FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: La plupart des pers…
La plupart des personnes handicapées vivent dans les zones rurales
La nouvelle Convention des N.U. protégeant leurs droits est un progrès majeur
5 décembre 2006, Rome – «La majorité des 650 millions de personnes handicapées dans le monde vivent dans les pays en développement, dont 80 pour cent dans les zones rurales, souvent dans la pauvreté extrême», a souligné aujourd’hui l’expert de la FAO Libor Stloukal au cours d’une réunion organisée au siège de l’Organisation à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées.

Commentant la Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées, qui a été adoptée par un groupe de travail de l’Assemblée générale en août 2006 mais qui doit encore être ratifiée et appliquée, M. Stloukal a affirmé que «les agriculteurs handicapés sont des agriculteurs vivant avec un handicap; ils restent des agriculteurs avant tout, avec les mêmes droits que n’importe quelle autre personne».

«Cette Convention a non seulement pour objet de changer la perception du public à l’égard des personnes handicapées mais aussi de créer des occasions au plan socio-économique pour faire admettre que ces personnes, malgré leurs handicaps, peuvent apporter des contributions significatives à la société.»

Lien avec les activités de la FAO

Plusieurs articles de la nouvelle Convention ont un lien direct avec les activités de la FAO, en particulier pour ce qui a trait à la garantie des droits des personnes handicapées à l’alimentation et à la nutrition, à l’éducation, à l’accès aux soins de santé et à des conditions favorables de travail et d’emploi.

«L’accès aux technologies de l’information et de la communication est particulièrement important pour les personnes handicapées, notamment pour celles qui vivent isolées dans des zones rurales ou montagneuses isolées. «C’est pourquoi le thème choisi cette année pour la Journée des personnes handicapées fait référence à l’E-accessibilité. L’accès aux technologies de l’information et de la communication crée des chances pour tous», a souligné M. Stloukal.

La réunion au siège de la FAO a mis l’accent sur la nécessité de lancer de nouvelles initiatives afin de s’assurer que les personnes vivant avec un handicap puissent pleinement participer à tous les aspects de la vie de leurs communautés rurales.

La célébration de la Journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre de chaque année, a pour but de sensibiliser aux questions liées au handicap et de mobiliser en faveur de la dignité, des droits et du bien-être des personnes handicapées. Elle vise aussi à faire prendre conscience des bénéfices dérivés de l’intégration des personnes handicapées dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.

Contact:
Pina del Lama
Relations médias, FAO
pina.dellama@fao.org
(+39) 06 57056515

Contact:

Pina del Lama
Relations médias, FAO
pina.dellama@fao.org
(+39) 06 57056515

envoyer cette page
La plupart des personnes handicapées vivent dans les zones rurales
La nouvelle Convention des N.U. protégeant leurs droits est un progrès majeur
5 décembre 2006, Rome – «La majorité des 650 millions de personnes handicapées dans le monde vivent dans les pays en développement, dont 80 pour cent dans les zones rurales, souvent dans la pauvreté extrême.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS