Communiqués de presse


 Archives 1998


Communiqué de presse 98/49

LA FAO ANNONCE UNE FAMINE DANS UNE PARTIE DU SOUDAN MAIS SIGNALE DE BONNES PERSPECTIVES DE RECOLTES DANS DE NOMBREUX AUTRES PAYS D'AFRIQUE DE L'EST

 


Rome, 25 août - Plus de 1,2 million de personnes sont menacées de famine au Soudan et de nombreux enfants meurent d'inanition dans la région de Bahr-El-Ghazal, signale la FAO dans un rapport spécial publié aujourd'hui. Cependant, ce rapport qualifie de "mitigées" les perspectives alimentaires actuelles en Afrique subsaharienne, précisant que les récoltes s'annoncent bonnes dans une grande partie de l'Afrique de l'Est, notamment au Kenya, en Ethiopie et en Tanzanie.

Le rapport indique que la situation alimentaire est précaire dans tout le sud du Soudan, marqué par des troubles continus et par une mauvaise récolte en 1997. "On constate une augmentation des pénuries alimentaires et des cas de malnutrition grave malgré la multiplication des distributions de vivres. La famine frappe certaines régions, et à Bahr-El-Ghazal l'intensification des combats entraîne de nouveaux déplacements de population. Les enquêtes nutritionnelles montrent aussi que le taux de malnutrition grave chez les enfants est arrivé à 78 pour cent à certains endroits (Ajiep). Dans les Etats les plus touchés des régions de Bahr-El-Gazal, Equateur Est, Haut Nil Ouest et Jonglei, on estime à 1,2 million le nombre de personnes menacées de famine."

Le rapport indique que les besoins d'aide alimentaire de la population ont été "révisés à la hausse de plus de 50 pour cent et portés à 15 000 tonnes de nourriture par mois, surtout des céréales et des légumes secs." Au total, on estime qu'environ 2,6 millions de personnes ont besoin d'aide alimentaire au Soudan, surtout dans le sud.

En Somalie, le rapport annonce que les perspectives des récoltes de céréales de la campagne principale 1998, qui est en cours, sont mauvaises. L'étendue des semis de maïs et de sorgho serait inférieure d'un tiers aux chiffres de l'an dernier, déjà inférieurs à ceux de la campagne précédente.

Plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest connaissent aussi des difficultés d'approvisionnement alimentaire, causées principalement par la guerre civile ou par des intempéries localisées durant l'année 1997, lit-on dans le rapport. En Sierra Leone, la situation alimentaire s'est améliorée à Freetown et dans le centre du pays où une paix relative s'est installée, mais l'insécurité menace l'est et le nord du pays où les combats ont déplacé la population locale d'agriculteurs à un moment critique de la campagne agricole.

Au total, 18 pays* d'Afrique sont menacés de crises alimentaires d'une ampleur exceptionnelle. Les causes en sont variées, notamment: déplacements de populations, troubles civils, intempéries, mauvaises récoltes et déficits vivriers localisés.

Le rapport contient aussi une note plus optimiste concernant les perspectives de récoltes généralement favorables vers la mi-1998 pour la plupart des autres pays d'Afrique de l'Est qui récupèrent en partie des effets désastreux des sécheresses et des inondations récentes. Dans la région des Grands Lacs "en dépit de l'insécurité alimentaire et des déplacements de populations à certains endroits, la production vivrière se redresse régulièrement retrouvant presque les niveaux du début des années 90, avant la crise."

En Afrique australe, la production alimentaire a beaucoup baissé dans un certain nombre de pays, en grande partie à cause des intempéries provoquées par El Niño, mais dans quelques autres, les récoltes ont été supérieures à la moyenne.

 

*Pays menacés de crises alimentaires d'une ampleur exceptionnelle

 

Pays

Causes

Angola

Déplacements de population

Burkina Faso

Déficits localisés

Burundi

Troubles civils, production inférieure à la normale, sanctions économiques

Congo,
Rép. dém. du

Réfugiés, troubles civils et intempéries entravant la production et la distribution d'aliments

Erythrée

Récoltes réduites, grand nombre de personnes vulnérables

Ethiopie

Grand nombre de personnes vulnérables, intempéries localisées

Gambie

Intempéries

Guinée-Bissau

Troubles civils, déplacements de population

Liberia

IIncidence des troubles civils passés, manque d'intrants agricoles

Mauritanie

Déficits localisés

Niger

Déficits alimentaires localisés

Rwanda

Production inférieure à la normale, insécurité, grand nombre de personnes vulnérables

Sénégal

Déficits localisés

Sierra Leone

Troubles civils, déplacements de population

Somalie

Mauvaise récolte, troubles civils

Soudan

Mauvaise récolte, troubles civils

Ouganda

Troubles civils dans certaines régions

Zambie

Intempéries, récolte réduite

********

La version intégrale du rapport - "Situation alimentaire et perspectives des récoltes en Afrique subsaharienne" - préparé par le Système mondial d'information et d'alerte rapide de la FAO est disponible sur World Wide Web à la page d'accueil FAO: http://www.fao.org/debut.htm, cliquer sur Economie, puis sur GIEWS Early Warning, puis sur Situation des récoltes et des approvisionnements en Afrique subsaharienne. 

 


>

Page d' accueil de la FAO 

>

 Rechercher notre site 

Suggestions?: [email protected]

©FAO, 1998