FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2005 :: Les pêcheurs sri-la…
Les pêcheurs sri-lankais reçoivent les premiers dons
Equipements pour la réparation de bateaux; démarrage du programme de réhabilitation de la FAO après le tsunami
3 février 2005, Colombo - La première livraison d'équipements pour la réparation de bateaux d'un montant de 380 000 dollars, susceptible d'aider les pêcheurs du Sri Lanka à retrouver leurs moyens d'existence, a été remise aujourd'hui au ministre sri-lankais de la pêche Chandrasena Wijesinghe.

Ce don, financé conjointement par la FAO et l'agence allemande de coopération technique GTZ, marque le début de la mise en œuvre de la réponse initiale de la FAO d'un montant de 20 millions de dollars suite au tsunami qui a ravagé plus de trois quart de l'industrie de la pêche de ce pays.

Un grand nombre de bailleurs de fonds et d'agences comme le Japon, la Norvège, la Belgique, le Royaume Uni, l'Italie, l'Union européenne, ECHO et le gouvernement allemand via la GTZ, ont mis en commun leurs aides financières à travers la FAO pour la réhabilitation d'urgence du secteur de la pêche au Sri Lanka.

Les équipements de réparation vont être distribués dans les chantiers de réparation installés tout autour de l'île par le gouvernement afin que les pêcheurs survivants puissent réparer les bateaux endommagés. Plus de 7 500 pêcheurs sri-lankais ont été tués par le tsunami et des milliers de bateaux ont été détruits.

Le représentant de la FAO au Sri Lanka Pierre Gence, le ministre de la pêche Chandrasena Wijesinghe et le représentant de la GTZ Roland Steurer ont assisté à la cérémonie de transmission du don.

Aide immédiate pour les six prochains mois

"C'est le coup d'envoi d'un programme qui sera développé au cours des prochains mois afin de reconstruire l'industrie de la pêche de ce pays", a déclaré M. Gence. Le projet de soutien immédiat qui vient de démarrer devrait durer six mois et sera suivi par un programme de réhabilitation à long terme.

A travers ces programmes, la FAO fournira des filets de pêche et des équipements, mais aussi, des moteurs hors-bord. Les bateaux endommagés seront réparés et ceux disparus seront remplacés. L'aide couvrira toutes les régions du pays. Le nord et l'est en particulier - déjà fragilisés par un conflit civil - ont été violemment touchés par le tsunami.

La FAO fournira aussi l'assistance technique nécessaire pour le rétablissement des usines de congélation, des chambres froides, des centres de collecte et de commercialisation du poisson, et la réhabilitation des ports de pêche et des mouillages.

"Notre souci est de ne pas reproduire les problèmes de surexploitation et de gaspillage du passé. Notre but est d'aider à créer une nouvelle industrie durable de la pêche en coopération et coordination étroites avec le gouvernement et les populations locales", a affirmé M. Gence.

Des investissements en capitaux sont aussi sérieusement nécessaires pour la réparation ou la reconstruction des infrastructures et des services publics et privés, comme les installations de congélation, les quais de débarquement, les routes, et la réouverture des marchés pour les produits de la pêche destinés à l'exportation ou à la consommation interne.

Afin d'assurer que toute cette aide extérieure soit utilisée de manière appropriée pour l'entier bénéfice des communautés affectées avec responsabilité et transparence, et afin d'éviter la duplication des efforts par les différentes agences impliquées, la FAO et le ministère sri-lankais de la pêche ont mis sur pied un groupe de travail conjoint pour coordonner l'effort de soutien à l'industrie de la pêche.

Contact:
Sarah Morgan
Chargée d'information, FAO
sarah.morgan@fao.org
(+39) 06 570 54327


Contact:

Sarah Morgan
Chargée d'information, FAO
sarah.morgan@fao.org
(+39) 06 570 54327

FAO/17036/G. Bizzarri

Au Sri Lanka, le tsunami a tué plus de 7 500 pêcheurs et détruit des milliers d'embarcations

envoyer cette page
Les pêcheurs sri-lankais reçoivent les premiers dons
Equipements pour la réparation de bateaux; démarrage du programme de réhabilitation de la FAO après le tsunami
3 février 2005 - La première livraison d'équipements pour la réparation de bateaux d'un montant de 380 000 dollars, susceptible d'aider les pêcheurs du Sri Lanka à retrouver leurs moyens d'existence, vient d'être remise aux autorités sri-lankaises.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS