Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/64

53ÈME PRIX ITALIA : 1ER PRIX SPÉCIAL DE LA FAO À UN DOCUMENTAIRE SUR LA LUTTE CONTRE LE SIDA EN AFRIQUE DU SUD


Bologne, 5 octobre 2001. - Reconnaissant l'énorme pouvoir des médias dans la promotion du changement social, Monsieur Jacques Diouf, Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a décerné le premier Prix spécial de la FAO/Prix Italia - sur le thème Communication pour la vie - à un documentaire sur la lutte contre le sida en Afrique du Sud.

Lors de la cérémonie de clôture du Prix, Monsieur Diouf s'est adressé aux représentants des médias en insistant sur le rôle important qu'ils remplissent en touchant des millions de personnes.

Monsieur Diouf a décerné le prix à la productrice et co-metteur en scène Jacqueline Fox, de « South African Broadcasting Corporation », pour un documentaire intitulé "Together We Can: South Africa's Youth Against AIDS".

Le programme s'est inspiré de la courte vie de Nkosi Johnson, un jeune garçon devenu un symbole national d'espoir dans la lutte contre le sida. Il est axé sur les moyens dont dispoent les écoliers, le gouvernement, les organisations non gouvernementales et la communauté rurale pour contenir la propagation du virus VIH et du sida dans le pays.

D'après les statistiques, sur 36 millions de personnes infectées par le virus VIH/SIDA, 25 millions vivent en Afrique, et la plupart d'entre elles travaillent dans le secteur agricole. Depuis 1995, la maladie a déjà tué sept millions de personnes. Lorsque les agriculteurs meurent, ils emportent leurs connaissances avec eux.

Le Prix spécial de la FAO du Prix Italia est né d'un partenariat entre la FAO et la chaîne de télévision italienne RAI TV. Le jury international a souligné l'importance des messages à la communauté mondiale et leur impact sur le plan humain et personnel.

Le jury a souligné l'importance de "programmes offrant une vision plus ample et une dimension éthique, qui éveillent des sentiments et des comportements traduisant la solidarité humaine et faisant appel à un sens de la justice".

Monsieur Diouf a souligné que la lutte contre la souffrance humaine, la faim et la pauvreté dans les pays en développement constituait le mandat central de la FAO. Il a également fait remarquer que l'aide internationale en faveur de l'agriculture avait baissé de 40 pour cent au cours des dernières années.

"Dans un monde où le sensationnalisme l'emporte, le drame quotidien et silencieux de 800 millions d'êtres humains passe généralement inaperçu. Les statistiques de la faim, aussi éloquentes soient-elles, tombent vite dans l'oubli. Mais les récits évocateurs des médias touchent les cœurs et les esprits de millions de gens. C'est là que vous avez un rôle précieux à jouer dans l'effort mondial contre la faim et la pauvreté".

Et d'ajouter: "Avec votre aide, nous pouvons donner voix au chapitre à ceux qui ont faim et annoncer au monde que l'on dispose de solutions, que les ressources consacrées à la lutte contre la faim sont le meilleur investissement que la société moderne puisse jamais faire pour construire un monde prospère, sûr et pacifique."

Carlo Sartori, Secrétaire général du Prix, a ajouté que, "Si le Prix Italia aide à renforcer cette prise de conscience, il continuera à desservir un but à la fois noble et utile".

Le 53ème Prix Italia, lancé en 1948 par RAI TV, a été décerné le 22 septembre dernier. Il est un des prix les plus prestigieux d'Europe, rassemblant des personnalités de la radio-télévision et du web ainsi que des écrivains, des metteurs en scène et des producteurs. Plus de 350 participants de 40 pays se sont réunis à Bologne pour montrer leurs travaux, qui allaient des documentaires à la fiction en passant par les arts du spectacle.

*********

Pour tout complément d'information, contacter Anna Shen, bureau des relations avec les médias de la FAO: tél. (06) 5705 5149 ou e-mail: anna.shen@fao.org


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001