FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2007 :: L’acquisition de bo…
L’acquisition de bonnes habitudes alimentaires commence à l’école
Guide de planification pour l’éducation nutritionnelle à l'école primaire
9 octobre 2007, Rome - Apprendre aux enfants à l’école ce qu’est une alimentation saine est une des stratégies de prévention de la malnutrition et des maladies liées à l’alimentation, souligne la FAO qui déplore que cet aspect ait été longtemps négligé.

La FAO vient de publier un Guide de planification permettant aux éducateurs de mettre en place un programme d’éducation nutritionnelle à l'école primaire.

“Ce dont les gens ne se rendent pas compte,c'est que ce n’est pas seulement la quantité, mais aussi la qualité de l'alimentation qui détermine la croissance, la santé et la capacité d'apprentissage de l'enfant. L'alimentation n'est pas uniquement un processus biologique; elle dépend d’habitudes et de perceptions acquises, ainsi que de l’environnement culturel et social. C’est pour cela que l’éducation nutritionnelle est aussi importante”, a déclaré Ezzeddine Boutrif, Directeur de la Division de la nutrition et de la protection du consommateur à la FAO.

Une bonne éducation nutritionnelle permet aux enfants de choisir leur régime alimentaire avec des moyens limités, de préparer la nourriture de façon hygiénique et d’éviter les risques alimentaires.

Quand ces enfants deviendront parents à leur tour, ils seront conscients des bienfaits de l'allaitement maternel et d'une alimentation complémentaire adéquate, et pourront apprendre à leurs enfants ce qu'est un régime alimentaire sain et équilibré.

“Enseigner la nutrition à l’école peut contribuer à limiter les coûts des maladies liées à l'alimentation. L’éducation nutritionnelle doit être une priorité pour les gouvernements”, a souligné M. Boutrif.

Des habitudes alimentaires qui se dégradent

Les problèmes chroniques liés à l'alimentation, comme l’excès de poids et l’obésité, le diabète, l’hypertension et les maladies cardiovasculaires ne sont pas limités aux pays riches mais augmentent partout dans le monde du fait des changements du style de vie et des pratiques de consommation.

Au niveau mondial, 1,6 milliard d’adultes souffrent d’un excès de poids et au moins 400 millions sont obèses. Parmi eux, deux personnes sur trois vivent dans des pays à faibles ou à moyens revenus. La grande majorité se trouve dans les pays à marchés émergents et les économies en transition, selon l’Organisation mondiale de la santé.

”Bien sûr, la faim et la sous-alimentation restent un problème majeur pour quelque 820 millions de personnes dans les pays en développement qui n’ont pas les moyens de produire ou de se procurer des aliments de bonne qualité en quantité suffisante”, a déclaré Peter Glasauer, expert en éducation nutritionnelle à la FAO.

“Mais la mondialisation et le développement économique ont également introduit de nouveaux aliments et altéré les habitudes alimentaires et les styles de vie dans beaucoup de pays en développement. Avec l’exode rural, de moins en moins de personnes produisent leurs propres aliments et la plupart des gens dépendent entièrement des approvisionnements commerciaux. L’éducation nutritionnelle dans les écoles primaires est un moyen efficace de promouvoir une bonne nutrition”, a-t-il ajouté.

Un manuel destiné au travail de planification

Le nouveau Guide de planification s’adresse aux fonctionnaires des ministères, aux enseignants, aux experts en nutrition, aux professionnels de la santé et à tous ceux qui sont concernés par les programmes d’éducation nutritionnelle dans les écoles primaires. Bien qu’il renferme un chapitre sur les règles de base pour une nutrition saine, le Guide n’est pas un manuel pédagogique en éducation nutritionnelle traditionnelle.

Le nouveau Guide comprend trois éléments: un manuel qui explique les idées et les processus clés de la nutrition, de la santé et de l’éducation; une série de fiches de travail; et un calendrier scolaire qui précise les objectifs pédagogiques du programme d'éducation nutritionnelle pour les écoles primaires des pays en développement.

Le Guide est disponible en anglais et en français.

Contact:
Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105
(+39) 348 252 3616

Contact:

Erwin Northoff
Relations médias, FAO
erwin.northoff@fao.org
(+39) 06 570 53105
(+39) 348 25 23 616

FAO/16019/Giuseppe Bizzarri

La plupart des habitudes alimentaires sont prises dès l'enfance

Documents

L’éducation nutritionnelle dans les écoles primaires - Guide de planification pour le développement des programmes scolaires

FAO/5384/P. Morin

Il est important que les enfants apprennent tôt les bienfaits d'une bonne nutrition

envoyer cette page
L’acquisition de bonnes habitudes alimentaires commence à l’école
Guide de planification pour l’éducation nutritionnelle à l'école primaire
9 octobre 2007 - Apprendre aux enfants à l’école ce qu’est une alimentation saine est une des stratégies de prévention de la malnutrition et des maladies liées à l’alimentation.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS