FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2007 :: Doublement de la pr…
Doublement de la production céréalière en Afghanistan
Le pays atteint quasiment l’autosuffisance céréalière
6 août 2007, Rome - La production céréalière de l’Afghanistan a doublé en six ans depuis l’évincement des talibans, selon les derniers chiffres de la FAO.

En dépit de la persistance d’un climat d’insécurité, la FAO prévoit que la production céréalière du pays atteindra 4,6 millions de tonnes en 2007, soit plus du double par rapport au niveau de 2001 de 2,0 millions de tonnes. Ceci représenterait un accroissement de 700 000 tonnes par rapport au résultat de 2006, mais un fléchissement de plus ou moins le même volume si on le compare au quasi-record de 5,3 millions de tonnes de 2005.

Sur la base des prévisions de récolte, l’Afghanistan pourrait ne nécessiter que des importations de 700 000 tonnes de céréales durant la campagne de commercialisation 2007/08 pour couvrir ses besoins totaux. Sur ce chiffre, 600 000 tonnes viendraient des achats commerciaux sur les marchés mondiaux, et le reste serait fourni sous forme d’aide alimentaire. Par comparaison, au début de la décennie, les importations céréalières totales étaient de quelque 1,5 million de tonnes, dont plus de 20 pour cent d’aide alimentaire.

Situation positive

Les progrès de l’Afghanistan sont en grande partie attribuables à plusieurs années successives de conditions météorologiques généralement favorables, mais aussi aux efforts de développement permanents déployés par un certain nombre d’agences et d’organisations, dont la FAO, qui a détaché 400 agents dans le pays. Parmi les projets en cours, citons le développement de l’industrie semencière, la production laitière, la remise en état du secteur sucrier, les systèmes d’information du marché, la sécurité alimentaire et la nutrition, la prévention de la grippe aviaire et la substitution des cultures de pavot.

Les projets soutenus par la FAO ont déjà assuré la remise en état les systèmes d’irrigation sur 350 000 hectares de terres arables et accru la production laitière de 3 200 hectolitres l’an.

A noter tout particulièrement, le projet des semences qui bénéficie de financements de 16 millions d’euros de l’Union européenne durant la période 2003-2011. Ce projet, en donnant suite aux interventions d’urgence et de remise en état menées précédemment, a contribué à créer une industrie semencière commerciale afghane quasiment à partir de rien. En 2006, le secteur a produit 4 000 millions de tonnes de semences – pour la plupart de semences de blé à haut rendement et tolérant les parasites. Après deux campagnes agricoles, le secteur privé est désormais le premier producteur de semences de qualité en Afghanistan. Les variétés que la FAO a aidé à mettre sur le marché assurent désormais plus de 50 pour cent des emblavures.

Contact:
Christopher Matthews
Relations médias, FAO
christopher.matthews@fao.org
(+39) 06 570 53762
(+39) 349 5893 612

Contact:

Christopher Matthews
Relations médias, FAO
christopher.matthews@fao.org
(+39) 06 570 53762

©FAO/Giulio Napolitano

Le blé, denrée vivrière de base de l'Afghanistan

Audio

How to substitute poppy by seed in Afghan farms? - Interview with Deputy Minister of Agriculture-Afghanistan, Mohammad Sharif by FAO's Peter Lowrey. (mp3)

envoyer cette page
Doublement de la production céréalière en Afghanistan
Le pays atteint quasiment l’autosuffisance céréalière
6 août 2007 - La production céréalière de l’Afghanistan a doublé en six ans depuis l’évincement des talibans, selon les derniers chiffres de la FAO.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS