FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > Aux côtés des femmes rurales, intensifions nos efforts pour en finir avec la faim et la pauvreté
Aux côtés des femmes rurales, intensifions nos efforts pour en finir avec la faim et la pauvreté

16 décembre 2016, Siège de la FAO, Rome

L'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles sont des problématiques centrales du Programme de développement durable à l’horizon 2030, et en plus d'être les cibles de l'ODD5 « Parvenir à l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles », elles sont prises en compte et intégrées dans les 17 objectifs de développement durable.

 
Previous

Tawakkol

Vaeza

Brown

Kabore


Franchissons le pas - ensemble

Compte tenu de ces engagements mondiaux, la réunion de haut niveau « Aux côtés des femmes rurales, intensifions nos efforts pour en finir avec la faim et la pauvreté », qui se déroulera le 16 décembre 2016 au siège de la FAO, à Rome (Italie), fournira une plateforme interactive pour examiner les causes structurelles et les conséquences de l'inégalité entre les sexes dans les zones rurales et à recenser les principales difficultés, les lacunes, les possibilités et les actions collaboratives qui permettront de libérer le potentiel des femmes et des filles rurales dans la lutte contre la faim et la pauvreté.

En outre, la réunion mettra en évidence les approches qui doivent être modifiées et favorisera l'établissement de partenariats entre les États Membres, les organismes des Nations Unies, la société civile, le secteur privé et d'autres parties prenantes. Ce sont là des éléments essentiels de la réalisation de l'égalité des sexes dans le cadre du Programme 2030 pour le développement durable.

La réunion est organisée par la FAO, la Présidence slovaque du Conseil de l'Union européenne (UE) et la Commission européenne, en étroite collaboration avec le Fonds International de développement agricole (FIDA), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'ONU-Femmes.

Lorsque les femmes contrôlent les revenus supplémentaires, elles en consacrent une plus grande part que ne le font les hommes à l'alimentation, à la santé, à l'habillement et à l'éducation de leurs enfants. Ainsi, l'habilitation et l'autonomisation des femmes rurales se traduit par une amélioration globale du bien-être des enfants, des ménages et des communautés, ce qui contribue par là à renforcer le capital humain au profit des générations futures et bénéficie sur le long terme à la croissance économique et sociale.

Par conséquent, l'autonomisation des femmes et des filles rurales est non seulement essentielle au développement agricole, mais elle revêt aussi une importance cruciale pour le progrès économique et social et le développement durable en général.

Multimédia

En étroite collaboration avec

FIDA Programme Alimentaire Mondial ONU Fmmes