Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/38

DÉSERTIFICATION: 3,6 MILLIARDS D'HECTARES SONT GRAVEMENT TOUCHÉS, SELON LA FAO


Rome, 15 juin 2001. - La désertification affecte gravement dans plus de 100 pays 3,6 milliards d'hectares, a souligné l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à l'occasion de la Journée de lutte contre la désertification qui sera célébrée le 17 juin.

M. Hosny El-Lakany, Sous-Directeur général responsable du Département des forêts à la FAO, a indiqué que la désertification est comme une « maladie de la planète » qui compromet gravement le couvert végétal des terres cultivées, des pâturages et des superficies boisées, et a un impact négatif sur la diversité biologique, la fertilité des sols, le cycle de l'eau, les rendements des cultures et la production animale.

Une des principales causes de la désertification est la pression grandissante exercée sur les terres par la croissance démographique rapide et la pauvreté, souvent couplées à des sécheresses fréquentes.

Selon la FAO, la lutte contre la désertification est une entreprise complexe qui requiert un engagement à long terme et une coordination tant à l'échelle nationale qu'internationale. Les communautés locales doivent prendre une part active aux processus décisionnels.

En 1994, la communauté internationale a lancé la Convention de lutte contre la désertification qui est entrée en vigueur en novembre 1997 lors d'une conférence accueillie par la FAO à Rome. Aujourd'hui, sur plus de 180 pays qui ont ratifié la Convention, rares sont ceux qui ont lancé d'importants programmes en vue de son application.

"La participation active de la FAO à la lutte contre la désertification est vitale. Notre Organisations aide ses pays membres à gérer leurs ressources forestières, à conserver les sols, les ressources hydriques, la végétation et la biodiversité. Elle les aide aussi à assurer la sécurité alimentaire, en particulier auprès des populations rurales vulnérables", a déclaré M. El-Lakany.

La FAO fournit son assistance technique à des programmes nationaux de lutte contre la désertification dans plusieurs pays notamment au Mali, en Chine, au Sénégal, en Turquie, au Chili, à Cuba, au Yémen, au Liban et au Cambodge. Elle accorde une attention particulière aux pays arides dans le cadre de son Programme spécial pour la sécurité alimentaire.

En Afrique, la FAO renforce sa coopération avec le BNUS (Bureau des Nations Unies pour la région soudano-sahélienne) et le CILSS (Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel) pour combattre la désertification dans la région du Sahel et en Afrique de l'Ouest.

La Journée de lutte contre la désertification entend rappeler à tous que la lutte contre la désertification doit être intégrée dans le combat contre la faim et la pauvreté, a affirmé M. El-Lakany.

Du 5 au 9 novembre 2001, les dirigeants mondiaux se réuniront à Rome pour évaluer les progrès accomplis depuis le Sommet mondial de l'alimentation de 1996 en matière de lutte contre la faim et la sous-alimentation. Ils se pencheront en particulier sur la nécessité de mobiliser la volonté politique et les ressources nécessaires pour réduire au moins de moitié, d'ici à 2015, le nombre de sous-alimentés dans le monde.

***

Pour tout complément d'information, contacter M. Dominique Lantieri, Département du développement durable à la FAO - Tel. 06 5705 3295, E-mail: dominique.lantieri@fao.org Ou consulter les sites de la Convention sur la désertification et de la FAO à : http://www.fao.org/desertification; http://www.unccd.int.


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001