Autres manifestations

La FAO et les projets du Fonds spécial du TeleFood en faveur des populations victimes de la faim


Objectif

Cet événement collatéral vise à offrir une tribune informelle pour la présentation et l'examen de projets financés par le Fonds spécial du TeleFood.

Contexte

Le TeleFood est la campagne annuelle menée par la FAO pour aider à réduire le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde en mobilisant des ressources destinées à des projets de lutte contre la faim et à sensibiliser l'opinion publique à la faim dans le monde en organisant des émissions, des concerts et d'autres manifestations. Le TeleFood a été lancé en 1997 après le Sommet mondial de l'alimentation. Le Fonds spécial du TeleFood finance de petits projets locaux dans des pays en développement et des pays en transition.

Les donations au Fonds spécial vont directement à des projets locaux de développement en faveur des agriculteurs pauvres, en particulier les femmes, les jeunes (dans les écoles et les orphelinats) et les personnes handicapées et servent à financer des outils, semences et autres intrants essentiels dont ils ont besoin pour cultiver des plantes vivrières pour leur famille et leur communauté. Nombre des projets sont aussi créateurs de revenu, fournissant ainsi aux agriculteurs et aux pêcheurs les liquidités dont ils ont vraiment besoin pour payer les soins de santé, le logement, l'éducation et d'autres biens et services de première nécessité. Les budgets des divers projets sont limités à 10 000 dollars E.-U. et tous les investissements doivent être effectués dans un délai de 12 mois.

Pour pouvoir profiter de l'aide du Fonds spécial, les bénéficiaires doivent s'organiser en association et accepter de verser régulièrement (par exemple chaque mois) une petite somme à un fonds communautaire, outre la fourniture de leur propre travail et de leurs intrants.

Types de projets du TeleFood

À ce jour, plus de 1 060 micro-projets ont été financés par le Fonds spécial, dans 114 pays. En moyenne, les projets ont une valeur de 7 000 dollars E.-U. Les types de projets et d'intrants qui sont pris en charge par le Fonds spécial du TeleFood, sont notamment les suivants:

i) Production végétale (céréales, racines et tubercules, légumes, fruits et autres, en particulier agro-foresterie, petite irrigation, apiculture, agro-industries): les intrants sont notamment des semences et du matériel végétal, des engrais pour une campagne ou deux au maximum, et des outils à main. Le matériel lourd n'est pas fourni par le Fonds spécial. Cette catégorie regroupe environ 55 pour cent des projets du TeleFood financés à ce jour.

ii) Petit élevage (poulets, oies, canards, pintades, lapins, petits ruminants, porcs): les intrants sont notamment de jeunes animaux (poussins d'un jour, moutons, porcelets, etc.), des fournitures de santé animale, des fourrages en quantité suffisante pour couvrir la première période d'élevage et des outils à main. Les projets de petit élevage représentent 33 pour cent des projets du TeleFood

iii) Production halieutique (petite pisciculture et amélioration de la pêche artisanale): les intrants comprennent notamment des alevins pour l'empoissonnement, des engins de pêche (à l'exclusion des bateaux), des produits pour l'alimentation des poissons et des outils à main. Cette catégorie représente 12 pour cent des projets du TeleFood.

Formulation d'un projet financé par le Fonds spécial du TeleFood

Le représentant de la FAO, avec l'aide du personnel national du Programme spécial pour la sécurité alimentaire (PSSA) ou d'autres fonctionnaires de la FAO sur le terrain, prendra les premiers contacts avec les autorités locales et les ONG pour les informer du programme. Les projets sont proposés par des groupes locaux, avec la supervision d'une personne qualifiée, par exemple un technicien du Ministère de l'agriculture, qui est nommé responsable du projet pendant toute la durée de celui-ci. Chaque projet est adapté aux besoins locaux en étroite consultation avec la communauté concernée. Les projets du TeleFood doivent être autonomes mais ils peuvent être liés à des projets en cours de la FAO, c'est-à-dire soit à un projet financé par les crédits du PSSA, soit à un projet approprié du PCT.

Venir en aide à des personnes très différentes dans la lutte contre la faim

Des familles d'agriculteurs au Cambodge, des apiculteurs débutants au Samoa, de petits agriculteurs au Honduras, des cultivateurs de pastèques en Chine et des vendeurs de poisson au Burkina Faso, ce ne sont que quelques exemples des agriculteurs, des éleveurs et des pêcheurs qui bénéficient des fruits du TeleFood dans le monde. Près de la moitié des micro-projets sont conçus spécialement ou principalement pour des femmes. Dans ces projets, les semences, les outils et les autres intrants sont choisis pour répondre aux besoins des femmes mais acheminés directement aux associations de femmes ou aux coopératives des villages. Les projets du TeleFood qui aident les femmes à se procurer des revenus en vendant des légumes, du poisson ou de la volaille, se traduisent directement par une meilleure nutrition pour leur famille.

 

 

Top of Page

FAO, 2002