FAO.org

Home > About FAO > Who we are > Director-General > News > News Article

Réunion du Directeur général au siège de l’agence de la CEDEAO en charge de l’alimentation et de l’agriculture (ARAA) à Lomé


Réunion du Directeur général au siège de l’agence de la CEDEAO en charge de l’alimentation et de l’agriculture (ARAA) à Lomé

6 novembre 2013, Lomé, Togo - Durant sa visite officielle au Togo, M. José Graziano da Silva a rencontré M. Salifou Ousseini, Directeur de la nouvelle Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (ARAA), agence en charge de mettre en oeuvre au niveau régional les politiques agricoles et les plans nationaux d'investissement agricole. 

M. Ousseini a remercié M. Graziano da Silva de sa visite, le Directeur général étant le premier visiteur officiel depuis que l’agence a été inaugurée par les Ministres de l’agriculture de la CEDEAO en septembre 2013.

Le Directeur de l'ARAA a exprimé sa gratitude au Directeur général pour les deux projets d'appui en cours d'un montant avoisinant les 8 millions de dollars américains. L’un des deux projets est  financé par l’Espagne dans le cadre du plan d’investissement agricole et l’autre par l’Allemagne pour soutenir la CEDEAO dans son initiative Faim Zéro, lancée en septembre 2013 à Lomé. Dans ce cadre, le directeur de l’agence a sollicité un soutien technique sur le suivi-évaluation des projets.

MM. Graziano da Silva et Ousseini ont également discuté de la mise en place de la réserve alimentaire régionale que la CEDEAO et ses pays membres ont approuvée.

Le Directeur général a assuré l'ARAA et son Directeur de son soutien total et de la participation active de la FAO à ce processus.  Il a invité M. Ousseini à se joindre aux discussions qui se tiendront à la FAO sur la question des réserves alimentaires régionales, ce dans le cadre d’un forum d’échange organisé entre régions ayant déjà mis en place ce système.

Graziano da Silva a félicité le Directeur de l'ARAA et la CEDEAO d’avoir pris des mesures courageuses pour soutenir les populations vulnérables du Sahel.