FAO.org

Accueil > À propos > Qui sommes-nous > Le Directeur général > Archives des nouvelles > Nouvelles

Le Directeur général de la FAO reçu par le Président Boni Yayi à Cotonou

José Graziano da Silva salue les progrès béninois en matière de sécurité alimentaire
©FAO/Ange Gnacadja
Le Directeur général de la FAO reçu par le Président Boni Yayi à Cotonou, Bénin

03 Novembre 2013, Cotonou, Bénin - Le Président de la République du Bénin, M. Boni Yayi, a reçu le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano da Silva, en visite officielle au Bénin.

Les entretiens ont principalement porté sur les progrès réalisés par le Bénin dans l’atteinte de l’Objectif du Millénaire pour le Développement numéro 1, tous les espoirs étant permis d’atteindre celui du Sommet mondial de l’alimentation qui est de diminuer de moitié le nombre absolu de personnes souffrant de la faim au Benin.

Un tour d’horizon des relations de coopération multilatérale entre la FAO et le Bénin a été fait au cours de cette audience qui s’est déroulée en présence de l’ensemble du gouvernement. José Graziano da Silva a salué l'engagement politique des autorités béninoises en faveur de la sécurité alimentaire et du développement de l’agriculture. Le Président et son hôte ont également évoqué la possibilité pour le Bénin de contribuer à la constitution d’une réserve alimentaire dans le Sahel, suite aux décisions de la CEDEAO de mettre en place un stock d’urgence. Dans cette optique, le Président Boni Yayi a réitéré sa demande aux trois agences onusiennes de Rome (FAO, PAM, FIDA) de soutenir son programme céréalier qui permettrait d’augmenter la productivité et contribuer à la mise en place de cette réserve régionale de la CEDEAO. Le Directeur général a affirmé avoir pris en compte cette demande et a assuré que sa réalisation serait liée au programme pour les jeunes que la FAO développe avec le gouvernement béninois.

L’audience a pris fin par une cérémonie de signature conjointe d’un document de projet d’Assistance d’urgence à la relance des activités productives des ménages affectés par les inondations récentes du nord du pays. Ce projet a été initié suite à une requête du gouvernement du Bénin, adressée à la FAO, afin de contribuer au relèvement de l’agriculture sévèrement touchée par les intempéries. Ce projet vise à améliorer à la fois la couverture des besoins alimentaires et les sources de revenu des populations affectées par les inondations en fournissant les intrants agricoles nécessaires à relancer dans l’immédiat les activités agricoles des ménages vulnérables des Communes de Malanville et Karimama et en renforçant les capacités techniques des ménages vulnérables. Plus spécifiquement, le projet distribuera des kits de semences maraîchères (tomate, piment, oignon et Gombo) et vivrières (riz et maïs) ainsi que des engrais et des outils à 7 500 ménages vulnérables de la zone sinistrée, y compris les jeunes. Ceci devrait contribuer à améliorer leur sécurité alimentaire, leur permettre de générer des revenus et faire prospérer leurs terres.

José Graziano da Silva s’est également rendu au Centre Songhaï à Porto-Novo en compagnie du Président Boni Yayi. Dans ce centre d’excellence de production, de recherche et de développement en agriculture durable, il a affirmé avoir vu «un projet respectueux d’un environnement durable, tel que préconisé au niveau mondial et qui contribue à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté».