FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > World Forestry Congress > Programme > Dialogue sur les thématiques > Les forêts pour le développement socioéconomique et la sécurité alimentaire
XIV World Forest Congress 2015

Les forêts pour le développement socioéconomique et la sécurité alimentaire

©FAO/Jeffrey Campbell

On estime que plus de 2,4 milliards de personnes dans le monde dépendent des produits et services forestiers dont ils reçoivent directement alimentation, combustible ligneux, matériaux de construction, produits médicinaux, ou encore revenus sous la forme d’emplois et de liquidités. Les forêts représentent donc un moyen de subsistance fondamental pour environ un tiers des populations mondiales – ruraux ou urbains, femme ou hommes, jeunes ou vieux. Les forêts sont importantes non seulement pour ceux qui y vivent, mais aussi pour ceux qui vivent dans les paysages avoisinants.

En savoir plus

En savoir plus

La foresterie communautaire a montré son importance pour la gestion durable des forêts, dès lors qu’elle fournit des bénéfices sociaux et économiques clés aux communautés locales sur le long terme: elle améliore les moyens de subsistance et augmente la sécurité alimentaire ainsi que les revenus. Les bénéfices concrets incluent: une gestion et une conservation des forêts améliorées; le développement des institutions au niveau communautaire; un capital social augmenté; ainsi que des contributions au développement économique et à la réduction de la pauvreté.

Au-delà de ces bénéfices socio-économiques, il est de plus en plus patent que valoriser les droits des populations autochtones, des communautés locales et des petits exploitants sur les forêts peut aussi aider à atténuer les effets du changement climatique. Et pourtant des défis importants sont posés avant que les forêts ne puissent garantir un développement socio-économique et des bénéfices en matière de sécurité alimentaire signifiants. Ces défis incluent tenures précaires, cadres de régulation trop complexes et restrictifs, limitations aux capacités à s’organiser, à négocier et à s’impliquer dans la prise de décision ainsi que l’accès insuffisant aux ressources, informations, services et marchés forestiers pour les petites et moyennes entreprises forestières.

Objectifs

  • Sensibiliser aux contributions de la foresterie communautaire et des organisations de producteurs agricoles et forestiers à la gestion durable des forêts, à l’adaptation et l’atténuation du changement climatique, aux moyens de subsistance durables, à la sécurité alimentaire et à la nutrition.
  • Discuter des défis et opportunités clés rencontrés par la foresterie communautaire et paysanne pour permettre des bénéfices sociaux et économiques tangibles pour les communautés locales.
  • Générer des politiques innovantes et des recommandations pratiques, avec des plateformes incluant tous types de parties prenantes, afin de faire face aux goulets d’étranglement et explorer les meilleures pratiques institutionnelles émergeantes.
  • Établir une feuille de route avec des stratégies claires pour que gouvernements et parties prenantes puissent mettre en place des approches à grande échelle de foresterie communautaire et développer une prochaine génération de régimes de gestion forestière et paysanne véritablement centrée sur les populations.