FAO.org

Accueil > A propos > Qui sommes-nous > Le Directeur général > Archives des nouvelles > Nouvelles

Le Directeur général de la FAO et le ministre congolais de l’agriculture et de l’élevage débattent d’engagement politique pour éradiquer la faim dans le monde

Visite officielle du Président de la République du Congo, M. Sassou Nguesso, la semaine prochaine au siège de la FAO

Le Directeur général de la FAO et le ministre congolais de l’agriculture et de l’élevage débattent d’engagement politique pour éradiquer la faim dans le monde

4 décembre 2013, Rome, Italie – Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a rencontré aujourd’hui Rigobert Maboundou, ministre congolais de l’agriculture et de l’élevage, au siège de l’Organisation.

Au cours de leur entretien, M. Graziano da Silva a félicité le ministre Maboundou pour son «  le travail exemplaire qu’il a accompli en tant que président de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique ». « Je suis très heureux d’avoir présidé la Conférence régionale pour l’Afrique et satisfait des résultats obtenus », a ajouté le ministre.

La discussion a également porté sur la grande réussite du Fonds de solidarité pour la sécurité alimentaire en Afrique, lancé durant la Conférence régionale 2012 de la FAO organisée en République du Congo, quand  le président Denis Sassou Nguesso a exhorté les nations africaines à faire preuve d'une plus grande solidarité pour combattre la faim.

Géré par la FAO, le Fonds, opérationnel à partir de janvier 2014, soutiendra des initiatives africaines dans le cadre du Programme détaillé pour le développement de l'agriculture en Afrique (PDDAA) de l'Union africaine visant à stimuler  stimuler la productivité agricole et la sécurité alimentaire, en particulier dans les régions du Sahel et de la Corne de l’Afrique. M. da Silva a en outre reconnu les efforts déployés par les nations africaines pour mettre en œuvre les décisions prises lors de la Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique, signe d’un engagement politique au plus haut niveau  pour éradiquer la faim et éliminer la pauvreté dans la région.

Le Directeur général a confirmé son soutien au gouvernement congolais pour le lancement d’un  nouveau programme de réforme foncière. Le ministre Maboundou a précisé que cette réforme aura pour objectif d’accroître les investissements étrangers et d’assurer un accès équitable à la terre.

M. Rigobert Maboundou a rappelé l’engagement de la FAO à soutenir la stratégie de développement du gouvernement congolais pour le manioc,  l’une des principales cultures du pays, notamment grâce à des systèmes d’éradication des parasites, un accroissement de la productivité et la création de petites unités de transformation. 

Le Directeur général et le ministre Maboundou ont aussi évoqué le programme de recensement agricole auquel la FAO apporte une assistance technique. 4,6 millions de dollars ont été alloués à la FAO pour la mise en œuvre de ce programme, qui représente une priorité pour le gouvernement congolais.