FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Plein appui au Trai…
Plein appui au Traité sur les ressources phytogénétiques
M. Diouf: la volonté politique permettra d’aller de l’avant
14 juin 2006, Madrid - Les ministres de l’agriculture responsables de la mise en œuvre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture ont approuvé hier, par acclamation, le texte de la Déclaration ministérielle dans lequel les Etats parties au Traité s’engagent à l’appliquer au plan national par le truchement de normes et de programmes spécifiques.

Les ministres ont exprimé leur conviction quant à la nécessité d’appliquer le Traité en vie d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), notamment en ce qui a trait à l’éradication de la faim et de la pauvreté ainsi qu’à la protection de l’environnement.

La réunion ministérielle, présidée par la ministre de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation espagnole, Mme Elena Espinosa, et qui a regroupé des responsables gouvernementaux de plus de 70 pays, a émis un message politique très fort d’appui à la mise en œuvre complète des dispositions du Traité et d’une stratégie financière incluant des ressources en vue de les concrétiser.

En outre, les ministres se sont engagés à renforcer les capacités nationales en ce qui concerne la conservation et l’utilisation durable des ressources phytogénétiques.

Instrument fondamental contre la faim

S’adressant aux ministres, M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a souligné la nécessité d’une volonté politique permettant de continuer d’aller de l’avant en ce qui a trait à la mise en oeuvre du Traité international qu’il a qualifié d’instrument fondamental pour la lutte contre la faim et la malnutrition.

"Nous devons réaffirmer notre volonté politique d’œuvrer en faveur des générations présentes et futures, ainsi que notre engagement à tout mettre en oeuvre pour son application totale et entière", a déclaré M. Diouf, tout en rappelant que la génération actuelle doit relever le défi qui consiste à nourrir une population de 9 milliards de personnes en 2050.

Le Directeur général a rappelé les différentes étapes ayant débouché sur la réunion de Madrid, notamment l’approbation, en 1983, par la Conférence générale de la FAO de l’Accord international sur les ressources phytogénétiques, puis l’approbation, en 1993, de la Convention sur la biodiversité, suivie de l’approbation du Traité en 2001 et son entrée en vigueur en juin 2004 après sa ratification par 40 Etats.

De nombreux progrès

M. Diouf a énuméré ensuite les principales avancées enregistrées grâce au Traité:
  • Inverser la tendance des dernières années au cours desquelles les échanges de ressources phytogénétiques étaient en régression;
  • Permettre aux pays en développement de conserver ou de mieux utiliser leurs ressources phytogénétiques ainsi que celles qu’ils obtiennent grâce au système multilatéral du Traité;
  • Reconnaître le rôle central et les droits des agriculteurs à conserver et à tirer profit de leurs ressources phytogénétiques;
  • Etablir une base solide pour la recherche agricole internationale, notamment grâce aux «Centres pour les cultures du futur» du Groupe consultatif sur la recherche agricole internationale.
L’interdépendance des pays en matière de ressources phytogénétiques est un fait incontournable, a fait observer M. Diouf. Elle est en moyenne de 70 pour cent, selon la FAO qui rappelle que tous les pays dépendent de la diversité génétique des plantes d’autres pays pour assurer la sécurité alimentaire de leurs populations respectives.

Le Traité offre des possibilités non seulement aux agriculteurs qui bénéficieront de nouvelles variétés résistantes au stress environnemental, aux maladies et aux nuisibles, mais également aux scientifiques, aux centres de recherche internationaux et aux secteurs public et privé qui disposeront d’une facilité d’accès majeure à la diversité génétique.
Contacts:
Germán Rojas
Chargé d'information, FAO
german.rojas@fao.org
(+39) 348 870 46 41

Iñigo Alvarez
Relations médias, FAO
inigo.alvarez@fao.org
(+39) 346 245 4905

Contact:

German Rojas
Chargé d'information, FAO
german.rojas@fao.org
(+39) 348 870 46 41

Iñigo Alvarez
Chargé d'information, FAO
inigo.alvarez@fao.org
(+39) 346 245 4905

envoyer cette page
Plein appui au Traité sur les ressources phytogénétiques
M. Diouf: la volonté politique permettra d’aller de l’avant
14 juin 2006 - Les ministres de l’agriculture responsables de la mise en œuvre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture ont approuvé par acclamation le texte de la Déclaration ministérielle.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS