FAO.org

Accueil > À propos > Réunions > World Forestry Congress > Programme > Introduction aux axes thématiques
XIV World Forest Congress 2015

Introduction aux axes thématiques

Le XIVe Congrès forestier mondial a pour thème central Les forêts et les populations: investir dans un avenir durable. L’objectif est de montrer qu’un investissement dans les forêts est un investissement dans les populations et, par là, un investissement dans le développement durable. Le Congrès soulignera le rôle des forêts dans la génération de revenus, la création d’emplois et la garantie de l’équité, et mettra en lumière les liens cruciaux existant entre les forêts et le changement climatique, la conservation de la biodiversité et la durabilité des ressources en eau. Il explorera les structures de gouvernance les plus aptes à favoriser la mise en œuvre d’une gestion durable de tous les types de forêts.

Le thème transversal essentiel du XIVe CFM porte sur l’investissement dans la foresterie. Le Congrès examinera en quoi il est nécessaire d’investir – et quels sont les avantages susceptibles d’en dériver – dans:

- un environnement favorable – notamment l’environnement politique et institutionnel;

- les populations – par le renforcement des capacités à tous les niveaux, l’acquisition de connaissances et l’enseignement de la sylviculture, les institutions forestières communautaires, et au travers de tout autre capital humain;

- les actifs – par exemple les forêts et la production de valeur ajoutée, provenant largement du secteur privé.

Les opportunités d’investissement augmenteront et la foresterie apparaîtra plus attractive en tant que possible investissement compte tenu de l’importance croissante que jouent les forêts pour lutter contre la pauvreté, garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle, faire face au changement climatique, conserver l’eau, produire de l’énergie et améliorer les milieux urbains.

Quels sont les changements nécessaires? Quelles sont les informations nécessaires? Quel est le dialogue nécessaire?

Thème central: Investir dans un environnement favorable, le capital humain, les connaissances et les actifs

LES FORÊTS POUR LE DÉVELOPPEMENT SOCIOÉCONOMIQUE ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

RENFORCER LA RÉSILIENCE GRÂCE AUX FORÊTS

INTÉGRER LES FORÊTS ET LES AUTRES UTILISATIONS DES TERRES

Placer les populations au centre

  • Augmenter les revenus forestiers pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition
  • Organiser les populations et les communautés en vue d’accroître le contrôle local en matière forestière
  • Impliquer les femmes et les jeunes dans la gestion durable des forêts
  • Les forêts et les arbres comme facteurs de développement socioéconomique
  • Gérer les conflits liés aux forêts
  • La faune sauvage dans le développement des moyens d’existence locaux

Reconnaître le rôle culturel et récréatif des forêts

  • Savoir traditionnel lié aux forêts
  • Perception des forêts de la part du public
  • Archéologie, anthropologie et forêts
  • Art et forêts

Rendre compte des multiples avantages offerts par les forêts

  • Les forêts dans les mesures économiques nationales
  • Les forêts et la bioéconomie
  • Services environnementaux rendus par les forêts

 

Le rôle de tampon joué par les forêts face aux changements environnementaux

  • Les forêts et le changement climatique
    • Renforcer la capacité d’adaptation au changement climatique et d’atténuation de ses effets
    • L’avenir de la REDD+
  • Les forêts et l’eau
  • La conservation de la biodiversité forestière

Accroître la résilience des forêts face aux catastrophes naturelles et aux chocs

  • Restaurer la résilience des forêts dans les zones arides
  • Ravageurs, maladies, feux et inondations

 

 

 

Le rôle des forêts dans la préservation des paysages

  • Lutter contre les facteurs de déboisement et de dégradation des forêts
  • Les forêts et la restauration des paysages
  • Forêts plantées contre plantations forestières – une nouvelle ère pour la gestion des forêts

Intégrer les diverses approches de la gestion du paysage

  • Établir des synergies entre la foresterie, l’agriculture, l’eau et l’énergie
  • L’agroforesterie et les arbres hors forêt
  • Le rôle de la foresterie urbaine dans l’approvisionnement des villes en combustible, en alimentation et en biens et services environnementaux et sociaux

 

ENCOURAGER LA CRÉATION DE NOUVEAUX PRODUITS ET LE COMMERCE DURABLE 

SURVEILLER LES FORÊTS POUR AMÉLIORER LA PRISE DE DÉCISIONS

AMÉLIORER LA GOUVERNANCE GRÂCE AU RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

Élargir la gamme de produits issus de forêts gérées durablement

  • Énergie: formaliser l’approvisionnement en combustible ligneux
  • Produits dérivés du bois novateurs:
    • L’utilisation du bois dans les infrastructures et la construction
    • Biomatériaux et nanomatériaux
  • Nouveaux produits forestiers non ligneux
  • Instaurer le dialogue sur la biotechnologie

 Vers un commerce durable

  • Commerce intérieur, régional et international
  • Relier les producteurs aux marchés
  • Améliorer la transparence des échanges commerciaux
  • Les impacts de la certification

 

Ce que les données nous disent

  • L’état des forêts et de la foresterie
  • Lacunes dans l’information

Progrès dans le suivi des forêts

  • Développements des systèmes de suivi forestier national
  • Informations sur les politiques forestières et la gouvernance
  • Nouvelles technologies pour la collecte et le partage de données
    • Télédétection
    • Logiciels libres
  • Accès des petits producteurs aux technologies et aux données
  • Besoins en informations sur les forêts et les autres utilisations des terres pour la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques

 

 

 

Capacités, savoirs et communication

  • Nouvelle ère pour la foresterie en tant que profession et opportunités d’investissement à long terme
  • Accroître les capacités institutionnelles à tous les niveaux
  • Utiliser les savoirs traditionnels et autochtones
  • Encourager la participation et les partenariats dans la gestion durable des forêts
  • Adapter l’enseignement et la recherche dans le domaine forestier aux nouvelles réalités
  • Moderniser la vulgarisation et la formation
  • Communiquer efficacement avec des publics variés

Remodeler l’architecture de la gouvernance forestière

  • Mettre les forêts en avant dans l’élaboration des politiques et les négociations internationales
  • Coordonner les politiques des différents secteurs
  • Mettre en œuvre les programmes forestiers nationaux
  • Sécuriser les systèmes de régime forestier