FAO.org

Accueil > A propos > Qui sommes-nous > Le Directeur général > Archives des nouvelles > Nouvelles

La FAO signe un accord avec la Fédération internationale des journalistes agricoles

Sensibiliser davantage aux questions d'alimentation, d'agriculture et de faim
Photo: ©FAO

29 avril 2014, Rome – La FAO et la Fédération internationale des journalistes agricoles (FIJA) unissent leurs forces pour promouvoir la diffusion des informations agricoles et mieux mettre en lumière les activités de la FAO dans la presse spécialisée du monde entier.

Un accord signé aujourd'hui par le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, et le Président de la FIJA, Markus Rediger, énonce les diverses activités conjointes qui seront mises en œuvre par l'Organisation et les plus de 3 000 journalistes représentés par les 32 associations nationales membres de la Fédération.

Le partenariat vise à accroître les échanges de connaissances et la publication de contenus liés notamment à la faim dans le monde et la sécurité alimentaire, à la nutrition, au développement durable et à la gestion responsable des ressources halieutiques et forestières.

"La collaboration avec les médias spécialisés dans l'agriculture joue un rôle déterminant dans l'information du grand public et des groupes cibles. Ensemble, nous pouvons transformer la vie des personnes qui souffrent de faim chronique et d'insécurité alimentaire - et ce, de notre vivant", a déclaré M. Graziano da Silva lors de la cérémonie de signature.

Le Directeur général de la FAO a souligné que la nutrition est devenue aussi importante que la sécurité alimentaire, en précisant que "la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN-2) qui se tiendra au siège de la FAO en novembre sera l'occasion de renforcer la sensibilisation aux questions nutritionnelles dans les médias, notamment par le biais des travaux des membres de la FIJA".

La FIJA est une association professionnelle indépendante à but non lucratif dont le siège est à Arnhem, aux Pays-Bas. Elle rassemble des associations nationales de journalistes agricoles et des communicateurs de 32 pays.

Présence accrue dans les grands médias agricoles

Les membres de la FIJA écrivent des articles et font des reportages quotidiens dans les journaux, magazines, émissions radiophoniques et portails Internet partout dans le monde, couvrant un vaste éventail de thèmes, depuis les marchés agricoles et les politiques de développement rural jusqu'aux biocarburants et aux questions de production durable, à la nutrition et aux enjeux qui se présentent pour nourrir une population croissante de manière durable.

"Signer ce protocole avec la FAO est un privilège. Il nous aidera à atteindre les buts de notre stratégie pour 2020 et à être plus pertinents pour les journalistes agricoles des quatre coins du monde, en particulier ceux de l'hémisphère Sud et des pays qui ne sont pas encore affiliés à notre organisation", a affirmé le Président de la FIJA.

Les membres de la FIJA devraient garder à l'esprit leurs agriculteurs locaux et leur pays tout en restant en contact avec les problèmes affectant l'agriculture à l'échelle mondiale", a-t-il ajouté.

Il a également souligné combien "il est important pour la FIJA, en tant qu'organisation volontaire, de nouer des partenariats afin de soutenir et de développer le journalisme agricole dans le monde".

En vertu de l'accord, l'information émanant de la FAO – communiqués de presse, rapports et articles rédactionnels – sera diffusée parmi les membres de la FIJA pour aider les journalistes à renforcer la sensibilisation du public sur les mesures indispensables pour mettre un terme à la faim.

Cet accord prévoit en outre l'organisation d'événements conjoints et l'ouverture d'une rubrique 'Actualités de la FAO' sur le site web de la Fédération qui comprendra d'amples informations sur les questions et tendances ayant trait à l'alimentation et à l'agriculture.

Un prix FAO/FIJA sera créé pour récompenser le travail des journalistes qui se sont particulièrement distingués dans la sensibilisation à l'importance cruciale de la lutte contre la faim dans le monde. "Ce projet incitera nos collègues à parler de ces thèmes fondamentaux pour l'agriculture mondiale", a souligné M. Rediger.

Le nouveau partenariat prévoit également des activités de plaidoyer liées à l'Année internationale de l'agriculture familiale (2014) et autres Années internationales des Nations Unies ayant un lien avec le mandat de la FAO.