M. Bukar Tijani

Titre: Sous-Directeur général

Courriel: [email protected]

Biographie

M. Bukar Tijani, de nationalité nigériane, a continué d’assurer les fonctions de Sous-Directeur général en mars 2020, après un mandat d’un an et demi en tant que Sous-Directeur général chargé du Département de l’agriculture et de la protection des consommateurs (AG), à partir de novembre 2018. Lorsqu’il était à la tête d’AG, M. Tijani a remis sur pied le Centre d’urgence pour la lutte contre les maladies transfrontalières des plantes, qui intègre les capacités techniques et opérationnelles de la Division de la production végétale et de la protection des plantes (AGP) et de l’Unité de gestion des urgences – Crises dans la filière alimentaire (FCC-EMU) de la Division des urgences et de la résilience (PSE), et a organisé la première réunion et plusieurs autres rencontres qui ont permis de lancer l’intervention menée par la FAO contre la recrudescence du criquet pèlerin en Afrique de l’Est, sur les côtes de la mer Rouge et dans les pays d’Asie du Sud-Ouest en janvier 2020.

Avant d’occuper le poste de Sous-Directeur général chargé d’AG, M. Tijani a été Sous-Directeur général de la FAO et Représentant régional pour l’Afrique pendant cinq ans, de décembre 2013 à octobre 2018, période pendant laquelle il a coordonné avec succès les activités menées dans les 47 pays d’Afrique subsaharienne. À cet égard, ses principales actions ont été, pour n’en citer que quelques-unes, la facilitation du processus qui a abouti à l’adoption de la Déclaration de Malabo de l’Union africaine, en juin 2014, la facilitation, en collaboration avec d’autres partenaires de la FAO et au cours de ces cinq années, de la participation du Directeur général au Sommet des chefs d’État de l’Union africaine, le lancement du programme de lutte raisonnée contre la légionnaire d’automne en Afrique et l’organisation des vingt-huitième, vingt-neuvième et trentième sessions de la Conférence régionale pour l’Afrique, qui ont abouti au rétablissement du Bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest à Dakar (Sénégal).

M. Tijani est titulaire d’une maîtrise en développement de l’agriculture tropicale de l’Université de Reading (Royaume-Uni) et d’une licence en agronomie et sciences des sols de l’Université de Tuskegee, en Alabama (États-Unis d’Amérique).

Il a une longue expérience dans la recherche agricole sur le terrain et dans la vulgarisation agricole, ainsi que dans les approches à assise communautaire et participatives en matière de développement agricole et rural, appliquées en Afrique.

Sa carrière professionnelle a débuté en 1978 au Nigéria, où il a œuvré à la vulgarisation agricole rurale. À la fin de son service national auprès de l’Autorité pour le développement agricole et rural de Kano, au milieu des années 1980, M. Tijani a collaboré avec l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) dans le domaine de la recherche adaptative sur le terrain pour les petits exploitants agricoles. Cette recherche, qui a porté sur le riz, le maïs, le niébé, le soja et les systèmes d’exploitation agricole, a débouché sur l’adoption de nombreuses variétés qui sont aujourd’hui utilisées par les agriculteurs nigérians.

Il a également collaboré avec le bureau régional au Mali pour l’amélioration des variétés de millet et de sorgho et la résistance au striga de l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT), dans le cadre du programme PROMISO. Avec le Centre international pour le développement des engrais (IFCD) de Lomé, il a dirigé l’introduction des «super granules» dans les champs de riz irrigués situés dans le nord du Nigéria.

De 2002 à 2011, pour le Ministère fédéral de l’agriculture du Nigéria, il a mené des programmes et des projets financés par des donateurs, dont la BAfD, la BID, la BADEA, le FIDA, la Banque mondiale, le Programme national pour la sécurité alimentaire (PNSA) au Nigéria, et l’accord tripartite FAO-Chine-Nigéria sur la coopération Sud-Sud.

Au fil des ans, M. Tijani a occupé de nombreux postes techniques et de cadre supérieur dans plusieurs institutions à l’échelle nationale et auprès de l’État, et il a notamment été: Premier directeur général de la Société de fabrication d’engrais de Borno; Directeur du Projet de développement de la zone aride du nord-est (NEAZDP) dans le cadre du Programme appuyé par la CE pour les terres semi arides du nord-est du Nigéria; Premier Coordinateur de programme national du Programme de développement agricole et rural à assise communautaire (FIDA-CBARDP), programme phare appuyé par le FIDA au Nigéria; et Premier Coordinateur national pour le Troisième Projet de développement du Fadama appuyé par la Banque mondiale au Nigéria.

De juillet 2011 à septembre 2013, M. Tijani a été Ministre d’État pour le développement agricole et rural de la République fédérale du Nigéria.

Discours et Textes

26th Tripartite Annual Executive Meeting

  Statement by Dr Bukar Tijani, FAO Assistant Director-General  On the occasion of the  26th Tripartite Annual Executive Meeting  Geneva, 12 February 2020 WHO Headquarters Dear Director-General of the World Health Organization...

Second Global Meeting of the International Food Safety Authorities Network (INFOSAN)

Opening address from Bukar Tijani Assistant Director-General Agriculture and Consumer Protection Department Second Global Meeting of the International Food Safety Authorities Network (INFOSAN) Abu Dhabi, UAE, 9–11 December 2019 His Excellency...

Launch of the International Year on Plant Health 2020

Launch of the International Year on Plant Health 2020 Monday 2 December 2019 Mr QU Dongyu, FAO Director-General, Honourable Ministers, Excellencies Permanent Representatives, Colleagues, Ladies and Gentlemen, It is my pleasure to...

Nouvelles

Standard

Kenya secures Sh2 billion funding to fight locusts

The Epoch Times

UN Requests More Funding for ‘Unprecedented’ Locusts in Africa as China Deploys 100,000 Ducks

Mwakilishi

Kenya to Receive Funding from the US to Fight Locust Menace

Citizen Digital

U.S to provide Ksh.800M funding for locust control in Kenya, Ethiopia, Somalia

Relief Web

FAO and partners stress urgent need on Desert Locust Response

World Grain

FAO tackles Fall Armyworm

Devex

Funding gaps could lead to locust devastation in East Africa

Reuters

Locust swarms threaten more countries in eastern Africa: FAO

Standard

Food security fears amid warning locust invasion could grow

Wionews

Locust plague devastates crops in Horn of Africa

Xinhua

Desert locusts likely head toward Uganda, South Sudan, Ethiopia

ABC net

Unprecedented locust plague in Kenya and Horn of Africa threatening food security

Reuters

Locust plague devastates crops in Horn of Africa