FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Quarante pays confr…
Quarante pays confrontés à des pénuries alimentaires
La crise du Darfour reste le problème humanitaire le plus urgent
9 octobre 2006, Rome – Quarante pays, confrontés à des urgences alimentaires, ont besoin d’une aide internationale, alors que la crise dans le Darfour au Soudan reste le problème humanitaire le plus urgent, selon le rapport de la FAO Perspectives de récoltes et situation alimentaire publié aujourd’hui.

Au Darfour, «la situation alimentaire déjà précaire pourrait empirer si la détérioration de la sécurité perturbe la récolte principale qui doit débuter dans les prochaines semaines», met en garde le rapport.

Surveillance mondiale renforcée

Les prévisions de la production mondiale de céréales pour 2006 se sont encore détériorées depuis juillet, selon le rapport. Un temps exceptionnellement chaud et sec nuit aux cultures de blé en Australie, en Argentine et au Brésil, alors qu’un temps plus sec que la normale dans certaines parties de l’Asie du Sud soulève des inquiétudes sur la deuxième récolte de riz paddy au second semestre de l’année 2006.

Les prévisions de la FAO tablent actuellement sur une production de céréales en 2006 de 2 013 millions de tonnes, presque 8 millions de tonnes en dessous des précédentes estimations publiées dans le rapport de juillet et 1,6 % de moins que la production de 2005.

«La principale inquiétude porte sur la réduction des stocks et sur le fait de savoir si l’offre permettra de couvrir la demande sans que les prix mondiaux grimpent à des niveaux encore plus élevés», précise le rapport.

Une offre faible nécessite une surveillance renforcée de la situation alimentaire dans le monde, indique la FAO. Malgré de bonnes récoltes dans de nombreux pays à faible revenu et déficit alimentaire, la sévère chute des stocks mondiaux attendue cette année pourrait conduire à une situation plus précaire la saison prochaine si de mauvaises conditions météorologiques devaient entraver une augmentation de la production mondiale de céréales en 2007.

La première estimation sur les principales plantations hivernales de l’hémisphère nord qui seront récoltées en 2007 est généralement favorable. Les cultures sont en bonne voie en Europe et aux Etats-Unis où une large extension de la culture du blé est attendue.

Afrique

Alors que la situation au Darfour reste la plus critique, ailleurs en Afrique de l’Est, malgré de meilleures prévisions de récoltes pour la saison 2006/07 dans certaines zones, les inondations, les pluies irrégulières et les déplacements de personnes liés aux conflits dans la région ont détérioré la situation alimentaire. La plupart des régions pastorales doivent encore se remettre d’une série de faibles pluies qui a affecté sérieusement les troupeaux et entraîné une pénurie alimentaire aiguë et le déplacement de milliers de personnes à la recherche d’eau et de nourriture.

En Somalie, une sévère crise alimentaire devrait persister à travers le pays pour le reste de 2006, affectant au moins 1,8 million de personnes.

En dépit d’une situation d’offre alimentaire satisfaisante, des cas d’insécurité alimentaire localisés, principalement causés par des problèmes d’accès, sont signalés dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment au Burkina Faso, en Guinée-Bissau, au Mali, en Mauritanie et au Niger. L’aide alimentaire d’urgence est toujours nécessaire en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Libéria, au Tchad et en Sierra Leone du fait d’un grand nombre de déplacés et de réfugiés.

La majorité de la population de la République centrafricaine est confrontée à l’insécurité alimentaire à cause de troubles civiles qui ont perturbé la production et le commerce.

Malgré une amélioration significative des principales récoltes en 2006 comparé à l’an dernier, l’aide alimentaire d’urgence - environ 542 000 tonnes de céréales - est nécessaire en Afrique australe du fait principalement de la relative inadéquation de la production, d’un chômage élevé, d’un faible pouvoir d’achat et de l’impact cumulatif du VIH/sida.

Au Zimbabwe, où l’inflation est officiellement estimée à 1 205 % en juillet 2006 et pourrait atteindre 4 000 % l’an prochain selon le Fonds monétaire international (FMI), 1,4 million de ruraux – environ 17 % de la population rurale totale - ne seront pas capables de répondre à leurs besoins minimum en céréales au cours de la saison 2006/07.

En Angola, malgré la croissance économique et l’augmentation des revenus du pétrole, quelque 800 000 personnes vulnérables auront besoin d’environ 58 000 tonnes d’aide céréalière. Dans la région des Grands Lacs, en République démocratique du Congo, à cause de la guerre civile, un grand nombre de personnes a besoin d’une aide alimentaire. Une aide est également nécessaire au Burundi suite à la baisse des récoltes en 2006, à laquelle s’est ajoutée la réinstallation des personnes déplacées.

Asie

La réduction de l’aide alimentaire et les dommages causés par les inondations en juillet ont accru la sévérité de l’insécurité alimentaire en République populaire démocratique de Corée. Au Timor oriental des centaines de milliers de personnes affectées par les troubles civiles ont toujours besoin d’aide alimentaire.

Plus de 45 000 personnes affectées par la sécheresse et les inondations au Népal ont reçu une aide. Des inondations sans précédent, causées par plusieurs semaines de pluies diluviennes, ont laissé des millions de personnes sans toit et sans nourriture en Inde et au Pakistan. En Chine, la plus sévère sècheresse des 50 dernières années a touché plus de 3 millions d’hectares de culture dans les provinces du Sichuan et du Chongqing.

En Iraq, conflit et insécurité continuent de pousser des centaines de milliers de personnes à fuir. Sécheresse et températures inhabituellement élevées ont compromis la production alimentaire en Afghanistan et en Arménie. De plus, la multiplication des opérations militaires et l’extension du conflit au cours de l’année écoulée ont exacerbé l’insécurité alimentaire en Afghanistan.

Amérique centrale

L’aide alimentaire est encore fournie à quelques familles rurales vulnérables, affectées par les ouragans durant la seconde moitié de 2005 à El Salvador et au Guatemala. Elle est également distribuée aux populations qui n’ont pas accès à la nourriture en Haïti, au Nicaragua et au Honduras.

Contact:
Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+39) 06 570 56146
(+39) 348 141 6671

FAO/A. Vitale

En Afrique de l'Est, les troupeaux ont souffert de sécheresses successives

Documents

Perspectives de récoltes et situation alimentaire (en anglais seulement pour l'instant)

Pays en situation alimentaire critique

Afrique
Angola
Burkina Faso
Burundi
Côte d’Ivoire
Érythrée
Ethiopie
Guinée
Guinée-Bissau
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Mali
Mauritanie
Niger
Ouganda
République centrafricaine
République démocratique du Congo
République du Congo
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Zimbabwe

Asie/Proche-Orient
Afghanistan
Indonésie
Iraq
Liban
Mongolie
Népal
Pakistan
RPD de Corée
Sri Lanka
Timor-Leste

Amérique latine/Caraïbes
Colombie
Cuba
Haïti

Europe
Fédératin de Russie (Tchétchénie)

envoyer cette page
Quarante pays confrontés à des pénuries alimentaires
La crise du Darfour reste le problème humanitaire le plus urgent
9 octobre 2006 – Quarante pays, confrontés à des urgences alimentaires, ont besoin d’une aide internationale, alors que la crise dans le Darfour au Soudan reste le problème humanitaire le plus urgent, selon le rapport de la FAO Perspectives de récoltes et situation alimentaire publié aujourd’hui.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS