Communiqués de presse

 Archives 2000

Communiqué de presse 00/23

"UNE TRAGEDIE HUMAINE MENACE LA CORNE DE L'AFRIQUE", MET EN GARDE LE DIRECTEUR GENERAL DE LA FAO


Rome, 18 avril 2000 . - La Corne de l'Afrique a urgemment besoin d'une aide alimentaire adaptée aux graves circonstances actuelles: quelque 16 millions de personnes sont menacées de famine, dont plus de la moitié en Ethiopie, met en garde aujourd'hui l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans un rapport diffusé par son Système mondial d'information et d'alerte rapide (Smiar).

"Une tragédie humaine menace la Corne de l'Afrique, plus particulièrement l'Ethiopie où plus de 8 millions de personnes subissent les conséquences d'une grave pénurie alimentaire. Celle-ci est extrêmement aiguë dans les campagnes situées à l'Est et au Sud de l'Ethiopie où de plus en plus de cas de décès par famine sont signalés", indique la FAO.

"La crise humanitaire dans la Corne de l'Afrique a atteint des proportions graves et nécessite une réponse rapide et adéquate de la part de la communauté internationale", a souligné le Directeur général de la FAO, Monsieur Jacques Diouf, qui a récemment été nommé par le Secrétaire général de l'ONU, Monsieur Kofi Annan, président du Groupe de travail spécial pour la sécurité alimentaire, l'agriculture et le développement à long terme de la Corne de l'Afrique.

Ce Groupe de travail pour la Corne de l'Afrique doit mettre au point une stratégie globale pour contrer les effets des sécheresses à répétition et instaurer une sécurité alimentaire durable.

Outre l'Ethiopie et l'Erythrée, la crise alimentaire affecte le Burundi, Djibouti, le Kenya, le Rwanda, la Somalie, le Soudan, l'Ouganda et la République unie de Tanzanie. Une sécheresse persistante, de faibles précipitations, l'insécurité et les effets des conflits armés ont dévasté les cultures, décimé le bétail et réduit les stocks de nourriture à leur plus simple expression. A tout cela, il convient de rappeler que la région abrite plusieurs milliers de personnes déplacées.

La production de céréales dans la Corne de l'Afrique n'a fait que baisser depuis 1996 du fait principalement des conditions climatiques défavorables. De ce fait, les importations de céréales ont augmenté et devraient atteindre plus de 6 millions de tonnes pour 1999/2000, selon le rapport de la FAO.

Plusieurs opérations humanitaires ont déjà été lancées par la FAO, d'autres agences et des ONG et ce, depuis 1998 au profit des populations affectées par les sécheresses et les troubles civils.

"L'aide alimentaire nécessaire pour cette année est estimée à quelque 2 millions de tonnes, soit plus du double par rapport à l'année dernière. C'est aussi l'aide la plus importante jamais requise depuis 15 ans. Elle pourrait même augmenter car de mauvaises récoltes sont à prévoir," indique la FAO.

"Davantage de générosité et la livraison rapide de l'aide alimentaire sont indispensables pour réduire les souffrances et éviter de nouvelles pertes en vies humaines", souligne la FAO.

***********

Pour plus d' informations, contacter Pierre Antonios (tél.: 0039.06.57053473) ou FAO Media Relations Branch (0039.06.57053625) ou consulter le website http://www.fao.org/WAICENT/faoinfo/economic/giews/english/alertes/sptoc.htm
où l'Alerte spéciale sur la Corne de l'Afrique sera disponible incessamment.


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2000