Communiqués de presse

 Archives 2000

Communiqué de presse 00/69 FAO/PAM

PENURIES ALIMENTAIRES GRAVES AU SOUDAN DU FAIT DE LA SECHERESSE ET DE LA BAISSE DES RESERVES ALIMENTAIRES, SELON LA FAO ET LE PAM


Rome, 22 décembre 2000.-- Plus de trois millions de personnes sont confrontées à de graves pénuries alimentaires au Sud-Soudan du fait de la sécheresse et de troubles civils, souligne un rapport publié conjointement aujourd'hui par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Le rapport indique que les populations les plus affectées sont celles du Darfour et du Cordofan, de Jonglei, d'Equatoria Est et de certaines parties du Bahr el Ghazal où la poursuite des affrontements armées ont aggravé les effets de la sécheresse.

Les réserves alimentaires sont en baisse alors que les prix des denrées alimentaires ont déjà triplé par rapport à l'année dernière, affectant notamment les éleveurs nomades qui ont besoin d'aide d'urgence dans l'immédiat.

Quelque 900 000 personnes sont très touchées par les mauvaises récoltes alors que 600 000 autres Soudanais ont urgemment besoin d'aide alimentaire. En outre, 2,4 millions de personnes, affectées par les troubles civils qui se poursuivent dans la partie méridionale du pays, auront toujours besoin de l'aide alimentaire en 2001.

Une aide d'urgence est également nécessaire pour la fourniture de semences et d'intrants agricoles au cours de la saison agricole qui commence en juin-juillet 2001 d'autant que les pénuries d'eau aggravent la situation dans les régions les plus touchées. Dans le Darfour et le Cordofan, le manque d'eau affecte aussi bien les habitants que le bétail et entraîne des déplacements de population.

Selon le rapport FAO/PAM, le Soudan devra importer 1,2 million de tonnes de céréales dont 1 million de tonnes par les circuits commerciaux et le reste en aide alimentaire. Jusqu'ici, les promesses d'aide alimentaire portent sur 34 000 tonnes seulement.

Bien que la récolte céréalière pour 2000 -- estimée à 3,6 millions de tonnes -- soit en augmentation (+14%) par rapport à l'année précédente, elle est inférieure de 18 pour cent à la moyenne des cinq dernières années.

**********

Le rapport peut être consulté sur le site internet de la FAO: http://www.fao.org/WAICENT/faoinfo/economic/giews/english/alertes/sptoc.htm

Pour des informations complémentaires, contacter John Riddle à la FAO (tél 0039.06.57053259, email: john.riddle@fao.org ou Francis Mwanza au PAM (tel 0039.06.65132623, email: francis.mwanza@wfp.org


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2000