FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > World Forestry Congress > Programme > Dialogue sur les thématiques > Encourager la création de nouveaux produits et le commerce durable
XIV World Forest Congress 2015

Encourager la création de nouveaux produits et le commerce durable

Photo: ©Forest Products Association of Canada

La position occupée par le secteur forestier est idéale pour ouvrir la voie vers une bio- économie inclusive et faible en carbone. L’emballage d’origine biologique est d’ores et déjà utilisé pour empêcher que la nourriture ne s’abîme et éviter le gaspillage. Il renforce également la sécurité alimentaire pour les consommateurs et, du fait qu’il se substitue au plastique, limite la pollution marine à longue échéance. D’autres produits issus de la forêt commencent à imprimer leur marque. La biotechnologie forestière responsable utilisée pour augmenter la productivité et la résistance des arbres est déjà une réalité. De l’huile et du sucre extraits des arbres servent de bio-carburants liquides et de produits chimiques verts. On a aussi recours aux bio-matériaux composites dérivés du bois pour toute une palette d’objectifs allant de l’industrie automobile à la médecine en passant par la construction écologique.

Dans ce contexte, les investissements «  verts »  dans le secteur forestier sont, de toute évidence, amenés à croître. Développer la confiance des consommateurs et contribuer à leur faire connaître ce secteur est néanmoins un préalable pour tout investissement et une base pour un commerce durable. En Europe les législateurs ont adopté des mesures pour favoriser le commerce de bois légal et durable en réponse aux demandes des consommateurs. En ce qui concerne la communauté internationale, les industries, les détaillants et les acheteurs du public et du privé commencent à changer leurs politiques d’approvisionnement et à en adopter qui soient plus respectueuses de l’environnement. À cet effet et afin de contribuer à leur image de marque et s’attirer la confiance de leurs clients, ils s’engagent à appliquer les procédures FLEGT, à garantir la certification des produits et prennent des engagements en matière de forêt. Par ailleurs, grâce à la biologie spécialisée, à la surveillance par satellite et aux technologies de périmètres de sécurité, le recueil de données concernant les forêts et les produits qui en sont issus est en croissance rapide; nous pouvons aussi suivre le voyage de ces produits jusqu’à la phase de consommation.