FAO.org

Accueil > À propos > Qui sommes-nous > Départements > Département du climat, de la biodiversité, des terres et des eaux
Département du climat, de la biodiversité, des terres et des eaux

Le département CB a pour mission d’aider les pays à garantir une alimentation et une agriculture durables et à accroître la résilience des moyens d’existence ruraux. La FAO aspire à rendre les systèmes alimentaires et agricoles de la planète plus résilients aux effets du changement climatique, au moyen de mesures d’adaptation et d’atténuation. Elle préconise d’allouer des financements à grande échelle aux activités relatives au climat, pour soutenir des transformations pertinentes dans les secteurs agricoles et les chaînes alimentaires et jeter les bases d’un avenir plus durable.

Le département CB sert de point focal à la FAO, pour traiter selon une approche transversale les problèmes liés aux ressources naturelles, dans les domaines de l’agriculture proprement dite, de l’élevage, des forêts, des pêches et de l’aquaculture. Il fournit également le soutien technique nécessaire aux activités opérationnelles de terrain.

Domaines d’activité

Fonctions

Climat et Environnement (CBC)

La Division du climat et de l’environnement (CBC) aide les pays membres à élaborer et planifier des politiques et des interventions pour relever les défis liés au changement climatique. Celle suppose de promouvoir les capacités d’adaptation, la résilience face au climat, ainsi que des mesures d’atténuation dans les secteurs agricoles, et de fournir un appui à la Réduction des risques de catastrophe dans le contexte de phénomènes et de risques climatiques extrêmes. La Division garantit la coordination interne et l’amélioration de la qualité des activités relatives au changement climatique des différents services et programmes stratégiques de la FAO. Elle fait également office de point focal pour la gestion des portefeuilles du Fond vert pour le climat et du Fond pour l’environnement mondial (FEM) à la FAO, ainsi que pour la mise en œuvre d’une approche mondiale et pluridisciplinaire des bioénergies.

Contact: Alexander Jones

Site web thématique

Terres et Eaux (CBL)

La Division des terres et des eaux vise à améliorer la productivité agricole, à promouvoir l’utilisation durable des systèmes terrestres et hydriques, et à encourager un accès équitable à ces ressources naturelles dans un contexte de transitions agricoles complexes. Elle s’appuie sur un héritage et des compétences importants accumulés par la FAO depuis sa création en 1945, dans le domaine de la mise en valeur et de la gestion des ressources en terres et en eau.

L’action de la FAO dans ce domaine a trait à plusieurs dimensions du développement durable, tels que la gouvernance et la gestion des systèmes de production alimentaire ; la fourniture de services écosystémiques essentiels; la sécurité alimentaire; la santé publique; la préservation de la biodiversité; l’atténuation du changement climatique et l’adaptation à ses effets.

Contact: Eduardo Mansur 

Site web thématique

Commission sur les ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture

La Commission, hébergée par la FAO, est la seule tribune permanente dans laquelle les gouvernements peuvent dialoguer et débattre  de questions portant spécifiquement sur la diversité biologique pour l’alimentation et l’agriculture. La Commission veut parvenir à un consensus international sur les stratégies d’utilisation durable et de conservation des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture, en assurant un partage juste et équitable des bénéfices tirés de leur utilisation. Depuis sa mise en place, la Commission a supervisé des évaluations mondiales sur l’état des ressources génétiques forestières, végétales et animales pour l’alimentation et l’agriculture. Elle a aussi négocié des instruments mondiaux de premier plan, comme le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture.

Contact: Irene Hoffman

Site web thématique

Unité géo-spatiale

La technologie géo-spatiale joue un rôle fondamental d’appui à la réalisation de la sécurité alimentaire. Au moyen de techniques de télédétection (photographies et données issues d’observations aériennes et par satellite de la terre), la FAO aide les pays à créer des cartes interactives et des séries de données SIG, et elle fournit des normes et des indicateurs pour le suivi systématique des ressources naturelles; des méthodologies et des outils pour la gestion et la préservation efficaces des ressources naturelles et l’amélioration de leur résilience. Notre unité appuie des plans de développement, des stratégies de croissance et des processus de prise de décision dans de nombreux pays, sur des questions telles que : la production agricole, la gouvernance de l’eau, la gestion des forêts, le suivi du changement climatique, la protection des écosystèmes et de la biodiversité, la gestion des urgences et des catastrophes.

Contact: Douglas Muchoney

Site web thématique

Les Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM)

L’objectif global du programme SIPAM est d’identifier et de préserver les Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial ainsi que les paysages, la biodiversité agricole et les systèmes de savoirs qui leur sont associés, en servant de catalyseur et en établissant un programme à long terme pour soutenir ces systèmes et renforcer les avantages mondiaux, nationaux et locaux provenant de leur conservation dynamique, de leur gestion durable et de leur viabilité accrue.

Contact: Yoshihide Endo

Site web thématique

Traité international sur les ressources phytogénétiques.

Le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture est un instrument international de la FAO qui encourage la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité agricole. Grâce à ce traité juridiquement contraignant, les pays membres peuvent facilement échanger du matériel génétique grâce à un accès facilité à la plus grande réserve mondiale de diversité génétique pour la sécurité alimentaire, l’agriculture durable et l’adaptation au changement climatique. Le traité permet aux agriculteurs, aux obtenteurs et aux scientifiques d’accéder aux ressources phytogénétiques et de mettre en commun les avantages, y compris les ressources financières, provenant de la conservation, de la recherche et de la sélection de ces matériaux.

Contact: Kent Nnadozie

Site web thématique