FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: L’Europe orientale …
L’Europe orientale face aux défis de la gestion des forêts
Des stratégies appropriées sont nécessaires
24 mai 2006, Rome – Alors que le reste de l’Europe progresse résolument vers la gestion durable des forêts, les pays d’Europe orientale doivent relever de nombreux défis à la suite de la restitution des forêts par l’Etat aux anciens propriétaires, constate la FAO lors de la réunion de la Commission européenne des forêts, qui se tient du 23 au 26 mai à Zvolen, en Slovaquie.

De nombreux pays d’Europe orientale restructurant leur système économique et social, passant d’un mode de centralisation planifiée à l’économie de marché, ont fait d’énormes progrès en développant le secteur forestier privé et en adaptant leurs institutions.

L’Etat a restitué les forêts aux anciens propriétaires ou à leurs héritiers ; les politiques et la législation ont évolué vers une plus grande implication des opérateurs privés dans le secteur forestier ; et les institutions forestières, en particulier les services forestiers de l’Etat, s’adaptent à l’économie de marché.

En conséquence, le secteur forestier de l’Europe orientale profite d’un rétablissement général. L’exploitation des produits issus de la forêt est en hausse et leur commerce augmente de manière significative avec les pays de l’Europe de l’Ouest.

Un grand nombre de nouveaux propriétaires forestiers cherchent de nouvelles compétences et ressources pour gérer leurs forêts de façon durable.

Cependant, leurs parcelles sont si petites que nombre d’entre eux ne peuvent s’offrir des conseils professionnels. Il n’existe pas une longue tradition de gestion des forêts ni de conseil et de soutien institutionnel.

Les propriétaires forestiers sont donc souvent tentés de vendre tout leur bois au premier acheteur, et abandonnent alors la gestion active et responsable.

«Il est important pour les décideurs politiques de ces pays d’identifier les voies et moyens d’aider les petits propriétaires, par des conseils professionnels, à tirer profit de la croissance des marchés tout en maintenant la qualité forestière», explique M. Wulf Killmann, Directeur de la Division de l’économie et des produits forestiers de la FAO.

Collaboration étroite FAO-CENUE

La FAO et la CENUE (Commission économique des Nations unies pour l’Europe) travaillent ensemble avec d’autres organisations internationales et plusieurs pays pour aider à la résolution des problèmes.

«L’Europe du sud-est et la Communauté des Etats indépendants demandent instamment un soutien pour mener à bien les changements de politiques et la réforme institutionnelle», souligne M. Kit Prins, expert forestier de la CENUE.

Les pays de la région pourraient bénéficier de l’expérience des nouveaux membres de l’Union européenne dans l’adaptation aux profonds changements de l’environnement économique et social.

Plus d’efforts sont nécessaires pour combattre les feux de forêts et pour soutenir l’application des lois forestières.

Une plus grande demande pour profiter des bénéfices sociaux et environnementaux issus des forêts, comme la gestion de l’eau, le contrôle de l’érosion des sols et les loisirs, est anticipée. Une meilleure coordination politique entre les secteurs sera indispensable, selon la FAO.

«En général, les propriétaires privés auront besoin de plus de soutien pour mieux gérer et commercialiser les produits forestiers, alors les forêts privées pourraient devenir plus rentables économiquement. La sauvegarde des services sociaux et environnementaux rendus par les forêts est encore un autre défi», explique M. Killmann.

Les discussions lors de la réunion de la Commission européenne des forêts doivent aider les décideurs politiques à identifier et résoudre les problèmes.

La Commission se réunit tous les deux ans et fait partie d’un réseau mondial de commissions régionales des forêts qui proposent idées et suggestions au Comité des forêts de la FAO. Celui-ci se réunira en mars 2007.

Contacts:
Christopher Prins
Chef, Service Bois CENUE/FAO
info.timber@unece.org
(+41)22 917 2874

Pierre Antonios
Media Relations, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473
(+39) 348 25 23807

Contact:

Pierre Antonios
Relations médias, FAO
pierre.antonios@fao.org
(+39) 06 570 53473
(+39) 348 252 3807

envoyer cette page
L’Europe orientale face aux défis de la gestion des forêts
Des stratégies appropriées sont nécessaires
24 mai 2006 - Les pays d’Europe orientale doivent relever de nombreux défis à la suite de la restitution des forêts par l’Etat aux anciens propriétaires.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS