FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Mise en route du Tr…
Mise en route du Traité international sur les ressources phytogénétiques
M. Diouf: un événement historique
12 juin 2006, Madrid - Des représentants d’une centaine de pays participent depuis ce matin, en la capitale espagnole, à la première session de l’organe directeur du Traité international sur les ressources génétiques des plantes pour l’alimentation et l’agriculture (12-16 juin 2006).

Sont notamment présents la vice-premier ministre espagnole, Mme María Teresa Fernández de la Vega, la Ministre de l’agriculture de la pêche et de l’alimentation espagnole, Mme Elena Espinosa, et le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf.

“Nous assistons à un événement historique qui couronne plusieurs années de travail intense. Un traité crucial pour l'humanité vient de voir le jour”, a déclaré notamment M. Diouf, qualifiant le Traité de “premier instrument international important du XXIe siècle et du troisième millénaire”.

Négocié par les Etats membres de la FAO et sous les auspices de celle-ci, le texte est entré en vigueur en juin 2004 au terme d’un long processus déclenché dans les années 1970. Il s’agit d’un instrument juridiquement contraignant déjà ratifié par 104 Etats.

“La conservation et l’utilisation durable des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture sont des conditions sine qua non de la sécurité alimentaire et de l’élimination de la pauvreté, notamment dans les zones rurales”, a souligné M. Diouf, rappelant que la faim et la malnutrition frappent 854 millions de personnes et fauchent, chaque année, 15 millions de vies humaines.

Et d’ajouter que la lutte contre la faim et la pauvreté doit être l’objectif primordial lors de l’élaboration de politiques internationales efficaces en matière de ressources phytogénétiques. “Il s’agit d’un impératif d’ordre éthique: une alimentation adéquate constitue un droit humain fondamental.”

De la théorie à la pratique

M. Diouf a exhorté les participants à collaborer afin que le Traité puisse produire tous ses effets, notamment: amélioration de la production et de la qualité des denrées alimentaires, distribution équitable des avantages découlant de l’utilisation de la diversité des cultures et renforcement de la coopération Nord-Sud.

Aussi, au cours de la première session de l’organe directeur du Traité, les participants doivent-ils prendre des décisions importantes relatives à la mise en œuvre du texte, notamment en ce qui concerne le financement, l’accès aux ressources phytogénétiques et le droit des agriculteurs à bénéficier, eux aussi, des avantages dérivant de l’utilisation de ces ressources.

M. Diouf a, d’autre part, invité les participants au segment ministériel de la réunion (prévu pour mardi 13 juin 2006) à unir leur volonté politique afin de préparer un avenir prospère et innovateur au Traité. A cet égard il a souhaité que les objectifs et les dispositions du Traité soient réflétés dans les plans, programmes et législations, ainsi que dans les priorités et les stratégies d’aide au développement.

Contribution espagnole

L’Espagne a collaboré activement afin que les efforts visant à la création du Traité débouchent sur des résultats concrets et le Parlement espagnol fut l’un des premiers à ratifier le texte.

Contacts:

Germán Rojas
Chargé d'information, FAO
german.rojas@fao.org
(+39) 348 870 46 41

Iñigo Alvarez
Relations médias, FAO
inigo.alvarez@fao.org
(+39) 346 245 49 05

Contact:

Germán Rojas
Chargé d'information, FAO
german.rojas@fao.org
(+39) 348 870 46 41

Iñigo Alvarez
Relations médias, FAO
inigo.alvarez@fao.org
(+39) 346 245 4905

FAO/18348/P. Cenini

Les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture sont essentielles pour nourrir la population mondiale

Documents

Note d'information sur les ressources phytogénétiques (pdf)

envoyer cette page
Mise en route du Traité international sur les ressources phytogénétiques
M. Diouf: un événement historique
12 juin 2006 - Des représentants d’une centaine de pays participent à la première session de l’organe directeur du Traité international sur les ressources phytogénétiques.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS