FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Pertes nettes de fo…
Pertes nettes de forêts: l’Afrique au deuxième rang mondial
Le continent remporte la palme des feux de forêt
31 mars 2006, Rome/Maputo – Le taux de pertes nettes de forêts en Afrique est le deuxième du monde, tandis que le continent détient le record de fréquence des feux de forêt, a déclaré la FAO à la 15ème session de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique (CFFSA) qui se tient à Maputo, au Mozambique, du 29 mars au 1er avril.

Dans l’ensemble, l’Afrique a subi une perte nette annuelle de plus de 4 millions d’hectares de forêts entre 2000 et 2005, essentiellement due à la conversion de superficies boisées en terres agricoles. Le couvert forestier est tombé de 655,6 à 635,4 millions d’hectares durant cette période. L'Amérique du Sud détient le record mondial de pertes nettes de forêts.

Les incendies de forêts sont un autre sujet de préoccupation, a souligné l’Organisation des Nations Unies. Le triste record des feux de forêt détenu par l’Afrique est imputable en grande partie à la pratique traditionnelle consistant à utiliser le feu pour convertir les terres boisées à l’agriculture ou aux pâturages.

La fréquence des feux est particulièrement élevée au nord de l’Angola, au sud de la République démocratique du Congo, dans le Soudan méridional et en République centrafricaine.

Quelques progrès, mais beaucoup reste à faire

En dépit des problèmes, l’Afrique a accompli de gros progrès dans l’amélioration des politiques et programmes forestiers, indique la FAO. Au cours des quinze dernières années, plus de la moitié des pays africains ont instauré de nouvelles politiques et lois forestières, et les deux tiers ont mis en place un programme national de gestion forestière actif.

Cependant, la mise en œuvre et l’application de ces mesures restent faibles, compte tenu essentiellement du manque de fonds et des dysfonctionnements des institutions nationales.

Les populations africaines dépendent des forêts pour de multiples raisons, et les ressources forestières jouent un rôle important pour les activités de subsistance comme pour la réduction de la pauvreté.

La Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique se réunit tous les deux ans à l’invitation de la FAO.

Contact:
George Kourous
Relations médias, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168
(+39) 348 141 6802

Contact:

George Kourous
Relations médias, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168
(+39) 348 141 6802

FAO/S. Braatz

Les ressources forestières jouent un rôle important pour les activités de subsistance comme pour la réduction de la pauvreté.

envoyer cette page
Pertes nettes de forêts: l’Afrique au deuxième rang mondial
Le continent remporte la palme des feux de forêt
31 mars 2006 – Le taux de pertes nettes de forêts en Afrique est le deuxième du monde, tandis que le continent détient le record de fréquence des feux de forêt, a déclaré la FAO à la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’Afrique qui se tient cette semaine au Mozambique.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS