Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/45

MENACE DE FIEVRE DE LA VALLEE DU RIFT EN IRAK :
LA FAO LANCE UN PROJET D'URGENCE

Rome, 17 juillet 2001. - En Irak, la fièvre de la vallée du Rift menace le bétail, mais aussi les hommes, selon un rapport publié aujourd'hui par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

"La maladie est généralement observée en Afrique, mais elle a été récemment décelée au Moyen-Orient," déclare Roger Paskin, expert en santé animale à la FAO. "Le Yémen et l'Arabie saoudite sont actuellement infectés, et il existe un réel danger que le virus se propage jusqu'en Irak. Il faut suivre de près la situation afin de maîtriser d'éventuels foyers."

La fièvre de la vallée du Rift est une maladie extrêmement contagieuse, transmise essentiellement par les moustiques et les déplacements des animaux. Elle est cause d'avortement et de mortalité chez les ovins, les caprins, les bovins, les buffles et les chameaux. Chez l'homme, elle peut se manifester par des symptômes semblables à la grippe, et peut parfois être fatale.

Tous les animaux aux frontières occidentales de l'Irak avec l'Arabie saoudite sont à risque, soit un peu plus de quatre millions de moutons et de chèvres, en plus de 200 000 bovins, a averti la FAO en lançant un projet d'urgence dans le pays.

Dans le cadre des mesures préventives, quatre équipes de vétérinaires sont à pied d'oeuvre à la frontière avec l'Arabie saoudite. La FAO apporte son assistance technique aux gouvernements concernés (spécialiste de laboratoire, du matériel pour les prélèvements de sang et les analyses, etc.). Selon la FAO, les services vétérinaires d'Irak manquent actuellement des fournitures nécessaires de laboratoire pour effectuer un suivi et un diagnostic efficaces.

"D'ici la fin du projet qui durera six mois, nous devrions avoir prélevé le sang de quelque

14 000 animaux, ce qui nous permettra de nous faire une idée claire de la situation et de savoir si la fièvre s'est propagée à l'Irak ou non. Nous exhortons les autres pays de la région à prendre des mesures de précaution similaires," indique la FAO.

La fièvre de la vallée du Rift tire son nom du fait qu'elle a été identifiée pour la première fois dans la vallée du Rift, au Kenya, au début des années trente.

****

Pour tout complément d'information, veuillez contacter: Erwin Northoff, Chargé des relations avec les médias, Tel: 39-06-5705 2232/3105, E-mail: erwin.northoff@fao.org


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001