FAO :: Salle de presse :: Dernières nouvelles :: 2008 :: L’Initiative contre…
L’Initiative contre la flambée des prix alimentaires couvre 54 pays pour l’instant
Les populations vulnérables sont la cible principale
9 juillet 2008, Rome - La FAO vient d’approuver des projets dans 48 pays (voir liste ci-dessous) d’une valeur totale de 21 millions de dollars pour aider les petits agriculteurs et les ménages vulnérables à atténuer les effets négatifs de la hausse des prix des denrées alimentaires et des intrants agricoles.

Ces projets permettront de livrer des intrants aux agriculteurs à partir du mois courant et pour une période d’un an. Financés par le Programme de coopération technique de la FAO – c’est-à-dire les propres ressources de l’Organisation – ces projets s’insèrent dans le cadre de l’Initiative contre la flambée des prix des denrées alimentaires.

Cela porte à 54 le nombre de pays couverts, pour l’instant, par l’Initiative de la FAO contre la flambée des prix des denrées alimentaires, six pays bénéficiant déjà de cette Initiative pour un montant total de près de 2,8 millions de dollars (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Haïti, Mauritanie, Mozambique et Sénégal).

L’objectif immédiat de ces projets est d’assurer le succès des prochaines campagnes agricoles, et à plus long terme il s’agit de démontrer qu’en intensifiant les livraisons d’intrants agricoles essentiels – semences et engrais notamment – les petits agriculteurs pourront augmenter rapidement leur production.

L’augmentation de la production agricole mettrait à l’abri des aléas les petits agriculteurs qui, souvent, doivent acheter une partie des aliments dont ils ont besoin sur des marchés en effervescence. En outre, cela devrait entraîner - en tout cas, on l'espère - une production excédentaire qu’il serait possible d’écouler, ce qui procurerait des revenus supplémentaires aux agriculteurs et faciliterait l’accès à la nourriture des populations rurales et urbaines.

Effet catalytique salutaire

La distribution aux petits agriculteurs de semences, d’engrais et d’autres intrants agricoles est destinée à faire boule de neige: elle devrait encourager les bailleurs de fonds, les institutions de financement et les gouvernements nationaux à soutenir, sur une plus large échelle, les livraisons d’intrants agricoles, estiment les experts de la FAO.

Ces derniers soulignent que leur Initiative devrait produire un effet catalytique salutaire qui encouragerait les partenaires du développement à contribuer à des projets similaires mais de plus grande envergure.

Selon la FAO, les pays les plus éprouvés par la flambée des prix des denrées alimentaires, plus particulièrement en Afrique, auront besoin au total d’au moins 1,7 milliard de dollars pour relancer leurs systèmes agricoles négligés durant plusieurs décennies. Et ce montant ne couvre que les mesures immédiates et à court terme pour 2008-2009.

La flambée sans précédent des prix des denrées alimentaires (+ 52 % entre 2007 et 2008) a eu des conséquences économiques, sociales et politiques dramatiques dans les pays pauvres. Les prix élevés des intrants agricoles représentent désormais un obstacle majeur aux efforts déployés par les pays en développement pour accroître leur production agricole.

Au cours de la période janvier 2007-avril 2008, les prix des engrais notamment ont augmenté à un rythme plus élevé que les prix des produits alimentaires.

Anticipant les effets et la gravité de cette hausse, dès décembre 2007, la FAO avait lancé son Initiative contre la flambée des prix des denrées alimentaires afin d’aider les pays vulnérables à mettre en place des mesures urgentes pour stimuler la production agricole, assurer le succès des campagnes agricoles et soutenir les politiques visant à l’amélioration de l’accès à la nourriture.

Ci-après, les noms des 48 nouveaux pays bénéficiaires de l’Initiative de la FAO: Afghanistan, Angola, Arménie, Bangladesh, Barbade, Belize, Bénin, Bhoutan, Burundi, Cambodge, Cameroun, Comores, Djibouti, Dominique, Erythrée, Grenade, Guinée, Guinée-Bissau, Guyane, Honduras, Jamaïque, Kenya, Kirghizistan, Lesotho, Madagascar, Mali, Mongolie, Nigéria, Népal, Nicaragua, Pakistan, Philippines, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République démocratique de Corée, Rwanda, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sierra Leone, Sri Lanka, Soudan, Suriname, Swaziland, Tchad, Timor-Leste, Togo, Yémen, Zambie.
Contact:
Pierre Antonios
Relations presse, FAO
FAO-Newsroom@fao.org
(+39) 06 570 53625

Contact:

Pierre Antonios
Relations presse, FAO
FAO-Newsroom@fao.org
(+39) 06 570 53625

©FAO/Alessandra Benedetti

Des semences pour sauver les prochaines campagnes agricoles

envoyer cette page
L’Initiative contre la flambée des prix alimentaires couvre 54 pays pour l’instant
Les populations vulnérables sont la cible principale
9 juillet 2008 - La FAO vient d’approuver des projets dans 48 pays d’une valeur totale de 21 millions de dollars pour aider les petits agriculteurs et les ménages vulnérables à atténuer les effets négatifs de la hausse des prix des denrées alimentaires et des intrants agricoles. Cela porte à 54 le nombre de pays couverts, pour l’instant, par l’Initiative de la FAO contre la flambée des prix des denrées alimentaires.
Veuillez insérer une adresse email
Veuillez insérer une adresse email valide
RSS