Communiqués de presse

 Archives 2001

Communiqué de presse 01/94

JOURNÉE INTERNATIONALE DES HANDICAPÉS:
LA FAO DÉNONCE LE PIÈGE DE LA FAIM ET DE LA PAUVRETÉ

Rome, 3 décembre 2001 .- La faim, la malnutrition et la pauvreté sont cause d'invalidité. Chaque année, 250 000 à 500 000 enfants sont frappés de cécité à cause d'une carence en vitamine A. Plus de 16 millions de personnes souffrent de handicaps mentaux dans le monde et près de 49,5 millions de personnes sont atteintes d'infirmité mentale à des degrés moindres du fait d'une carence en iode alors que plus de la moitié des femmes enceintes - dont 90% dans les pays en développement - sont anémiques.

Mais le handicap est également une cause de pauvreté et de faim, en particulier dans les zones rurales où les gens vivent loin des services publics et ont des possibilités économiques très limitées. "Les handicapés sont marginalisés, ne sont pas considérés comme économiquement actifs, ce qui les entraîne très souvent dans le piège de la faim", explique Lawrence Jacobson, coordonnateur de la FAO pour les questions de handicap.

On peut abaisser le chiffre actuel de 600 millions de personnes atteintes de handicap dans le monde en augmentant la production vivrière, en améliorant la nutrition et en intégrant les handicapés dans des programmes de développement rural durable.

Deux projets pilotes mis en oeuvre par la FAO en Thaïlande et au Cambodge montrent que cela est possible. La Thaïlande a une population de handicapés estimée à 1,1 million de personnes, soit environ 1,8% de la population. La plupart vivent dans le Nord-Est, la région la plus pauvre du pays. Pour renforcer les compétences techniques des agriculteurs handicapés, et en faire des chefs d'entreprise productifs, le Bureau régional de la FAO à Bangkok a mis au point un programme de formation novateur fondé sur la culture de champignons. Les champignons sont un des aliments quotidiens des Thaïs et leur commercialisation ne pose pas de problème. Les coûts de démarrage sont faibles et ils peuvent générer des revenus en peu de temps.

"La culture de champignons a redonné confiance aux handicapés", explique M. Jacobson. "Ils ont acquis les techniques et les moyens d'améliorer leurs conditions de vie et de devenir plus productives. Ils sont autonomes, et surtout, ils peuvent enseigner à d'autres membres de leur communauté. Cette capacité acquise de diriger et d'enseigner à d'autres est un aspect important de la réussite du projet."

Au Cambodge, la guerre et les mines ont causé des handicaps et marginalisé 2% de la population. Le taux de handicap par habitant est un des plus élevés au monde. Un programme conjoint de Handicapped International et du Programme de lutte intégrée contre les ravageurs de la FAO leur fournit des compétences supplémentaires pour s'intégrer à leurs communautés, améliorer leurs revenus, mieux gérer leurs cultures et retrouver la confiance en soi.

"Le projet ne se concentre pas seulement sur le traitement spécial des agriculteurs marginalisés ou handicapés," explique l'expert de la FAO Robert Nugent. "Elaborer des programmes spéciaux uniquement à l'intention des agriculteurs handicapés n'a aucun sens. Il faut prendre la communauté agricole dans son ensemble et voir comment des associations d'agriculteurs peuvent se regrouper comme formateurs, organisateurs, ou experts. Ce modèle peut être reproduit là où existe un besoin d'axer la formation sur les agriculteurs plutôt que sur la production et les compétences techniques."

Selon M. Jacobson, "la lutte contre la faim dans le monde signifie s'efforcer de nourrir tous les êtres humains affamés. Les handicapés ruraux des pays en développement sont une catégorie particulièrement vulnérable trop souvent négligée et les programmes de développement doivent tenir compte de leurs exigences particulières".

*****

Des séquences vidéo Betacam SP sont disponibles sur les projets de la FAO sus-mentionnés. Pour toute information complémentaire, contacter Nuria Felipe-Soria, Chargée d'information à la FAO, email: Nuria.FelipeSoria@fao.org tel: 39 06 5705 5899, ou le Bureau des Relations avec les médias, tel: 39 06 5705 3625. Pour tout complément d'information sur la FAO, consulter: http://www.fao.org

Clip audio

Florence Egal est expert nuritioniste à la FAO. Elle est convaincue que les Handicapés sont une catégorie de la population qui doit continuer à produire pour se nourrir.

Durée: 1min20sec
En Realaudio (écoute instantanée, 89 Kb)
ftp://ext-ftp.fao.org/Radio/Realaudio/2001/Disabled-Egal-fr.ram
En Mp3 (qualité Broadcast, 626 Kb à télécharger)
ftp://ext-ftp.fao.org/Radio/MP3/2001/Disabled-Egal-fr.mp3

Modalités d'écoute des fichiers audio
Les fichiers RealAudio requièrent le logiciel RealPlayer, voir http://www.real.com. (RealPlayer 8 Basic is free)
Il faut un logiciel mp3 pour écouter les fichiers mp3:Winamp, Windows Media player, Quicktime 4.0, RealplayerG2, etc...que vous pouvez obtenir gratuitement sur le Web: http://www.winamp.com; http://quicktime.com; http://www.microsoft.com/downloads/


>
Page d' accueil de la FAO 
>
 Rechercher notre site 

Suggestions?: Webmaster@fao.org

©FAO, 2001