Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/20 Conjoint FAO/OMS

CODEX ALIMENTARIUS: ACCORD EN VUE SUR LES NORMES MONDIALES POUR LES ALIMENTS ISSUS DES BIOTECHNOLOGIES


Rome, 2 avril 2001 - L' Équipe spéciale intergouvernementale ad hoc sur les aliments issus des biotechnologies de la Commission conjointe FAO/OMS du Codex Alimentarius a réalisé des progrès importants dans l'élaboration de normes pour les aliments issus des biotechnologies, comme l'ont annoncé les deux organismes des Nations Unies aujourd'hui.

Le Codex Alimentarius est l'organe chargé de la mise au point de normes internationales pour la sécurité des aliments et la protection des consommateurs.

L'Équipe spéciale, réunissant des responsables de 35 pays et des représentants de 24 organisations non gouvernementales, y compris Consumers International, des groupes industriels et Greenpeace, est très proche d'un consensus sur un projet de texte de "principes généraux pour l'analyse des risques des aliments issus des biotechnologies." L'analyse des risques est le système au moyen duquel les gouvernements jugent l'innocuité des aliments et envisagent les mesures à prendre pour protéger le public de tous risques pour la santé.

Les directives ne traitent pas des questions d'environnement qui font déjà partie d'autres accords des Nations Unies, tels que le Protocole de Cartagène sur la sécurité biologique.

Le point sur lequel un consensus n'a pu être dégagé était la question de la traçabilité. Il s'agit d'un système qui permet de retrouver l'histoire ou l'origine d'un produit à n'importe quel point de la chaîne alimentaire. Il ne concerne pas exclusivement les aliments issus des biotechnologies. Selon l'annonce du Codex, la traçabilité est vivement encouragée par les pays européens, mais d'autres pays s'inquiètent de la complexité et du coût du système, qui pourraient entraver son fonctionnement à l'échelle mondiale.

L'Équipe spéciale a également annoncé qu'elle était parvenue à un accord sur un projet de directives pour la conduite d'une évaluation d'innocuité des aliments issus de plantes à ADN recombiné. Les directives attachent une attention particulière à la question de l'allergénicité qui pourrait être transmise aux nouvelles variétés végétales génétiquement modifiées. Les directives interdisent également le transfert de gènes qui causerait des réactions d'intolérance au gluten chez certaines personnes. L'Équipe spéciale perfectionnera les directives lors de sa prochaine session et lancera des travaux sur des directives similaires en vue de l'évaluation de la sécurité des micro-organismes génétiquement modifiés utilisés dans la production et la transformation des aliments.

La Commission du Codex Alimentarius a créé l'Équipe spéciale ad hoc en 1999. Accueillie par le Gouvernement du Japon, elle est présidée par le Professeur Hiroshi Yoshikura, Directeur général de l'Institut de recherche du Centre médical international du Japon. Quelque 210 experts et responsables ont participé à la réunion du 25 au 29 mars 2001.

La Commission du Codex Alimentarius a été constituée en 1962 pour mettre en application le Programme conjoint FAO/OMS des normes alimentaires. Le Codex est un organe officiel intergouvernemental composé de 165 Etats membres. Il a pour but de protéger la santé des consommateurs, d'assurer des pratiques équitables en ce qui concerne le commerce des produits alimentaires et de promouvoir la coordination de tous les travaux sur les normes alimentaires entrepris par les organisations gouvernementales et non gouvernementales internationales.

* * *

Pour tout complément d'information, prière de contacter:
Erwin Northoff, Relations avec les médias (FAO)
Téléphone: + 39 06 5705 3105
Courrier électronique: Erwin.Northoff@fao.org
Site web de la Commission du Codex Alimentarius de la FAO: http://www.codexalimentarius.net/
ou
Melinda Henry,
Information du public
Bureau du Porte-parole
Organisation mondiale de la santé (OMS)
Téléphone: +41 22 791 4858
Courrier électronique: henrym@who.int
Site web de l'OMS: http://www.who.int


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001