FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2004 :: Le Conseil de la FA…
Le Conseil de la FAO adopte des directives sur le droit à l'alimentation
Engagement faisant date dans l'histoire des droits de l'homme
24 novembre 2004, Rome - Le Conseil, organe exécutif de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a adopté hier soir des Directives volontaires "à l'appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale".

L'adoption des Directives intervient exactement deux mois après leur approbation par le Comité FAO sur la sécurité alimentaire mondiale et au terme de 20 mois de négociations constructives bien que souvent difficiles.

Selon la FAO, les Directives ont été conçues en guise d'orientation pratique pour les pays afin qu'ils s'acquittent de leurs obligations relatives au droit à une nourriture adéquate.

Elles devraient améliorer les chances d'atteindre les buts fixés par le Sommet mondial de l'alimentation de 1996 et l'Assemblée du Millénaire des Nations Unies, qui ont tous deux convenu de réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde d'ici 2015.

Mais à moins d'accélérer sensiblement le rythme pour aider ces êtres humains à sortir de la pauvreté, il y a très peu de probabilités que ce but soit atteint, selon la FAO.

Des principes universels de portée considérable

Les Directives volontaires englobent toute une série de principes fondamentaux des droits de l'homme, à savoir l'égalité, la non discrimination, la participation, la non exclusion, le respect des obligations, la primauté du droit, ainsi que le principe d'universalité, d'indivisibilité et d'interdépendance de tous les droits de l'homme.

Selon la FAO, de nombreuses organisations non gouvernementales et intergouvernementales ont apporté des contributions significatives à l'élaboration de ces directives. Citons le Bureau du Haut-Commissaire aux droits de l'homme, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation, le Comité des droits économiques, sociaux et culturels, ainsi que l'Alliance Nord-Sud qui regroupe un grand nombre d'ONG.

Un outil pratique en faveur des droits de l'homme

Hartwig de Haen, Sous-Directeur général de la FAO responsable du Département économique et social, a déclaré: "Les Directives sont un instrument pratique fondé sur les droits de l'homme, visant à aider tous les Etats à mettre en oeuvre de bonnes pratiques en matière de sécurité alimentaire.

"Elles comportent toute une série de mesures à prendre au niveau national pour créer un environnement permettant aux populations de se nourrir dans la dignité tout en constituant des filets de protection pour ceux qui ne peuvent subvenir à leurs besoins. Cet événement marque l'acceptation universelle de ce que signifie réellement le droit à l'alimentation."

Giuliano Pucci, Conseiller juridique de la FAO, a souligné, "Il nous faut désormais relever le défi de traduire ces directives en pratique quotidienne de façon à mettre fin à cette odieuse injustice. Les Directives nous offrent un nouvel instrument pour mieux définir les obligations de l'Etat et affronter les besoins des personnes sous-alimentées. Nous devons nous en servir pour donner aux pauvres et aux affamés les moyens d'agir pour revendiquer leurs droits."

Selon la FAO, la réduction de moitié d'ici 2015 du nombre de personnes souffrant de sous-alimentation dans le monde passe par la mise en œuvre des Directives.

Directives élaborées à la demande du Sommet

Au Sommet mondial de l'alimentation: cinq ans après en 2002, les Chefs d'Etat et de gouvernement ont réaffirmé "le droit de tout un chacun à avoir accès à une nourriture sure et nutritive".

La déclaration invitait le Conseil de la FAO à constituer un Groupe de travail intergouvernemental afin d'élaborer une série de directives volontaires visant à soutenir les efforts des Etats membres pour concrétiser progressivement le droit à une nourriture suffisante dans le cadre de la sécurité alimentaire nationale.

La FAO a assuré les services de secrétariat pour le Groupe intergouvernemental qui a négocié les Directives.

Contact
John Riddle
Relations médias, FAO
John.Riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

Contact:

John Riddle
Relations médias, FAO
john.riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

FAO/R. Faidutti

Tous les êtres humains devraient avoir accès à une nourriture sûre et nutritive

envoyer cette page
Le Conseil de la FAO adopte des directives sur le droit à l'alimentation
Engagement faisant date dans l'histoire des droits de l'homme
24 novembre 2004 - Deux mois après leur approbation par le Comité FAO sur la sécurité alimentaire mondiale, le Conseil adopte les Directives volontaires "à l'appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale".
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS