Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/74 Conjoint FAO/PAM

LA COREE DU NORD A ENCORE BESOIN D'AIDE ALIMENTAIRE MALGRE UNE BONNE RECOLTE


Rome, 26 octobre 2001.- Malgré une bonne récolte, la République populaire démocratique de Corée aura encore besoin d'une aide alimentaire massive en 2002, indique un communiqué conjoint de la FAO et du PAM.

Cette bonne récolte, la meilleure au cours des six dernières années, est le fruit notamment de conditions climatiques favorables, d'allocations budgétaires supplémentaires à l'agriculture, de la mécanisation et de donations d'engrais. Cela devrait permettrait la production de quelque 3,54 millions de tonnes de céréales pour 2001/02.

La bonne pluviométrie de la mi-juin à fin août a bénéficié aux cultures principales de 2001 et a annulé les effets négatifs d'un printemps particulièrement sec, précise un rapport d'experts qui ont visité le pays du 25 septembre au 5 octobre.

La production de riz devrait atteindre 1,34 million de tonnes en 2001, soit 22 pour cent de plus que l'année précédente alors que la production de maïs devrait atteindre 1,48 million de tonnes, soit en augmentation de 42 pour cent.

La production alimentaire totale, estimée à 3,54 millions de tonnes pour 2001/02, devrait inclure le blé d'hiver et de printemps qui n'a pas encore été planté ainsi que l'orge et la pomme de terre qui ont représenté au cours des dernières années 10 à 15 pour cent du total. "Les estimations de la production devraient être révisées une fois connu le volume réel de ces récoltes", selon le rapport FAO/PAM.

D'autre part, le rapport souligne les problèmes dus aux sécheresses et aux inondations persistantes, à la pénurie de fertilisants et de machines agricoles et à la difficulté de trouver de nouvelles terres cultivables. Celles-ci totalisent aujourd'hui 2 millions d'hectares.

En dépit de l'amélioration notée cette année, la production sera inférieure aux besoins alimentaires indispensables et le pays aura encore besoin d'une aide alimentaire massive, d'autant que sa capacité commerciale à importer deneure limitée, indique le rapport.

Les besoins en céréales sont estimés à 5,01 millions de tonnes pour 2001/02, soit un déficit alimentaire projeté de 1,47 millions de tonnes (contre un déficit de 2,2 millions de tonnes en 2000/01). En tenant compte des importations commerciales qui devraient atteindre 100 000 tonnes, le pays aura besoin de 1,37 millions de tonnes d'aide alimentaire, précise le rapport qui recommande de consacrer 610 000 tonnes aux groupes vulnérables, dont 525 000 tonnes de céréales et 85 000 tonnes d'aliments divers, les groupes vulnérables étant les enfants en bas- âge, les femmes enceintes ou qui nourrissent leur enfant au sein et les personnes âgées, notamment dans les zones urbaines.

Le problème du déficit alimentaire doit être pris très au sérieux par la communauté internationale afin d'éviter que des millions de personnes dont de nombreux enfants n'endurent les affres de la faim durant des périodes prolongées, souligne le rapport FAO/PAM.

En attendant la fin de la crise économique que traverse le pays et la remise sur pied du secteur agricole, l'aide alimentaire restera tout autant indispensable que l'assistance internationale, conclut le rapport.

*********

Le rapport est disponible sur Internet à l'adresse suivante: http://www.fao.org/WAICENT/faoinfo/economic/giews/english/alertes/sptoc.htm

Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter:

Trevor Rowe
Porte-parole/PAM
Tel.: +39 06 6513 2602
E-mail: Trevor.Rowe@wfp.org

John Riddle
Chargé d'information/
Service de Relations avec les médias
Telephone: (39) 06 57053259
E-mail: john.riddle@fao.org


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001