Previous Page Table of Contents Next Page


Effects of feeding hydrated teff straw and protein sources on teff straw voluntary intake and growth of young horro sheep grazing native pasture during the dry season

Lemma Gizachew and Alemu Tadesse

Institute of Agricultural Research
PO Box 2003, Addis Ababa, Ethiopia

ABSTRACT

Two experiments were carried out to investigate the effects of supplementary feeding on the dry-matter intake and growth rate of young Horro sheep grazing native pasture during the dry season. In the first experiment there was no significant difference between the dry-matter intakes of ad libitum supplements of dry or wetted teff straw (117 and 139 g/day, respectively). Neither dry nor wetted teff-straw supplements significantly increased lamb growth rates in comparison with unsupplemented controls (41, 40 and 37 g/day, respectively). Lamb growth rates were, however, significantly increased by daily supplementation with 238 g dry Leucaena per lamb, offered alone or with dry or wetted teff straw (79, 69 and 78 g/day, respectively). In the second experiment, feed supplements comprising different proportions of maize grain, noug cake and dry Leucaena all significantly increased lamb growth rates above the average of 10 g/day of unsupplemented controls. Growth rates of supplemented lambs increased approximately linearly from 45 to 64 g/day as Leucaena gradually replaced noug cake as the source of crude protein in the supplement.

These results demonstrate that home-grown Leucaena supplements can improve the productivity of small ruminants during dry periods when feed supplies are limited.

RESUME

Effet d'un aliment complémentaire composé de paille de tef hydratée et des sources de protéines sur l'ingestion volontaire de paille de tef et la croissance d'agneaux Horro élevés sur pâturage naturel au cours de la saison sèche

Deux expériences ont été effectuées en vue d'évaluer l'effet d'un aliment complémentaire sur l'ingestion de matière sèche et la croissance d'agneaux Horro élevés sur pâturage naturel au cours de la saison sèche. Dans la première expérience, aucune différence significative n'a été enregistrée entre la consommation de matière sèche d'un complément de tef offert ad libitum, qu'il soit sous forme séchée ou hydratée, les chiffres étant de 117 et 139 g respectivement. Par ailleurs, la paille de tef, qu'elle soit séchée ou hydratée, n'entraînait aucune accélération significative de la croissance des agneaux, laquelle s'établissait à 41 et 40 g/j respectivement contre 37 g/j pour le lot témoin. En revanche, un complément de 238 g de Leucaena par jour et par tête offert seul ou associé à de la paille de tef séchée ou hydratée entraînait une augmentation significative des taux de la croissance, les gains de poids étant respectivement de 79, 69 et 78 g/j.

Dans la seconde expérience, des aliments complémentaires composés de différentes combinaisons de grains de mais, de tourteau de noug et de fourrage de Leucaena séché entraînaient chez les agneaux des accroissements significatifs des taux de croissance supérieurs à la moyenne de 10 g/j enregistrée chez les témoins. Les gains de poids des agneaux augmentaient de manière linéaire de 45 à 64 g/j à mesure que le Leucaena remplaçait le tourteau de noug comme source de protéine dans l'aliment complémentaire.

Ces résultats montrent qu'une complémentation de Leucaena, légumineuse poussant sur place, peut permettre d'accroître la productivité des petits ruminants au cours de la saison sèche, c'est-à-dire en période de pénuries d'aliments du bétail.


Previous Page Top of Page Next Page