Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/40

INITIATIVE FAO - MIT MEDIA LAB POUR COMBLER LE FOSSÉ DIGITAL ENTRE LE NORD ET LE SUD


Rome, 20 juin 2001.-- L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé aujourd'hui une nouvelle initiative visant à combler le fossé digital entre les agriculteurs prospères des pays développés et les communautés rurales pauvres des pays en développement grâce à l'introduction de technologies modernes permettant aux paysans du Sud d'augmenter la productivité et la production agricoles de manière durable tout en respectant l'environnement.

Un accord visant au développement et à l'amélioration de l'utilisation de l'information digitale dans le monde en développement a, en effet, été signé aujourd'hui par la FAO et MIT Media Lab (le Laboratoire des médias du Massachussetts Institute of Technology).

Aux termes de l'accord, le Centre mondial d'information agricole de la FAO (WAICENT) servira de plate-forme pour disséminer et soutenir des programmes introduits par MIT Media Lab, notamment "La Vie Digitale" (Digital Life), "Des Nations Digitales" (Digital Nations) et "Les choses qui Pensent" (Things-that-Think). Les deux parties joindront leurs efforts pour créer des synergies efficaces dans des domaines d'intérêt commun, particulièrement en ce qui concerne l'amélioration de l'accès aux informations de la FAO au-delà de l'Internet, la bibliothèque virtuelle de la FAO et d'autres activités de WAICENT.

Les principaux objectifs de la coopération entre l'agence des Nations Unies et MIT Media Lab sont d'explorer la faisabilité de développer des domaines de collaboration mutuelle, d'oeuvrer ensemble sur des programmes de terrain communs, d'explorer les possibilités de ressources financières y compris des mécanismes de financement communs et d'organiser et soutenir le développement commun d'outils, d'ateliers, de programmes et de cours de formation.

Pour la première fois, les agriculteurs et les communautés rurales dans les régions les plus reculées et les moins développées pourront utiliser les technologies de l'information les plus avancées pour accéder au courrier électronique (email) et au réseau Internet grâce à de petits appareils non câblés et peu coûteux, pouvant être logés dans la poche et fonctionnant à l'énergie solaire ou aux batteries. Ils auront un accès illimité, grâce à l'Internet et à d'autres technologies innovatrices, aux informations de toutes sortes dans les domaines éducatif, agricole, de la sécurité alimentaire, de la sécurité sanitaire des aliments, de l'économie, de l'accès aux marchés, de la nutrition, de la santé publique, etc.

Même les paysans illettrés des régions les plus reculées et les plus isolées seront capables de prendre connaissance des informations et de partager les données relatives à leur travail quotidien: les informations et même la formation leur seront, en effet, transmises par le son et l'image émis par les petits appareils non câblés sus-mentionnés. Ceux-ci peuvent être utilisés soit pour accéder à l'information soit pour transmettre et partager des données sur une large variété de questions notamment la situation des récoltes, les nouvelles des marchés, etc. Par exemple, en Asie, des femmes rurales emploient actuellement ces appareils pour échanger des informations sur les niveaux de l'eau d'irrigation en vue d'améliorer la production agricole, a indiqué le responsable de WAICENT, M. Francisco Perez Trejo.

La technologie sans câble développée par MIT Media Lab tend à niveler les différences entre riches et pauvres, car elle fonctionne aussi bien dans les régions reculées que dans les villes modernes. En outre, elle est suffisamment bon marché pour connaître une large diffusion, selon les experts.

Une des particularités de MIT Media Lab est que plus de 90 % de son financement provient du secteur privé: il bénéficie actuellement de l'appui de 170 sociétés du monde entier.

Les appareils de communication employant les technologies les plus récentes seront diffusés grâce à des projets-pilotes qui seront incessamment lancés dans un certain nombre de pays en développement. Ils seront exposés et pourront être essayés par les participants lors du Sommet mondial de l'Alimentation: cinq ans plus tard, qui aura lieu l'automne prochain (5-9 novembre 2001) au siège de la FAO à Rome, a indiqué le responsable de WAICENT.

***

Pour des informations complémentaires, contacter le Bureau des relations avec les médias de la FAO (tél.: 0039.06.57052232) ou le responsable de WAICENT, M. Francisco Perez Trejo (tél.: 0039.06.57053425) ou consulter pour WAICENT http://www.fao.org et pour MIT Media Lab http://www.media.mit.edu/


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001