FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: JMA 2006: Appel aux…
JMA 2006: Appel aux investissements publics et privés
Objectif: réduire la faim de moitié d’ici à 2015
16 octobre 2006, Rome – "Récemment, les prêts accordés au secteur de l’agriculture ont connu un nouvel essor. Stimulés par la décision prise par le G8 en 2005, les programmes de remise de la dette ont commencé à débloquer des ressources nationales, qui ont pu être investies dans le secteur. Mais la route est encore longue", a déclaré aujourd’hui M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO.

M. Diouf s’adressait aux participants à la cérémonie organisée aujourd’hui à la FAO pour célébrer la Journée mondiale de l’alimentation (JMA).

Cette Journée est célébrée chaque année le 16 octobre, à Rome et dans plus de 150 pays, pour sensibiliser le monde au problème de la faim. Le 16 octobre est l’anniversaire de la création de la FAO à Québec en 1945.

"Le thème de la Journée mondiale de l’alimentation cette année est Investir dans l’agriculture pour la sécurité alimentaire: le monde entier y gagnera", a indiqué M. Diouf.

"En 2002, a-t-il précisé, la FAO a estimé que le coût supplémentaire total de tous les investissements publics nécessaires pour atteindre l’objectif de 2015 était d’environ 19 milliards de dollars pour la croissance agricole et l’augmentation de la productivité dans les zones rurales et de 5 milliards de dollars pour les programmes qui garantissent aux plus démunis un accès direct et immédiat à la nourriture".

"Il est impératif d’augmenter le volume des investissements publics dans le secteur de l’agriculture, mais également de faire en sorte que ces investissements soient plus efficaces. Parmi les grands mécanismes sur lesquels nous pouvons nous appuyer figure le Global Donor Platform for Rural Development, consortium regroupant 26 institutions de développement dont l’objectif est d’améliorer l’efficacité de l’aide des donateurs et d’axer les activités sur la concrétisation des Objectifs du Millénaire pour le développement", a encore dit M. Diouf.

Message du Pape

Dans son message traditionnel à l’occasion de la JMA, message lu par Monsignor Renato Volante, le Pape Benoît XVI a souligné, de son côté, que "l’investissement dans l’agriculture doit permettre à la famille d’assumer sa propre place et sa fonction".

Et le Pape d’ajouter que les communautés locales doivent être également impliquées dans les choix et les décisions relatifs à l’utilisation des terres, d’autant que celles-ci sont de plus en plus détournées au profit d’autres fins qui nuisent souvent à l’environnement.

Pour en revenir aux déclarations de M. Diouf, le Directeur général de la FAO a souligné que "malgré les progrès accomplis dans le domaine de l’agriculture et du développement rural, plus de 850 millions de personnes continuent de souffrir de la faim et ne disposent que de rares débouchés en ce qui concerne l’emploi et l’augmentation de leur revenu".

"Le principal défi auquel nous sommes aujourd’hui confrontés est d’atteindre les objectifs fixés lors du Sommet mondial de l’alimentation et le premier Objectif du Millénaire pour le développement, à savoir réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim et de la pauvreté dans le monde avant 2015", a rappelé le Directeur général de la FAO.

Cascade d’événements

Plusieurs événements ont marqué la JMA 2006. Au siège de la FAO, le pianiste et compositeur cubain Chucho Valdès a été désigné, tôt dans la matinée, Ambassadeur de bonne volonté de la FAO. Un peu plus tard, au cours de la cérémonie officielle dans la salle plénière de l’Organisation, il a donné un aperçu de ses talents devant un auditoire de personnalités du monde politique et diplomatique.

Le public a également eu droit à une démonstration talentueuse de l'Ambassadrice de la FAO, la chanteuse malienne Oumou Sangaré.

Citons parmi les autres événements de la JMA 2006: le lancement d’une initiative éducative pour les jeunes relative au droit à l’alimentation; une table ronde sur le thème de la JMA avec la participation d’organisations caritatives et du secteur privé; la signature d’un accord relatif aux ressources génétiques des plantes; et l’inauguration d’une sculpture offerte par l’actrice de cinéma et Ambassadrice de bonne volonté de la FAO Gina Lollobrigida.

Les dons recueillis lors des événements marquant la JMA dans le monde servent à financer les micro-projets du programme TeleFood qui aident les petites communautés pauvres du monde rural à améliorer leurs conditions de vie.

A ce jour TeleFood a permis de collecter plus de 18 millions de dollars qui ont servi à financer plus de 2 200 projets dans 132 pays.

Contact:
Alison Small
Relations médias, FAO
alison.small@fao.org
(+39) 06570 56292
(+39) 348 870 5221

Contact:

Alison Small
Relations médias, FAO
alison.small@fao.org
(+39) 06 570 56292
(+39) 348 870 5221

FAO

L'affiche de la JMA 2006

Audio

Le Directeur général de la FAO souligne le thème de la JMA 2006 (en anglais) (real)

Guy Evers, expert du Centre d'Investissement de la FAO, encourage à plus de partenariats tant publics que privés (1'01") (mp3)

Vídeo

Actualités en direct: la cérémonie de la JMA (unk)

Courtesy of the artist

Chucho Valdès, Ambassadeur de bonne volonté de la FAO

envoyer cette page
JMA 2006: Appel aux investissements publics et privés
Objectif: réduire la faim de moitié d’ici à 2015
16 octobre 2006 – "Récemment, les prêts accordés au secteur de l’agriculture ont connu un nouvel essor", a déclaré aujourd'hui M. Jacques Diouf au cours de la célébration de la Journée mondiale de l'alimentation.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS