FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2006 :: Influenza avaire: d…
Influenza aviaire: des experts de la FAO en Corée du Sud
Les facteurs de risque passés au crible
19 décembre 2006, Rome – Une équipe de neuf experts du Centre de gestion des crises FAO/OIE effectue une mission de dix jours en République de Corée (Corée du Sud) pour recueillir des données épidémiologiques dans les zones rurales au sud de la capitale Séoul où trois foyers d’influenza aviaire ont été signalés dans des poulaillers.

A l’invitation du gouvernement et en collaboration avec les responsables des services vétérinaires sud-coréens, les experts du Centre de gestion des crises enquêtent sur le risque de propagation de la grippe aviaire non seulement en Corée mais dans la région. Pour leur part, les autorités sud-coréennes ont pris les mesures appropriées pour circonscrire les foyers.

Une équipe multidisciplinaire

L’équipe du Centre de gestion des crises comprend des épidémiologistes coréens et internationaux, des vétérinaires spécialisés dans la faune sauvage, des biologistes et des spécialistes en maladies des volailles. Ils prêteront une attention particulière aux liens entre, d’une part, la production et la commercialisation et, d’autre part, la présence de canards sauvages et autres volatiles en liberté.

Les experts examineront les carcasses des oiseaux trouvés morts aussi bien dans les poulaillers que dans les zones humides adjacentes. Ils recueilleront des échantillons qui permettront de mieux comprendre les mécanismes ayant conduit à l’apparition des foyers d’influenza aviaire.

En outre, les recherches doivent porter sur d’autres facteurs potentiels de risque, notamment le traitement des volailles infectées, les oeufs, les déjections, les cages, les clôtures, les véhicules, l’eau, etc., autant de facteurs à l’origine des infections ou responsables de leur persistance dans la nature.

Les experts du Centre de gestion des crises FAO/OIE oeuvrent de concert avec les ministères et administrations publiques concernés ainsi qu’avec d’autres organisations des Nations Unies.

A la fin de leur mission, prévue pour le 21 décembre 2006, les experts espèrent qu'ils seront en mesure d’apporter des réponses aux questions sus-mentionnées.

Signalons que c’est la première fois qu’une équipe multidisciplinaire se rend dans un pays affecté par l’influenza aviaire pour s’acquitter d’une tâche de cette envergure et ce, depuis le lancement officiel du Centre de gestion des crises le 12 octobre 2006 au siège de la FAO, à Rome.

Contact:
John Riddle
Relations médias, FAO
john.riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

Contact:

John Riddle
Relations médias, FAO
john.riddle@fao.org
(+39) 06 570 53259

Bureau des relations avec les médias, FAO
FAO-Newsroom@fao.org
(+39) 06 570 53625

envoyer cette page
Influenza aviaire: des experts de la FAO en Corée du Sud
Les facteurs de risque passés au crible
19 décembre 2006 – Des experts du Centre de gestion des crises FAO/OIE sont en République de Corée pour recueillir des données épidémiologiques suite à l'apparition de trois foyers d’influenza aviaire.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS