Nourrir les villes d'Asie


Sri Lanka: vente de fruits sur un marché de gros à Colombo

Hanoï, Viet Nam: produits alimentaires en vente à même le sol

L'initiative de la FAO "Fourniture et distribution de nourriture dans les villes" devrait démarrer en Asie, qui abrite 61 pour cent de la population mondiale et compte la plus grande concentration de villes du monde. La population urbaine de la région augmente rapidement: de 15 millions d'habitants chaque année en Chine, de 7,3 millions en Inde et de 1,2 million au Bangladesh.

Dans le cadre de son programme de fonds fiduciaire, la FAO travaille depuis cinq ans à appeler l'attention sur l'insécurité alimentaire des urbains pauvres et le besoin urgent de mesures pour leur donner accès à une nourriture suffisante et sans danger. En Asie, 20 à 40 pour cent de la population urbaine est classée dans la catégorie des pauvres.

Le programme - qui fait appel à des financements externes - a déjà travaillé avec plusieurs villes d'Afrique, d'Asie, du Proche-Orient et d'Amérique latine, pour affronter leurs problèmes d'insécurité alimentaire urbaine. En novembre 2000, un séminaire régional de sensibilisation sur "l'alimentation des villes asiatiques" se tiendra à Bangkok.

Les millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui constituent les populations urbaines pauvres sont extrêmement vulnérables aux carences des systèmes d'approvisionnement et de distribution des produits alimentaires dans les villes. Ils vivent souvent loin des marchés et doivent payer des prix élevés pour une nourriture de piètre qualité. La FAO estime que les ménages urbains à faible revenu dépensent de 60 à 80 pour cent de leur budget pour la nourriture - 30 pour cent de plus que les ménages ruraux.

Souvent, ce sont les marchés des villes eux-mêmes qui menacent la santé des consommateurs car ils manquent des infrastructures de base et des installations nécessaires pour la manutention sans danger des aliments et leurs systèmes sanitaires sont fréquemment minimes, voire nuls. Les négociants les plus pauvres sont souvent forcés d'étaler leurs marchandises à même le sol, sans pouvoir les protéger de la poussière, de la boue et de la saleté. Ce sont les consommateurs qui en paient les conséquences, et souvent ils n'ont pas les moyens de se plaindre.

Un atelier de la FAO tenu en 1999 à Hanoï a signalé que 15 à 20 pour cent des fruits et légumes vendus sur les marchés de la ville sont perdus durant le transport et la manutention, ce qui provoque une hausse des prix et une baisse de la qualité globale. Une enquête portant sur les produits animaux vendus sur les marchés d'Hanoï a révélé des niveaux extrêmement élevés de contamination par germes aérobie, Ecoli, salmonelle, résidus d'antibiotiques, DDT et métaux lourds. (voir le rapport de l'atelier)

Le séminaire de Bangkok sera organisé par l'Association des instituts de commercialisation des produits alimentaires (AFMA) et Citynet, en collaboration avec la FAO et l'Union internationale des villes et pouvoirs locaux (UIV). Ses objectifs sont les suivants:

  • définir les principaux obstacles à la sécurité alimentaire des populations urbaines pauvres des villes d'Asie,
  • définir le rôle que l'administration municipale et les autorités locales peuvent et doivent jouer pour affronter ces problèmes,
  • préparer un plan d'action décennal pour renforcer la capacité de ces autorités d'améliorer la sécurité alimentaire urbaine,
  • promouvoir la collaboration Sud-Sud et Nord-Sud pour affronter des problèmes donnés.

Le séminaire est ouvert à toutes les parties intéressées, en particulier les municipalités, les provinces, les régions et autres pouvoirs locaux; les organismes de commercialisation des produits alimentaires; les ministères de l'agriculture, de la planification, du développement urbain, du commerce et de la santé; les institutions de recherche; les organisations non gouvernementales; les associations de consommateurs; les entreprises de négoce, de transformation, de production et de transport de denrées alimentaires; les donateurs. Une centaine de participants est attendue.

"Nous essayons d'amener les gens à se rendre compte que le problème de la sécurité alimentaire dans de nombreuses villes est déjà grave et ne peut être résolu au coup par coup", a déclaré Olivio Argenti, point de contact à la FAO du programme "Fourniture et distribution de nourriture dans les villes".

"Les villes ont besoin d'une politique d'approvisionnement et de distribution des aliments. Elles devraient avoir un programme d'interventions couvrant les zones urbaines, péri-urbaines et rurales, mis en oeuvre par différentes institutions, y compris le secteur privé," affirme M. Argenti. Afin d'aider les municipalités à analyser et à résoudre leurs problèmes, la FAO a rédigé un guide (en anglais seulement).

"Une journée sera consacrée à la manière dont les villes peuvent s'entraider et nous espérons pouvoir compter sur la participation des villes d'Europe et d'Amérique du Nord et des autorités locales, déclare M.Argenti. Notre but est d'aider les administrations locales d'Asie à assumer leurs responsabilités pour identifier leurs propres problèmes et rechercher des solutions durables. A partir de ce moment-là, elles pourront prendre les meilleures décisions en matière d'investissement, offrir les mesures d'incitation nécessaires pour encourager les investissements du secteur privé et veiller à ce que les enveloppes technologiques soient adaptées aux conditions locales. Notre but est de les convaincre à penser à leur avenir du point de vue de la sécurité alimentaire des ménages urbains pauvres".

Les thèmes qui seront discutés au séminaire (production vivrière, transformation et distribution des aliments, liens rural-urbain, politiques, programmes, etc.) sont présentés brièvement dans le Guide d'information à l'intention des maires, des responsables municipaux et des aménageurs, récemment publié -"Food for the Cities - Food Supply and Distribution Policies to Reduce Urban Food Insecurity" (en anglais seulement).

Les non donateurs ont trois moyens de participer au séminaire de Bangkok:

  • préparer un document de base,
  • préparer un exposé déterminant,
  • prendre la responsabilité d'un atelier.

Quelques fonds seront disponibles pour le parrainage de participants qui répondront aux critères requis.

Pour tout complément d'information sur ce séminaire, consulter les pages web (en anglais seulement).

Les institutions intéressées peuvent également contacter Asian-cities@fao.org.

15 juin 2000

 

Autres liens:

Page d'accueil de la FAO

Cherchez  

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2000