Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/93

FAO: 10,1 MILLIONS DE DOLLARS SONT NÉCESSAIRES POUR AIDER LES AGRICULTEURS AFGHANS


Rome, 29 novembre 2001.- Aider les agriculteurs et les réfugiés à retourner dans leurs fermes et à reprendre la production vivrière est le défi qu'il faudra relever au cours des prochains mois en Afghanistan, souligne l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Dans un appel à la communauté internationale, la FAO indique que 10,1 millions de dollars sont nécessaires pour la reprise immédiate de son aide d'urgence à ce pays éprouvé par la guerre: fourniture de semences, d'engrais, de fourrage et de vaccins pour le bétail.

L'appel de la FAO fait partie d'un effort plus vaste des Nations Unies destiné à alerter la communauté internationale sur les besoins de l'Afghanistan, où sévit une grave pénurie alimentaire généralisée due aux effets conjugués de la sécheresse, de la crise économique et de la guerre.

"Il est capital d'aider les agriculteurs et l'économie rurale à lutter contre la faim et la pauvreté en Afghanistan", déclare Madame Anne Bauer, Chef des opérations spéciales de secours et responsable du programme d'urgence de la FAO en Afghanistan. "Environ 85 pour cent des 22 millions d'Afghans dépendent directement de l'agriculture. Depuis l'attentat du 11 septembre, les approvisionnements alimentaires commerciaux et l'assistance humanitaire ont été interrompus. La majorité des ruraux luttent pour leur survie quotidienne. La demande d'intrants agricoles de base est considérable au moment où démarre la campagne d'hiver."

"Nous devons faire tout ce qui est en notre possible pour réussir la prochaine campagne de semis", ajoute Madame Bauer. "Dès que les fonds seront disponibles, certaines des activités de la FAO pourront être aussitôt entreprises. L'enjeu consiste à aider le secteur de l'élevage pendant les semis d'hiver et de printemps, qui démarrent dès janvier dans certaines régions."

Les semis d'automne de blé, qui représentent 80 pour cent de la production céréalière totale du pays, ont fortement souffert de la sécheresse et des actions militaires. "Sans fourrage et sans vaccins, le bétail a peu de chances de survivre à l'hiver, notamment les brebis qui devraient mettre bas à la fin de l'hiver", avertit Madame Bauer.

Les réseaux d'irrigation du pays sont dévastés et les services agricoles quasiment inexistants. Des milliers d'hectares de terres agricoles fertiles ont été mis hors production à cause du manque d'irrigation et des millions de mines qui y ont été plantées. Les arbres fruitiers et les forêts, autrefois source principale de devises, ont pratiquement disparu.

Afin de reprendre les projets déjà financés et faire démarrer de nouvelles activités d'urgence, la FAO rouvrira bientôt son bureau principal à Kaboul et ses bureaux régionaux dans les autres provinces. Une grande partie des immeubles a été détruite et pillée ces derniers mois et du matériel important a été dérobé. La FAO se joindra à une mission de l'ONU à Kaboul au cours des prochains jours pour préparer le retour de son personnel à Islamabad.

Une des activités immédiates de la FAO sera la distribution de 1 500 tonnes de semences de blé pour les semis de printemps aux agriculteurs du nord du pays, avec un accent particulier sur les zones reculées. La production de blé pluvial dans les Provinces du Nord a chuté de 90 pour cent par rapport à 1998. La disponibilité de semences de qualité dans les zones pluviales et irriguées est une des principales entraves à la production de blé en Afghanistan, selon la FAO.

Moyennant une disponibilité de fonds, quelque 100 000 familles agricoles victimes de la guerre et de la sécheresse recevront des semences de printemps et des engrais pour la prochaine campagne de printemps. Ces projets seront également axés sur l'irrigation et la gestion des ressources en eau.

Par ailleurs, la FAO distribuera des lots de légumes de printemps à 100 000 réfugiés et personnes déplacées à l'intérieur du pays, pour faciliter leur retour et leur réinstallation dans leurs bourgs et villages.

Pendant plusieurs années, la FAO, le Programme alimentaire mondial (PAM) et les ONG ont travaillé ensemble dans le cadre d'un programme de vivres-contre-semences en Afghanistan qui a incité les agriculteurs à améliorer les variétés de semences en échange de farine. La FAO et le PAM ont déjà convenu de poursuivre ce programme.

En outre, la FAO distribuera dans le nord du pays 1 800 tonnes de fourrage et relancera son programme de vaccination du bétail. Quelque 18 000 têtes de bétail seront nourries. Plus de 50 000 agriculteurs et leurs familles bénéficieront de ce programme. La vaccination des animaux devrait protéger jusqu'à 70 pour cent du bétail dans les zones ciblées.

Les services de santé animale, dont la vaccination, étaient auparavant dispensés par plus de 220 unités vétérinaires de terrain de la FAO, qui employaient plus de 650 vétérinaires nationaux et agents de santé animale. La FAO, avec les ONG et d'autres partenaires, envisage de réactiver et d'étendre cet important réseau.

La FAO lancera également une distribution d'urgence d'aliments pour animaux et une campagne de santé animale dans d'autres zones du pays, en faveur de 100 000 éleveurs - la plupart nomades - victimes de la guerre et de la sécheresse. Un réseau d'ateliers sera créé pour réparer les machines et les outils agricoles.

Une unité de surveillance de la sécurité alimentaire et un système d'alerte rapide seront mis en place afin de mieux cibler et évaluer les interventions internationales en matière de sécurité alimentaire dans la région.

Les activités de la FAO bénéficient déjà des promesses de contribution des Pays-Bas, des Etats Unis et de la Norvège.

***

Pour toute information, complémentaire, contacter Erwin Northoff (tél. 57053105); e-mail: erwin.northoff@fao.org ou consulter le site Internet de la FAO:   http://www.fao.org

Clip audio

Au cours d'une interview au Siège de la FAO, à Rome, Anne Bauer, coordinatrice des Opérations d'urgence de la FAO en Afghanistan, déclare que la priorité du moment est de préparer les paysans afghans à la saison culturale prochaine, au printemps.

Durée: 2min12sec
En Realaudio (écoute instantanée, 144 Kb)
ftp://ext-ftp.fao.org/Radio/Realaudio/2001/Afghanistan-A-Bauer-fr.ram

En Mp3 (qualité Broadcast, 1,000 Kb à télécharger)
ftp://ext-ftp.fao.org/Radio/MP3/2001/Afghanistan-A-Bauer-fr.mp3

Modalités d'écoute des fichiers audio

Les fichiers RealAudio requièrent le logiciel RealPlayer, voir http://www.real.com. (RealPlayer 8 Basic is free)

Il faut un logiciel mp3 pour écouter les fichiers mp3:Winamp, Windows Media player, Quicktime 4.0, RealplayerG2, etc...que vous pouvez obtenir gratuitement sur le Web: http://www.winamp.com; http://quicktime.com; http://www.microsoft.com/downloads/

Contactez le studio radio de la FAO pour recevoir le son en Numéris ou par téléphone:
(+ 39 06 57 05 68 63 - 3749)


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001