FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2007 :: Coopération pour am…
Coopération pour améliorer les conditions de vie des ruraux
La FAO et l'US Peace Corps renforcent leur collaboration
12 novembre 2007, Rome - La FAO et l'United States Peace Corps ont signé aujourd’hui un accord pour renforcer leur collaboration en vue d'améliorer les conditions de vie des ruraux pauvres dans le monde.

Le nouvel accord, qui prolonge de trois ans un Protocole d’accord signé entre les deux organisations en 2004, a été paraphé au siège de la FAO à Rome par le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, et le Directeur de Peace Corps, M. Ronald Tschetter.

“Cet accord illustre les résultats positifs obtenus jusqu’à présent de nos activités de coopération”, a déclaré M. Diouf. "Les volontaires de Peace Corps tirent parti de l’expertise technique de la FAO en matière d’agriculture, de foresterie, de pêches et de nutrition, tandis que la FAO, de son coté, bénéficie du fait que les volontaires sont intégrés au sein des communautés locales, facilitant ainsi la transmission des compétences et connaissances".

Aujourd’hui, plus de 8 000 volontaires de Peace Corps opèrent dans 74 pays du monde entier. Les projets de Peace Corps sont élaborés à l’échelle locale dans chaque pays en collaboration avec les organismes du pays hôte et sont axés sur les besoins les plus pressants de la communauté.

Travail d’équipe

“Nous sommes fiers de notre longue collaboration avec la FAO et espérons la resserrer davantage à l’avenir”, a indiqué M. Tschetter. “En unissant nos forces et en mettant en commun nos compétences, nous avançons vers notre but commun qui consiste à créer un monde libéré de la faim”.

La collaboration entre FAO et Peace Corps remonte au début des années 60. Les activités des volontaires de Peace Corps appartiennent aux domaines les plus variés, depuis la création de potagers scolaires à la mise au point de business plans pour les jeunes agriculteurs désireux de créer leur propre entreprise.

L’expérience de Brianne Boylan, qui travaille avec les femmes des communautés locales de Winditan (au Niger) dans le cadre d’un projet de formation agricole de la FAO, est un bon exemple: “Jusqu’à présent, j’ai tenu un cours sur les fourneaux économes en combustible (16 fourneaux ont été construits par les femmes). Je les ai aussi aidées à tester des semences améliorées dans leurs potagers d’agriculture pluviale. Nous travaillons également dans un champ de démonstration d’agroforesterie, qui est censé rapporter 7 fois plus qu’un champ traditionnel de mil.”

Au Guatemala, cinq volontaires de Peace Corps ont fourni un appui au Programme spécial de la FAO pour la sécurité alimentaire (PSSA). Au Kenya, le Peace Corps a collaboré avec les Ecoles pratiques d’agriculture de la FAO en développant avec succès des activités de commercialisation.

Les volontaires de Peace Corps au Sénégal ont aidé à la construction d’une ferme avicole, et à Samoa et Tonga, plusieurs d’entre eux ont aidé de jeunes agriculteurs à monter leurs propres exploitations agricoles.

Expérience de première main

”En vivant au sein de la communauté où je travaille, je suis amené à expérimenter beaucoup des problèmes qui l’affligent, comme la pauvreté, la faim, le manque d’instruction et d’opportunités”, explique Nicholas Welch, un volontaire de Peace Corps qui travaille dans une Ecole pratique d’agriculture pour jeunes de la FAO, conçue pour répondre aux besoins fondamentaux des petits orphelins du sida et d’autres enfants vulnérables dans les zones rurales.

Sarah Grant, une volontaire travaillant à un projet similaire au nord de la Zambie, précise qu’elle a connu les moments de plus grande satisfaction lorsqu’elle s’est aperçue qu’elle n’était plus indispensable. “Quand les animateurs locaux se débrouillent sans moi, cela veut dire que le programme a de grandes chances d’être tout à fait autonome une fois que je serai partie.”

Contact:
Teresa Buerkle
Relations médias, FAO
teresamarie.buerkle@fao.org
(+41) 22 917 27 70

Contact:

Teresa Buerkle
Relations médias, Genève
teresamarie.buerkle@fao.org
(+41) 22 917 27 70

Photo FAO/Giulio Napolitano

Ronald Tschetter, Directeur de Peace Corps, et le Directeur général de la FAO, Jacques Diouf

Photo FAO

Volontaires du Peace Corps, Brianne Boylan et son mari, Alexander Barnes, travaillent sur un projet FAO au Niger

envoyer cette page
Coopération pour améliorer les conditions de vie des ruraux
La FAO et l'US Peace Corps renforcent leur collaboration
12 novembre 2007 - La FAO et l'United States Peace Corps ont renforcé leur collaboration en vue d'améliorer les conditions de vie des ruraux pauvres dans le monde.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS