FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2008 :: Nouvelles mesures p…
Nouvelles mesures pour le commerce durable du poisson
Le commerce international de produits de la pêche s’élève désormais à 92 milliards de dollars par an
17 juin 2008, Rome - Lors de la 11ème session du Sous-comité de la FAO du commerce du poisson (2-6 juin 2008, Brême, Allemagne), les 51 Etats membres de la FAO et l'Union européenne qui y participaient ont approuvé une série de directives techniques visant à promouvoir le commerce responsable du poisson et des produits de la pêche.

Les directives volontaires ont pour but d’aider les pays à veiller à ce que le “commerce international de poisson et de produits de la pêche ne nuise pas au développement durable des pêches et à l’utilisation responsable des ressources aquatiques vivantes”.

Les gouvernements sont invités à adopter une série de mesures, notamment:

- des mesures de conservation à long terme et d’utilisation durable des ressources aquatiques en tant que base indispensable au commerce durable du poisson;

- des indicateurs servant à mesurer la viabilité biologique, économique et sociale des pêches;

- des mécanismes de documentation et de certification des prises en vue de la traçabilité des fruits de mer et des produits du poisson depuis le point de capture ou de production jusqu’à la destination finale;

- une assistance financière et technique aux pays en développement pour renforcer leurs capacités de gestion et de commerce responsables;

- des examens périodiques des lois et réglementations concernant le commerce international des produits halieutiques pour déterminer s'ils ont toujours raison d'être;

- la collecte et la diffusion d’informations statistiques précises sur le commerce international du poisson.

La valeur des exportations mondiales de poisson et de produits de la pêche a atteint le chiffre record de 92 milliards de dollars en 2007. La part de produits halieutiques (145 millions de tonnes) échangés à l’échelle internationale représente désormais 38 pour cent de ce total, soit 55 millions de tonnes, selon un document de la FAO présenté à la réunion.

Cela peut entraîner des avantages considérables pour les pays pauvres. Leurs recettes nettes d’exportation de poisson avoisinent actuellement les 25 milliards de dollars, ce qui signifie davantage d’emplois et de meilleurs revenus pour les populations comme pour les gouvernements.

En revanche, le commerce international du poisson comporte aussi certains risques, selon Grimur Valdimarsson, directeur de la Division FAO des produits et des industries du poisson. “La demande accrue de poisson pour approvisionner les marchés internationaux peut parfois se traduire par une pression halieutique excessive, pouvant donner lieu à la surexploitation et au gaspillage de certains stocks ichtyques et exacerber les conséquences de régimes inefficaces de gestion des pêches. Tout cela peut à son tour avoir des conséquences sur la sécurité alimentaire, en particulier là où les populations se nourrissent essentiellement de poisson”, dit-il.

“Ces directives, qui offrent des conseils sur la manière de mettre en pratique les dispositions relatives au commerce dans le code de conduite de la FAO pour une pêche responsable, aideront les pays à optimiser les avantages du commerce du poisson pour la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire et la nutrition, tout en réduisant au minimum les éventuels aspects négatifs”, a souligné M. Valdimarsson.

Cinquante-et-un pays plus l’Union européenne ont participé à la réunion, accueillie par la ville de libre hanséatique de Brême et présidée par M. Juan Manuel Velasco León, Vice-Directeur général de la commercialisation des pêches de l’Espagne. Etaient également présents le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et neuf organisations intergouvernementales et non gouvernementales.
Contact:
George Kourous
Relations médias, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168
(+39) 348 141 6802 (portable)

Contact:

George Kourous
Relations médias, FAO
george.kourous@fao.org
(+39) 06 570 53168
(+39) 348 141 6802

©FAO/Ami Vitale

50 % du poisson commercialisé est pêché ou élevé dans le monde en développement

Documents

Situation et faits nouveaux importants en matière de commerce international du poisson (pdf)

Fiche sur le commerce du poisson (pdf, en anglais)

Documents et informations sur le Sous-comité des pêches

©FAO

Le commerce du poisson est source d'emplois et de revenus

envoyer cette page
Nouvelles mesures pour le commerce durable du poisson
Le commerce international de produits de la pêche s’élève désormais à 92 milliards de dollars par an
17 juin 2008 - Les pays réunis à la session du sous-comité de la FAO sur le commerce du poisson ont approuvé une série de directives techniques dans le cadre du développement durable et d'une utilisation responsable des ressources aquatiques vivantes.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS