bureau régional FAO pour l'Afrique
Paul.Foudaonambele@unon.org
(+254) 2 624594
(+254) 0 73 361 6884 (portable)

Contact:

John Riddle
Chargé d'information, FAO
john.riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

Paul Fouda Onambele
Chargé d'information
Bureau régional FAO pour l'Afrique
Paul.FoudaOnambele@unon.org
(+254) 2 624594
(+254) 0 73 361 6884 (portable)

FAO/24102/J. Spaull

Une bonne maîtrise de l'eau est indispensable.

envoyer cette page
Conférence panafricaine sur l'eau, l'alimentation et les écosystèmes
La sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté en tête des préoccupations
4 novembre 2004 -- Les futures demandes pour une utilisation durable des ressources naturelles affecteront sérieusement l'agriculture, déclare Mme Louise Fresco, Sous-Directrice générale de la FAO responsable du Département de l'agriculture.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS