FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Solidarité et actio…
Solidarité et action pour lutter contre la faim dans le monde
Mouvements nationaux en rapide expansion
7 décembre 2006, Rome - Dans le cadre du Comité FAO pour la sécurité alimentaire, les représentants des "alliances nationales contre la faim" se sont unis aux délégations des gouvernements pour un Forum spécial afin d’examiner les progrès accomplis dans la réduction du nombre de personnes sous-alimentées depuis le Sommet mondial de l’alimentation en 1996.

Les alliances nationales font partie d’une initiative globale lancée par la FAO en 2003, l’Alliance internationale contre la faim (IAAH), association volontaire d’organisations à l’échelon local, national et mondial qui oeuvrent de concert pour éliminer la faim sur divers fronts.

“Les 49 alliances actuellement opérationnelles au niveau national sous l’égide de l’IAAH et l’intérêt à adhérer au mouvement manifesté par de nombreux autres pays donnent une nouvelle impulsion à l’initiative pour faire intervenir toutes les catégories de populations”, déclare Hervé Lejeune, Sous-Directeur général de la FAO pour le suivi du Sommet mondial de l’alimentation.

Pour Renato Maluf, du Forum national brésilien sur la sécurité alimentaire et la nutrition, le récent vote d’une loi sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle qui offre une définition légale du Droit à la nourriture est un succès. En soutenant le droit juridique à l’alimentation, le Forum national - qui compte parmi ses membres 40 organisations de la société civile, 17 ministères et des observateurs comme la FAO - fournit un appui à l’ambitieuse Stratégie Faim Zéro du gouvernement.

Progrès sur le terrain

Mme Lorena Zamora Rivas du Nicaragua explique que dans son pays, où quelque 27 pour cent de la population sont victimes de sous-alimentation, l’aide aux écoles est fondamental, car une des causes principales de la faim est la pauvreté, elle-même due en partie à un manque d’instruction. Parmi les initiatives soutenues par l’Alliance nationale contre la faim du Nicaragua figurent les jardins familiaux et scolaires, l’aviculture et la construction de petits aqueducs pour aider les agriculteurs pauvres à irriguer leurs cultures.

Au Guatemala, le Secrétariat de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, récemment institué, sert de lien entre le gouvernement, la société civile et le secteur privé pour renforcer l’impact des activités de réduction de la faim. Le chef du Secrétariat, M. Andrés Botrán, a souligné la nécessité d’établir des partenariats fructueux en partageant l’information dans un climat de confiance qui encourage le dialogue, en prenant des engagements et, surtout, en coordonnant les activités.

Le Guatemala et le Brésil sont les chefs de file de l’initiative “Amérique latine et Caraïbes sans faim 2025”, récemment approuvée par tous les pays d’Amérique latine. M. Botrán considère l’initiative comme un exemple d’Alliance régionale contre la faim.

Selon le Chef de l’Alliance nationale du Ghana, M. Kwame Amoako Tuffuor, fervent défenseur de l’initiative d’alimentation scolaire du pays, en deux ans, 400 000 écoliers de l’enseignement primaire ont bénéficié d’un repas chaud quotidien dans le cadre de la promotion de la scolarisation ainsi que de la bonne santé des élèves. En même temps, les agriculteurs locaux sont encouragés à cultiver et à vendre leur production aux cuisines des écoles.

En Sierra Leone, qui se relève doucement de 15 ans de guerre civile, la moitié de la population n’a pas assez à manger, et une famille de six personnes n’a parfois que deux tasses de riz par jour pour se nourrir, selon M. Francis Webber, de l’Alliance nationale contre la faim. L’alliance se concentre sur la reconstruction, et milite afin que l’eau soit un bien public, accessible à tous.

Au Burkina Faso, où l'on estime que 40 pour cent de la population est sous-alimentée, une Alliance nationale contre la faim, composée de 20 différents réseaux de la société civile ainsi que d’étudiants des facultés de l’alimentation et de la nutrition, est de plus en plus active. Le président de l’alliance, M. Etienne Poda, explique que le groupe s’efforce de soutenir le commerce équitable et de promouvoir la production et la consommation locales.

Jumelages prometteurs

Une façon de tirer parti des expériences des autres consiste à créer des mécanismes de jumelage entre les alliances nationales avec le concours de l’IAAH. Des résultats concrets obtenus dans le jumelage entre l’Alliance des Etats-Unis avec l’Alliance du Ghana et entre le Forum national sur la sécurité alimentaire et la nutrition (CONSEA) du Brésil avec Haïti ont porté d’autres alliances nationales à manifester leur intérêt à entamer un processus analogue.

Parallèlement, le plein soutien et l’appui technique des membres fondateurs de l’Alliance internationale (FAO, FIDA, PAM et IPGRI) est un élément-clé pour l’avenir, fait remarquer M. Lejeune. “La voie en avant passera par une intensification de la solidarité entre nos organismes aux niveaux national et local par le biais de la tribune fournie par les alliances nationales afin d’atteindre des résultats concrets sur le terrain.”

Contact:
Alison Small
Relations médias, FAO
alison.small@fao.org
(+39) 06 570 56292
(+39) 348 87 05 221

Contact:

Alison Small
Relations médias, FAO
alison.small@fao.org
(+39) 06 570 56292
(+39) 348 870 5221

FAO/Ami Vitale

Oeuvrer de concert pour éradiquer la faim dans le monde

Audio

Selon Marcel Mazoyer, Vice-Président d'Alliés contre la faim/France, il faut élargir les réseaux de solidarité pour donner un second souffle à l'Alliance internationale contre la faim (mp3)

FAO/I. Balderi

Francis Webber, de l'Alliance nationale contre la faim de Sierra Leone

envoyer cette page
Solidarité et action pour lutter contre la faim dans le monde
Mouvements nationaux en rapide expansion
7 décembre 2006 - Les représentants des alliances nationales contre la faim se sont unis aux délégations des gouvernements afin d’examiner les progrès accomplis dans la réduction du nombre de personnes sous-alimentées depuis le Sommet mondial de l’alimentation de 1996.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS